RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le manoir sur la montagne. [PV Vla "El famoso" Dimir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Bébé du fofo
Messages : 26
Date d'inscription : 07/10/2016
MessageSujet: Le manoir sur la montagne. [PV Vla "El famoso" Dimir]   Dim 27 Nov - 20:34

Noxus…cela fait longtemps que je n'était pas allé sur son territoire, j’ai passé près d’un demi-siècle dans les contrées freljordiennes, enfin si on peut appeler ça une contrée, cela ressemble plus à des groupes séparés les uns des autres, même s’il y en a un qui sort du lot, ce n’en est qu’un seul parmi plusieurs. J’espère que Noxus a changé, que ses populations soient plus ouvertes qu’avant, ça sera une belle surprise pour un vieil explorateur. J’ai utilisé plusieurs chariots à Demacia pour me rendre au plus proche des frontières noxiennes, aucun ne voulaient m’emmener là-bas, ils étaient remplis de préjugés sur les noxiens, disant que ce sont des monstres et ne voulaient pas risquer de mourir en traversant la frontière. Cette réaction était plutôt normale, ces préjugés viennent de soldats qui n’ont jamais vu les noxiens autre part que sur un champ de bataille. C’est dommage, ils ratent beaucoup de choses, ils devraient mieux profiter de leur vie aussi courte soit-elle. J’ai dû faire le reste du trajet à pied, plus long et plus fatiguant. J’ai préféré éviter la capitale, pour ne pas attirer l’attention, ma cape n’est pas suffisante pour cacher ma peau bien trop voyante. Un village reste le mieux pour chercher des informations tout en restant discret, j’ai donc choisi un des villages les plus proche de la capitale noxienne.


J’arrivais enfin au village, reconnaissable de par cette fameuse noxtoraa, une grande porte noire en pierre avec une  architecture style noxien et arborant des drapeaux aux couleurs du maître de la région. Je réussissais à passer les gardes sans qu’il n’y ait de problème, à leurs yeux je n’étais qu’un vagabond sans grand intérêt. J’essayais de le rester et baissais ma tête en cherchant une auberge où me poser. J’en trouvais enfin une et tentais d’y entrer, mais en essayant d’ouvrir la porte je m’étais fait renverser par un homme qui criait «  Personne veut me croire ici j’en ai marre ! ». L’aubergiste s’approchais près de moi pour me relever et me ramenais à l’intérieur, il me disait en se moquant :

-Excusez-le, ce gars est fou, il prétend avoir vu un manoir sur la montagne proche d’ici, un très grand manoir. Ses compagnons l’accompagnant sont morts en tentant de s’approcher et il s’est enfui en laissant ses affaires sur place.

-Peut-être est-ce la vérité, tant de rumeurs se sont avérées vraies. Vous a-t-il dit comment sont morts ses camarades ?

-Il me semble qu’il a dit avoir vu ses camarades se faire drainer leur énergie vitale. Il avait tellement peur que tout son corps tremblait, c’en était tellement ridicule que tout le monde riait

-La mort n’est pas drôle...,dis-je avec un ton méprisant

Je sortais de l'auberge et tentais de rattraper l’homme courant à toute vitesse, en pensant qu’une rune-mère est une fois de plus la cause de ces meurtres. Je demandais plusieurs fois aux passants dans quel direction il était parti et le retrouva plus loin à la Noxtoraa arrêté par les gardes. Je leur expliquais qu’il était fou et que je dois m’en charger, en réponse ils me le jetaient en riant. L’homme ne comprenais pas mon geste et me demandais ce que je lui veux, je gardais le silence et l’emmenais plus loin dans le village pour parler plus tranquillement. Arrivé à un endroit plus calme je lui disais :

-Pouvez-vous me donner le chemin à prendre pour rejoindre ce fameux manoir ?

-Pardon ? Vous croyez ce que je dis ?

-Je ne crois que ce que je vois, je suis à la recherche d’objets et ils sont souvent derrière la cause événements étranges.

