RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Twisted Fate, fiche-personnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
El championico del amore 2017
Messages : 16
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 17
MessageSujet: Twisted Fate, fiche-personnage   Lun 30 Jan - 21:52



Twisted Fate



› Sexe › Masculin
› Race › Humain
› Origine › Serpentine
› Allégeance › Mon ego (mais Bilgewater en théorie)
› Profession › Gambler
› Devise › Ce n'est pas un jeu si l'on ne peut pas perdre.

GENERALITES


Physique - Il y a, sur cette terre, des hommes bien plus gâtés que d’autres, et ce serait un crime de nier que Twisted Fate en fait partie. Son corps et sa posture rayonnent d’assurance, de grâce et d’élégance. Ce tout se complète par de larges épaules, qui ajoutent à sa personne une forte présence, sans oublier sa musculature, sculptée avec soin au fil de ses escapades aux quatre coins du monde. Malgré l’aspect carré que donnent ses épaules, Twisted Fate possède une souplesse et une grâce naturelles dans ses gestes, ponctués de petites manies raffinées qu’il ne s’amuse guère à cacher, bien au contraire : comme cela est fort plaisant de poliment tirer sa révérence, chapeau dans une main, avant de disparaître au nez de ses poursuivants ! Son teint basané lui vient de ses lointaines origines oubliées, au bord de la Serpentine, fleuve qui baigne dans la chaleur du soleil.

Les traits de son visage poursuivent sur la finesse qu’il possède déjà. Sous des sourcils tantôt redressés de stupeur théâtrale, tantôt froncés de sérieux, s’expose un regard. Et quel regard ! Ce don des dieux eux-mêmes doit bien être l’arme la plus redoutable du gambler : il est à la fois profond et perçant, et aussi transparent que de l’eau pure. A lui seul, on peut y voir s’exprimer toute son arrogance, sa ruse, voire même des sentiments bien plus enfouis. Son nez est long et discret, et, dessous celui-ci, s’étire un sourire, son second meilleur atout. Combiné avec son regard de saphir, il est capable d’irriter son adversaire, de le dénigrer, ou de simplement rire de lui, sans pour autant émettre le moindre son. Ce duo inséparable peut aussi jouer sur des terrains bien plus intimes, mais jamais n’exprimera autre chose que du mensonge ou du mépris. Le tout est encadré, d’abord, par une barbe de jais minutieusement taillée, puis par une longue chevelure lisse qui virevolte au fil du vent.

La chose la plus précieuse qu’il possède loge sur sa tête : son galurin, dont le bord, particulier, finit en pointe vers l’avant, avec les côtés farouchement redressés. L’extérieur est en cuir noir, avec des bordures dorées, et l’intérieur est rouge. Le gallon est fin et doré, avec une broche devant composée de trois cartes tirées en éventail. D’ailleurs, un as de pique y est coincé, placé sur le côté gauche. Pour ce qui est de sa tenue, qui est dans son intégralité raffinée, ou du moins chère, commence par une chemise simple et blanche, dont le gambler se plait à défaire un bouton, qui est recouverte par un gilet sans manche, rouge sang et aux bords, ainsi qu’aux motifs, dorés. Son pantalon est sombre, long et de bonne texture, chose bien pratique pour pouvoir prendre la fuite, si nécessaire, au pas de course : certes, bien s’habiller est une priorité dans sa vie, mais pas au point que cela devienne encombrant ; parfois, il fallait faire un choix, aussi crucial pouvait-il être. Pour compléter cet assemblage somptueux et pratique à la fois, Twisted Fate chausse de longues bottes à talonnettes en cuir de dragon des abysses, bien rares et hors de prix, qui, quand il marche, résonnent au point de pouvoir l’entendre à dix mètres. Dernier élément important et qui lui est bien propre : son long manteau, qui lui atteint facilement les chevilles et qu’il laisse ouvert. Le sommet de celui-ci, qui s’étend jusqu’aux épaules, est beige-doré et met en avant la largeur de ses épaules. Le reste se constitue de cuir noir aux bordures en or, avec l’intérieur rouge, comme le chapeau.


Mental - Twisted Fate est un homme difficile à cerner, tant imprévisible est son attitude. En effet, il arbore tellement de visages selon les personnes que de définir ses réelles pensées et appréciations relèvent du défi. Par chance pour eux, Twisted Fate porte souvent le même masque, celui du joueur : tout se cache derrière un sourire narquois et un regard perçant. Arrogant, le gambler porte une attention particulière à tout ce qui brille ou possède un minimum de valeur. Dès qu’un simple bijou ou une bourse bien remplie entrent dans son champ de vision, plus rien ne peut le retenir : il s’élance tel un aigle et, l’instant qui suit, disparaît avec ses gains.

Le dandy a un don pour se donner en spectacle, d’ailleurs il adore ça. Il arrive bien souvent de se retrouver face à des mauvais perdants qui, en revanche, sont plus doués avec les poings : T.F. n’aime pas jouer avec les mêmes règles, surtout quand il constate au premier coup d’œil qu’il y laissera beaucoup trop de plumes pour que cela soit rentable. Dans ce genre de situations périlleuses, deux solutions s’offrent à lui : la première, la plus simple, est de prendre la fuite avec sa magie, vite fait, bien fait ; la seconde, la plus divertissante, est d’éviter le conflit grâce à son éloquence. Entre ses tournures soutenues et ses réactions théâtrales extravagantes, il parvient toujours à gagner du temps, voire même distraire son adversaire, le temps de prendre la fuite au pas de course. Ne vous fiez pas aux apparences : l’on dit souvent qu’intelligence et raffinement ne font pas la paire. Twisted Fate est l’exception qui confirme sans doute la règle : il veille à toujours conserver deux ou trois longueurs d’avance, d’autant plus qu’armé de sa ruse, il parvient sans trop de difficulté à obtenir tout ce qu’il convoite.

Prendre soin de lui fait partie de ses rares priorités. Le gambler fait toujours attention à ce qu’il porte, et veille à ce qu’aucune poussière n’effleure son galurin. Tatillon, c’est un véritable maniaque, lui qui base son jugement sur l’apparence des gens – c’est surtout question de mieux choisir ses victimes : plus elles sont riches, plus palpitante devient la dépouille. Quitte à avoir plusieurs cordes à son arc, autant en abuser dans n’importe quelle situation. Parfois, le charme est une méthode bien plus efficace, et il se plaît à l’utiliser, avec les femmes comme avec les hommes. Tout dépend de la situation. Dans le reste des cas, son allure de fier coq provocateur ne fait pas que d’ébranler les gens.

A côté de sa vie dans les casinos et autres havres de hasard, Twisted Fate se fait un plaisir de mettre ses multiples talents au service d’employeurs, à une seule condition : qu’on ne vienne pas lui dire comment il doit procéder. En effet, même si l’employeur exige un butin quasi inaccessible – ce qui ne sera jamais un problème pour le dandy –, s’il lui fait le moindre commentaire sur sa conduite ou sa méthode, Twisted Fate laissera tomber le travail. Il ne supporte pas qu’on lui dise comment se comporter. Dans la majorité des cas, le gambler en profitera même pour méchamment se venger.

Malgré tous ces talents dans lesquels il excelle, le gambler a un point faible fatal : lui-même. Derrière l’extravagance et l’arrogance de Twisted Fate se cache encore Tobias Foxtrot, le rat de rivière, un homme froid et solitaire. Le vagabond vit beaucoup enfermé dans le passé et n’oublie jamais rien, surtout ses propres erreurs qu’il rumine parfois encore. Sa rancune n’a d’égal que son mépris, pour le reste du monde comme pour lui-même. Eh oui, s’il y a bien une personne que Twisted Fate hait par-dessus tout, c’est ce couard de Tobias, à tel point qu’il ne supporte plus qu’on l’appelle encore avec ce nom-ci. C’est le genre d’homme qui peut passer des heures et des heures au fil d’hétéroclites réflexions, et ce sans en voir le bout. Il cherche à tout comprendre, et surtout à tout contrôler. Cela l’agace, quand il ignore ou ne comprend pas quelque chose, mais ce qui l’irrite le plus, c’est bien quand surviennent des imprévus. Sa patience fut d’ailleurs rudement mise à l’épreuve quand il collaborait avec un certain Malcolm Graves, lui qui a pour habitude de foncer dans le tas sans jamais se poser de question. Heureusement qu’il avait assez de chance pour deux.

Depuis le temps, ce côté plus sombre de sa personnalité s’est dissimulé derrière le masque qu’il arbore avec prétention et fierté, et cela lui convient parfaitement.


Lieux de vie - Né dans une famille nomade, Twisted Fate n’a pas l’habitude de vivre à un seul endroit, avec une maison et toute la partie accessoire. Il voyage aux quatre coins du monde, mais reste le plus souvent dans trois villes précises.

Un des plus gros paradoxes doit bien être son appréciation de la ville de Bilgewater. C’est à la fois un lieu où il adore traîner et le pire endroit de la planète. C’est le coin idéal, quand on vit malhonnêtement, car chacun applique sa propre loi – ou presque. D’un autre côté, c’est un endroit absolument immonde et puant, en plus d’être au bord de la pire chose pour le gambler : la mer. Il n’a pas peur de l’eau, mais il ne sait pas nager et déteste se trouver non loin d’un point d’eau. Parfois, cela le rend malade. Il a passé une bonne partie de sa vie à Bilgewater et il en garde, malgré tout, de très bons souvenirs.