-Je veux bien vous y guider, je suis terrifié mais je dois récupérer ce que j’y ai laissé…

-Je préfère ne pas m’encombrer de poids inutiles, vous me ralentirez.

-Je n’ai plus rien à perdre, vous vous faites guider par moi ou vous n’irez pas jusqu’à ce manoir !

-Hmmm…vous récupérez vos affaires et vous retournerez immédiatement chez vous…

Je n’avais pas très envie qu’il m’accompagne, mais je n’avais d’autres choix d’accepter, il y retournait de toute façon. Nous sommes partis peu de temps après, « autant ne pas perdre de temps. » pensais-je.

Le chemin menant au manoir était isolé, un petit passage passant par la forêt pour ensuite rejoindre le sentier d’une montagne. Sur ce sentier  il y avait un petit panneau en bois indiquant « Manoir de … » la suite était illisible, c’était une preuve que la personne n’avait pas inventé toute cette histoire. Nous arrivions enfin jusqu’à une clôture qui partait des deux côtés du grand portail, entourant une demeure, il faisait nuit noire. Je rappelais à mon guide qu’une fois ses affaires retrouvées il devait partir, il acquiesça et ouvra la marche, mais le grincement du portail lui faisait perdre le peu de courage qu’il avait, peut-être que ce bruit lui rappelait la mort de ses compagnons. Il commençait à vouloir revenir sur ses pas... hésitait à avancer, puis se décidait enfin à y aller mais en courant. Je le suivais à travers un grand jardin, tentant de l'arrêter, des buissons taillés soigneusement et des fleurs d’une beauté exceptionnelle remplissaient l’allée du manoir. Je l’ai rapidement perdu de vue, il courait trop vite pour moi, je continuais ma course espérant que sa bêtise n’avait pas précipité sa mort. J’arrivais enfin jusqu’au manoir, deux grandes portes en bois me faisaient face mais je ne voyais toujours pas de trace de mon guide, il avait complètement disparu, je m’approchais de ces portes et toqua trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
VlaD & CO / Admin
Messages : 53
Date d'inscription : 18/02/2015
MessageSujet: Re: Le manoir sur la montagne. [PV Vla "El famoso" Dimir]   Lun 28 Nov - 1:15

"Hana, par pitié, concentre-toi ! Si tu penses qu'arriver à mon niveau de maîtrise est une chose aisée, tu te trompes lourdement." Mon ton est sec et moralisateur, cette petite à certes beaucoup de talent, mais son impétuosité... "Ce n'est pas parce que tu as réussi l'exercice une fois que tu le maîtrises, en place jeune fille."

Mon apprentie acquiesce d'un mouvement de tête, je lis dans son regard qu'elle veut me prouver qu'elle sait déjà contrôler le liquide qui coule en elle, enfin, qui coule en la personne en face d'elle, plus précisément un voyageur ayant récemment poussé la porte de ma demeure. Je viens me poster derrière à jeune fille, bras croisés, regard fixé sur le pauvre homme qui est bien trop faible pour crier au secours, voir crier tout court.

"N'oublie pas, prends ton temps. Visualise-le, ressens le, ensuite, prends-en le contrôle. L'homme est bien trop faible, tu peux l'achever." Un léger rire s'échappe, un peu contre ma volonté "Enfin, si tu y arrives."

Je surveille la jeune fille du coin de l'œil, elle se concentre quelques secondes, je le remarque par son visage qui pointe vers le sol, ses yeux clos et aussi par sa respiration qui se fait lente et abondante. Doucement, elle s'entaille le bout du doigt et forme une sphère sanguine dans ses mains, cette dernière est parfaite, stable et d'un rouge à en faire pâlir le moindre blason Noxien. Hana commence doucement à faire bouger ses mains autour de la sphère qui ne bouge pas d'un cil, ça y est, elle prend le contrôle de sa victime.