Autre cité qu’il apprécie : Piltover, la ville du progrès, qu’il s’amuse à surnommer « le quartier des affaires ». Les richesses tombent du ciel, et la ville est splendide, les habitants ont un minimum de manière… Cela dit, les affaires se compliquent ces derniers temps : une police efficace et une ombre de Piltover que l’on surnomme « la Dame en gris » empêchent de trop toucher le pactole, ce qui devient frustrant.

La cité de Noxus est également un judicieux choix pour le vagabond qu’est ce mirliflor à chapeau. Généralement, il y trouve tout ce dont il a besoin : primes et divertissement. Les bas-fonds restent un lieu agréable, bien que pauvre en business : on n’y trouvera pas les hommes les plus riches de Noxus ici, mais s’aventurer plus haut était de la folie, et autant ne pas s’attirer les foudres noxiennes.

Twisted Fate est un homme très mobile : il ne reste pas plus d’une semaine complète au même endroit, sauf s’il y est contraint ou pour d’autres raisons spéciales.


RELATIONS ET LIENS


Malcolm Graves - Certainement la personne la plus énergumène, violente, sale, et négligée que je connaisse. Il est totalement l'opposé de moi niveau caractère et manière d'agir, ce qui a parfois le don de m'agacer. D'un autre côté, c'est sans doute ce qui fait qu'on est de bons amis. On se complète parfaitement, on sait se comprendre sans dire un mot - parfois, une carte-pougnon aide bien. Comme c'est amusant, de le taquiner, ou alors de jouer avec le peu de nerf qu'il a. Irremplaçable, ce cher Malcolm !

Evelynn - Là, nous entrons dans un sujet plus...délicat. Je ne sais pas ce qu'elle pense réellement de moi, ni si elle sait ce que je pense réellement d'elle - encore aujourd'hui. C'est la seule femme sur cette terre qui a eu l'audace de s'approcher de moi, son regard de feu plongé dans le mien, de m'effleurer de ses griffes et de m'arracher le coeur, pour le simple plaisir ou je ne savais quelles raisons. Étonnamment, la seule chose qu'elle ait pu faire pour me faire endurer mille souffrances, c'est de me quitter. Je n'attends rien d'elle, je sais que c'est fini et qu'elle a sans doute passé à autre chose. Mais désormais, il y a comme un vide impossible à combler à l'intérieur de mon être. la raison me console comme elle peut, car elle sait qu'elle ne reviendra jamais, mais l'amour attend encore son retour.


I'M A "RÔLE"


Style de combat : >
Comme le dit si bien le gambler, « User de la force, c’est quand on ne sait plus quoi faire avec l’intelligence. » Du mieux qu’il peut, Twisted Fate évite les conflits, d’abord grâce à sa ruse et son éloquence, pour trouver un terrain d’entente qui l’arrange prioritairement, ensuite, si la personne est trop têtue, penser à envisager la fuite, mais pas les mains vides. Si vraiment aucune autre option ne se présente, ou qu’il est menacé de mort, le gambler se défendra avec des cartes qu’il incorpore de sa magie, mais n’attaquera jamais réellement en premier. Ce n’est pas un très bon combattant, mais il utilise quelques petites astuces pour lui permettre de s’en sortir. Twisted Fate déteste catégoriquement se battre : cela abîmerait ses beaux vêtements !

HISTOIRE OU POST RP

Le soir tombait sur les rues pavées d’une ville qui commençait à peine à rayonner d’activités nocturnes, telles que de traîner en taverne, notamment. Les candélabres s’allumaient petit à petit, les foules s’amincissaient. Désormais, l’on ne pouvait apercevoir que les vagues silhouettes d’imposantes demeures, parsemées çà et là de lumières jaunâtres.

Un homme qui frappa du poing la table sur laquelle je me trouvais fit quitter mon regard de la fenêtre. Il avait l’air d’être de la classe moyenne : difficile à dire, dans une ville comme Piltover, il y avait peu de distinction vestimentaire entre les riches et les moins riches. Ce pauvre homme donnait l’impression de s’étouffer dans son costard sans doute taillé un poil trop court, et son chapeau melon en main n’arrêtait en rien l’aspect ridicule qu’il trimbalait : une chose de certaine, cet aspect arrondi allait bien avec sa bedaine et ses grosses joues. Un monocle cachait un des deux grands yeux naïfs qui essayaient de montrer de la colère, le tout couvert d’une grosse moustache, bien épaisse.

- Eh bien, je pensais que vous étiez déjà parti, monsieur…
- Erdgerbergen, Erdgerbergen ! Mais cessez donc de me tourner ainsi en bourrique !
- Mais calmez-vous mon cher ami ! Que vous arrive-t-il donc, encore ?