"Attends..." Dis-je à voix basse. "Encore.... Encore.... Ach..." Je me retourne brusquement vers la grande porte en bois de la salle de tor... D'entraînement.

"Que se passe-t-il Alfred ?" Ma voix est calme et parfaitement normale, comme si le fait de cautionner un meurtre faisait partie de mes habitudes, ce qui est un peu le cas après tout.

"Monsieur, nous avons capturé le voyageur qui s'est enfuit il y a de ça quelques jours, en effet votre idée de laisser ses affaires par terre en plein milieu des jardins état judicieuse, bien que cela ait hérissé quelque peu les poils du jardinier." Le majordome me fixe avec son air nonchalant, comme s'il ne savait pas qu'il pourrait très bien remplacer le voyageur dans la salle d'entraînement pour nous avoir dérangés pour si peu. "Oh et, j'allais oublier, un individu à la peau bleue vient de frapper à la porte."

Je hausse les sourcils, la peau bleue ? Je caresse doucement la joue de Hana avant de m'approcher du majordome.

"Vous êtes sûr qu'il a la peau bleue ? N'abusez pas trop de la tisane de Lys ambré Alfred, j'ai peur qu'il y ait des effets secondaires mon cher."

Je fais signe à Hana de s'approcher, je n'ai pas vraiment envie de la laisser seule là-dedans, qui sait comme pourrait terminer ce voyageur ? Éparpillé aux quatre coins de la pièce très probablement. Je traverse à pas légers mon domaine en compagnie du majordome et de la jeune fille qui a visiblement perdu sa fougue au profit d'une forme de timidité à en juger comment elle se tient à ma cape et en retrait. J'approche de la grande porte de bois, que j'ouvre doucement, un grincement immonde surgit pendant que je l'ouvre et en effet, sa peau est bleue.

"Bien le bonjour voyageur, entrez je vous en prie, bienvenue dans ma modeste demeure." Le ton employé est délicat et accueillant, il est rare de recevoir des vict... voyageurs, alors des aussi particuliers ! Ma curiosité est piquée à vif. Alfred fait une révérence et se présente alors que Hana se cache encore un peu plus derrière ma cape.

"Cette charmante petit fleur se prénomme Hana, elle est timide ne faite pas attention." Je ris doucement alors que j'ouvre un peu plus la porte pour laisser entrer l'homme. "Quand à moi, je suis Vladimir, propriétaire de ce domaine. Quel bon vent vous amène voyageur ? Je suis très curieux de savoir comment vous êtes arrivé ici."

Mon sourire est sincère et chaleureux, il serait extrêmement malencontreux que cet homme soit venu accompagné de notre prisonnier, au quel cas, son destin risque d'être le même que son ami, tragique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bébé du fofo
Messages : 26
Date d'inscription : 07/10/2016
MessageSujet: Re: Le manoir sur la montagne. [PV Vla "El famoso" Dimir]   Sam 3 Déc - 14:51

Après quelques instants passés à attendre la venue d'une personne, les deux grandes portes me faisant face s'ouvrirent en grand. A l'intérieur de la pièce se tenait un homme, cheveux blanc, regard intimidant avec le sourire aux lèvres, sûrement le propriétaire de cette demeure, peut-être celui d'une rune-mère.

Derrière sa cape rouge couleur sang se cachait une petite fille, avec ce petit regard timide mais non moins curieux. L'homme se présenta à moi comme le propriétaire, comme je l'avais deviné, il s'appelle Vladimir et la "petite fleur" comme il le dit se prénomme Hana. Je baissais ma capuche en arrière pour qu'ils puissent mieux me voir et entra dans le manoir, une personne derrière-moi ferma la porte, sûrement un servant.

Je balayais la pièce d'un coup d’œil et remarquais la présence de nombreux tableaux, certains présentant des portraits, je revenais sur Vladimir qui continuait à me dévisager, je répondais par un visage grave et un regard sérieux.

"J’espère ne pas vous déranger en cette heure si tardive, je ne suis pas là pour vous causer des ennuis, enfin cela dépend de vos agissements. Bref, je me prénomme Ryze, je suis ici non pas pour une simple visite mais pour parler, je remercie tout de même la personne qui m'a amené jusqu'ici, même si je suppose qu'il a dû s'enfuir."

L'aura du propriétaire est beaucoup plus grande, "Sans doute est-il un mage" pensais-je, mais elle n'était rien comparée à la mienne, je ne l'ai pas cependant sous-estimée et restait pacifiste, comme à mon habitude.

"Peut-être pourrions nous discuter plus calmement dans un endroit plus confortable, si cela ne vous dérange pas bien évidemment, vous n'êtes pas obligé d'obéir à mes caprices."

Mon visage se dirigea ensuite vers la petite fille, Hana, son côté angélique cachait quelquue chose qui me préoccupait pendant quelques secondes, "Ne te fais pas des idées" pensais-je, mais j'étais loin de me douter qu'une telle petite chose avait un rapport très particulier avec la mort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
VlaD & CO / Admin
Messages : 53
Date d'inscription : 18/02/2015
MessageSujet: Re: Le manoir sur la montagne. [PV Vla "El famoso" Dimir]   Mar 6 Déc - 3:18

Est-ce que je viens vraiment d'ouvrir la porte ? Enfin, j'aurai dû laisser Alfred le faire, ma curiosité était tellement piquée à vif que j'en ai oublié la base des manières des nobles, quel idiot je peux faire. Je me recule d'un ou deux pas lorsque l'homme retire sa capuche, d'une part sa peau est excessivement bleue et d'une autre part, il dégage magie impressionnante, je pense n'en avoir jamais ressentit d'aussi affirmée, si on oublie cette chère Emilia, mais ça c'est une autre histoire. Enfin, peu importe sa puissance magique, du moment que je peux prendre le contrôle de ce qui coule en lui et le maintient en vie, je devrais pouvoir me défendre si jamais il tente de me faire une crasse.

"Qu'entendez-vous par vos agissements ?" Je hausse un sourcil. "Vous savez, il n'est jamais très bon de menacer d'entrée de jeu votre hôte, il pourrait mal le prendre, très mal le prendre." Un sourire narquois se lit sur mon visage.

Il veut parler ? Parlons donc, à vrai dire, je suis curieux de savoir ce qu'il a me dire outre le fait qu'il vient de me confirmer que la personne fraîchement capturée était bien celle qui s'était enfuit il y a de ça quelque temps. Je jette un coup d'œil à mes griffes argentées, alors que ce Ryze me propose de l'emmener dans un endroit plus calme.

"Vous n'avez pas été formé à la politesse à ce que je remarque, la moindre des choses lorsque quelqu'un vous accueille chez lui, c'est de faire profil bas. Enfin, suivez-moi, nous allons nous installer dans un salon, Alfred, apportez-nous du thé, je vous prie." Dis-je dans un long soupir.

Je fais demi-tour sèchement accompagné d'un coup de cape, puis j'avance toujours en compagnie d'Hana qui cette fois marche devant moi comme pour garder une distance de sécurité avec notre invité. Nous marchons à travers quelques couloirs, au détour de certains d'entre eux, je me délecte de la petite odeur ferreuse qui emplit l'air ambiant, ce qui va très probablement éveiller la curiosité de l'homme. Après quelques minutes, nous arrivons dans un petit salon décoré de nombreuses fleurs et tableaux, dont un représentant Dmitri. J'invite mon hôte à prendre place dans un grand fauteuil rouge aux dorures brillantes, je prends place à mon tour toujours avec cette grâce qui m'est propre alors que je fais signe à Hana de s'approcher.

"Tu veux bien nous laisser ma belle ? Tu n'as qu'à aller t'amuser dans ta chambre ou bien demander à un servant de t'accompagner dehors." mon ton est léger, je crois que je commence petit à petit à apprécier cette Hana comme ma propre fille.

La jeune hemomancienne acquiesce d'un petit mouvement de tête rapide et s'enfuit en trottinant, suite à ça, je tourne mon regard vers mon invité.

"Je vous écoute très cher, en quoi puis-je vous être utile ?" Mon ton est plus strict, plus fermé, ce n'est pas comme s'il enchaînait les mauvais points depuis tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bébé du fofo
Messages : 26
Date d'inscription : 07/10/2016
MessageSujet: Re: Le manoir sur la montagne. [PV Vla "El famoso" Dimir]   Sam 17 Déc - 14:20

Le noble Noxien n'avait pas tort, malheureusement la politesse n'a jamais été mon fort, je n'ai jamais été formé pour les bonnes manières. Mais il fallait être autoritaire pour faire comprendre à la personne que je n'étais pas ici pour n'importe quoi. Vladimir accepta ma requête et "m'invita" à le rejoindre dans une autre pièce, plus loin. Nous traversions un assez long couloir pour rejoindre la confortable salle, j'observais des chandeliers qui se succédaient l'un après l'autre dans cette allée et sur les murs, des bougies, ce domaine était vraiment très soigné, je suppose qu'il l'est encore. Cette symétrie m'intriguait, mais ce qui me perturbait le plus c'était cette odeur, quelque chose de ferreux qui traînait dans l'air, mais j'essayais de ne pas y faire attention, je ne devais pas m'écarter de mon objectif.

On arriva enfin à une salle, la jeune fille se sépara de nous pour nous laisser parler tranquillement, nous nous assîmes et le noble Noxien m'autorisa à parler avec un air plus strict et plus sec, je suppose que lui aussi voulait paraître autoritaire. Mes deux coudes sur les accoudoirs du fauteuil et mes mains croisés, je commençais à parler avec un ton plus sérieux et plus soutenu.

"Maintenant que nous sommes confortablement installé, veuillez m'excuser pour mon attitude quelque peu dérangeante, je ne suis pas apte à la politesse, mais ça je pense que vous l'avez remarqué. Savez-vous que de nombreuses rumeurs tournent autour de vous et de votre demeure? Peu de personnes ont connaissance de l'emplacement exact de cet endroit, il n'y a seulement que des échos concernant votre manoir, il n'est indiqué nul part. Pourquoi donc?", je pris une pause avant de continuer, fixant les yeux du noble.

"Vous n'êtes pas obligé de répondre à ces questions, mais admettez que cela mérite considération. Si vous êtes mage, vous pouvez voir que je ne suis pas n'importe qui, vous pouvez le ressentir à travers la puissance magique qui se dégage de moi, sinon je ne suis pour vous qu'un simple vagabond avec une peau couleur indigo.", je remarquais son sourcil droit qui oscillait et je supposais que lui aussi avait une certaine connaissance en la magie. Je repris,

"Je suis en charge d'une quête que nul mortel ne pourrait accomplir, une quête que même un archimage très compétent aurait du mal à réussir. Vous avez sûrement dû entendre parler de runes telluriques, des runes très dangereuses qui ont le pouvoir de détruire Runeterra si mal utilisées ou entre de mauvaises mains, et c'est ce qui m'amène jusqu'à vous. Des rumeurs sur des événements étranges m'ont amené jusqu'à ce manoir. Alors j'aimerais savoir si oui ou non vous êtes en possession de l'une d'entre-elles, restons courtois, je ne suis pas venu ici pour me battre, mais pour éviter une potentielle catastrophe qui réduirait à néant l'existence de toute vie sur Runeterra, dont vous et votre charmante petite fleur.", je m'arrêta là, espérant une réponse positive de mon interlocuteur, enfin, s'il était en possession d'une rune tellurique.


Dernière édition par Ryze le Sam 17 Déc - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
VlaD & CO / Admin
Messages : 53
Date d'inscription : 18/02/2015
MessageSujet: Re: Le manoir sur la montagne. [PV Vla "El famoso" Dimir]   Ven 31 Mar - 17:15

Je soupire longuement, les fameuses rumeurs qui tournent autour de mon manoir, je suis loin de toutes les connaître à vrai dire, certaines sont « flatteuses » et me décrivent comme un incube d’autres, légèrement moins sympathiques, me font passer pour un monstre hideux ou un esprit qui hanterait ce manoir. Je hausse les épaules avec un air plutôt nonchalant. Je passe bien évidemment sur le rattrapage en règle du mage sur ses bonnes manières, mettons qu’ils voyagent beaucoup et que les coutumes ne sont pas les mêmes partout

« J’en connais quelques-unes en effet, mais vous n’avez cette odeur de chasseur de monstres ou autre chasseur de magie noire. Je doute être au courant de la raison de votre venue sur mes terres. Ce manoir est discret et empli de mystère pour une bonne raison, mais avant de tout vous dévoilez, je dois être sûr que vous n’irez rien dire à personnes.»

J’analyse un peu l’homme en face de moi, il émane une ce que j’appelle une énergie magique, une puissance gigantesque. Sa puissance semble telle que je doute pouvoir ne serait-ce que l’égratigner, ces tatouages qu’il possède, ressemblent énormément à ceux que m’avait montrer Dmitri dans ma jeunesse, je me souviens vaguement qu’ils sont magique. Je ne montre pas tout cela a mon interlocuteur, puis je reprends mes paroles

« J’imagine que vous ne le savez pas, mais je suis ce qu’on appelle un haut-gradé à Noxus, je suis sous l’aile du Haut-Commandeur, mais j’ai mes petits secrets aussi. Voyez-vous, je suis quelqu’un d’assez spécial, ne voyez aucune forme de vantardise ici. Je suis le dernier Hemomancien de Runeterra, enfin, j’étais le dernier » Un léger sourire se forme sur mon visage « Je voue ma vie à la perfection de mon art, mais voyez-vous, c’est assez mal vu à Noxus toutes ces histoires de magies considérées comme noires. Vous comprenez bien qu’il serait assez mal venu d’avoir un mage noir dans les hautes sphères de l’empire, et pourtant, j’ai beaucoup œuvré pour ce dernier »

Je hausse un sourcil, il semble conscient de sa puissance ce qui explique pour il semble sur de lui, je pense qu’il m’a jaugé depuis longtemps, mais ma puissance est assez trompeuse, car il n’en faut pas beaucoup pour transpercer un homme de par en par à l’aide de son propre sang. Soudain, quelqu’un toque à la porte et rentre, Alfred dans sa lenteur habituelle vient déposer un plateau sur lequel se trouve deux tasses et un théière. Alors que j’écoute avec attention ce que me raconte l’homme bleu, le majordome sert deux tasses de thé bien remplies. Un infime soupir s’échappe, il n’est pas ici pour se battre, ce qui me rassure légèrement

« Oui, j’ai déjà entendu parler d’elle, ces sortes de runes majeures avec un pouvoir immense. Je suis désolé, mais non, je ne suis malheureusement pas en possession d’une d’entre elles. Ce que vous appelez « Évènements étranges » ne sont que les affres de ma magie.»

Je prends une gorgé de thé

« Mais en gage de bonne foi, et aussi, car je n’ai pas trop envie de voir mon secret crié sur tous les toits de Noxus, je peux vous proposez « d’écouter » à Noxus. J’ai en effet des gens qui pourraient se renseigner à propos de vos runes sans poser la moindre question, j’imagine que cela pourrait vous avancer dans votre fameuse quête que « Nul mortel ne pourrait accomplir » »

Un sourire se forme sur mon visage, un « allié » d’une telle puissance pourrait être de grande valeur, je doute qu’il prenne part à la guerre à nos côtés, mais je pense que dans le futur, j’aurai des choses à lui demander lorsque que j’aurai atteint mon… But.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bébé du fofo
Messages : 26
Date d'inscription : 07/10/2016
MessageSujet: Re: Le manoir sur la montagne. [PV Vla "El famoso" Dimir]   Dim 14 Mai - 20:36

J'écoutais attentivement et analysais tranquillement ce que mon hôte avait à me dire, je saisissais cette tasse de thé de ma main gauche pour la porter à ma bouche, puis y trempa mes lèvres dans le liquide encore chaud. Dans ce qu'il disait, je pensais qu'il ne disait pas tout, il évitait peut-être certains sujets pour ne pas que je puisse le questionner là-dessus.

"Ainsi donc, devant moi se trouve le dernier représentant des Hemomanciens, je devine donc que la petite fille derrière vous était une Hemomancienne en devenir. J'ai déjà rencontré des mages pratiquant cet "art" comme vous dites, mais c'était il y a fort longtemps, je me souviens que cette magie était bien plus étudiée qu'aujourd'hui même si c'est une forme de magie avec une mauvaise réputation."

Je baissais la tête en direction de mon grimoire à ma droite, me remémorant les temps forts de la magie dans l'histoire.

"Maintenant la magie est taboue dans plusieurs endroits et c'est bien dommage."

Je relevais lentement ma tête, fixant du regard le noble Noxien assit en face de moi et reposais délicatement ma tasse de thé sur la commode à ma gauche.

"Cependant, pour en revenir à ce pourquoi je suis venu, je doute tout de même qu'il n'y ait pas d’événements étranges se déroulant sur cette montagne. J'ai remarqué une atmosphère lourde et dérangeante quand je suis arrivé au pied de ce mont et la légère odeur de fer dans l'air n'arrange pas ces suspicions. Je ne doute pas de votre volonté à m'aider, mais j'aimerais éviter de passer à côté d'un tel objet simplement en m'étant reposé sur cette bonne volonté."

L'expression sur mon visage ne changeait pas, de manière que ceux qui m'écoutent ne puissent deviner mes pensées, mais je suis comme ça de nature, je reste impassible tout en étant sérieux et autoritaire en gardant mes sourcils froncés, m'aidant de mes yeux rendus inexpressifs par le flux de magie traversant mes yeux.

Je restais silencieux pendant quelques temps et, toujours sans mot dire, me levais du fauteuil. Je quittais le regard de l'hemomancien pour admirer la pièce dans laquelle j'étais, chose que je dus résister à faire quelques minutes plus tôt pour retenir l'attention de mon hôte.

"J'accepte volontiers une aide extérieure, cela me retirera du lest sur le territoire de Noxus, cependant n'attendez qu'en acceptant votre offre je deviennes votre collaborateur ou je ne sais quoi d'autre. Je veux bien vous aider sur quelques tâches pour rembourser ma dette en cas d'informations mais je ne serais pas un quelconque associé. D'ailleurs, comme je vous l'ai dit, je ne préfère pas passer à côté d'une rune tellurique et c'est pourquoi j'aimerais que vous ou votre majordome me fassiez visiter toutes les pièces de ce manoir, simplement pour être sûr. Veuillez tout de même m'excuser pour le dérangement, sachez simplement que je n'ai rien contre vous, mon devoir m'oblige à faire cela."

Mes lèvres se joignirent enfin afin que j'arrête de parler, puis se rouvrirent pour accueillir le doux nectar que contenait la tasse de thé. Je reposais une fois pour toute la tasse de thé sur la commode et attendait la réponse de Vladimir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le manoir sur la montagne. [PV Vla "El famoso" Dimir]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le manoir sur la montagne. [PV Vla "El famoso" Dimir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Foire de la montagne : mettre en valeur les potentialités
» La douleur de la montagne.
» Le Manoir Oublié
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» A travers la montagne. [PV Peintre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Valoran :: Empire de Noxus :: Routes et campagnes-