Je ne pus que sourire face à la réaction de Er…peu importait. Ses joues gonflèrent, et son visage pâle vira au rouge. Son éducation autant étouffante que le col trop serré de sa chemise, il ne put que me pointer du doigt, avant de finalement reprendre la parole.

- Je vais vous le dire, moi ! Le raid de l’usine extech de mon concurrent, ça vous dit quelque chose ?
- Mmh…Maintenant que vous me le dites, Erbenber…
- Erdgerbergen, vous dis-je !

Un silence suivit sa rapide correction – comme si c’était une habitude de rappeler à tous ses interlocuteurs comment s’épelait un nom que personne n’arrivait à retenir. Embrouillé dans ses propos, son visage rougit d’avantage de fureur, comme une théière quand elle chauffait trop. Il ne manquait plus que le sifflement – ah, il hurla, cela ferait l’affaire pour la comparaison.

- …hein ?! Vous m’écoutez, au moins ?!
- Pardon ? Ah…encore ce verre de trop, me voilà ailleurs. Que disiez-vous ?
- Je vous avais demandé, commença-t-il les dents serrées, de voler tous les plans portant sur ses recherches secrètes, et de me les passer en échange d’argent.
- Oui, et ?

Mon sourire sembla le déstabiliser, ou alors c’était mon assurance démesurée qui l’irritait. Dans tous les cas, il frappa du pied, cette fois, et se retint de hurler au beau milieu du pub.

- Figurez-vous que vous avez ENCORE ces foutus plans !!
- …Ah ! Ces plans-là !

Je pris une mine surprise, comme si la révélation divine venait d’apparaître à mon esprit. Pour résumer, il allait me payer pour aller dérouter un concurrent, lui volant ses recherches pour ainsi être meilleur que lui sur le marché. Sauf que je m’étais amusé à faire quelques détours dans son industrie, pour finalement tomber sur bon nombre d’objets qui se vendraient bien auprès de spécialistes. Malheureusement pour moi, les alarmes se déclenchèrent je-ne-savais-comment, et je dus m’enfuir rapidement. Evidemment, j’avais les plans, mais le faire chanter un peu avant de parler affaire me faisait envie. Je changeai de position, les pieds désormais sur la table et croisés, et mon regard posé sur le marchand.

- Je les ai, effectivement. Cela dit…
- Que voulez-vous, encore ?!
- Eh bien, maintenant, nous pouvons parler butin. Combien me donneriez-vous, selon vos bons calculs de marchand ?

Il s’assit finalement en face de moi, le ton plus calme certes, mais toujours aussi inquiet : tout le monde savait qu’on ne pouvait pas négocier mes services, sous peine de graves représailles. Mon sourire grandit d’avantage, quand je vis son magnifique petit chapeau melon posé sur la table en bois.

- J’imagine qu’il faudra vous payer grassement, mais ne vous en faites pas, j’avais envisagé cette possibilité.

Il sortit une bourse bien garnie qu’il posa sur la table. Au son qui s'en émanait, je m’aperçus que ce n’étaient que des petites pièces, mais qu’il en avait mis plein afin de me faire croire qu’il allait me payer énormément. Le petit joueur, mais on ne me la faisait pas, à moi.

- Quoi ? m’écriai-je alors, l’air révolté. Je risque ma vie pour l’avenir de votre entreprise, et c’est seulement avec ça que vous me récompensez ?! Mais mon cher ami, êtes-vous certain d’exercer un métier dans le domaine du commerce ? Parce que je dois vous dire, il faudra faire bien mieux que ça, pour que je vous cède ne serait-ce qu’une partie d’un seul plan !
- Attendez, attendez ! Vous vous méprenez ! Il y a au moins 20 pièces d’or là-dedans, je vous le jure !

Quand il se redressa pour plaider sa cause, j’entraperçus d’autres bourses, bien plus garnies. Mon sourire revint, et je pris un air plus maîtrisé.

- Êtes-vous bien certain de ce que vous avancez ? Nous pourrions vérifier cela ici et maintenant, n’est-ce pas Garber…
- Erdgerbergen ! hum…eh bien, sachez monsieur que je suis occupé ce soir ! Je dois impérativement rentrer chez moi, pour –
- Oh, vous partez déjà ? Très bien, alors. Je conserverai les plans, jusqu’à ce que vous ayez une proposition plus alléchante.
- Je n’ai rien d’autre sur moi, Twiste—

Une carte doré et reluisante le toucha en pleins poumons. Durant le laps de temps où il était immobile, je me levai, contournai la table et m’approchai de lui.

- Chhhhht, vous parlez trop, mon cher ami. N’oubliez pas que j’ai ce que vous voulez, alors je vous conseille de me payer comme il se doit. Que disiez-vous au sujet du prix ?
- Il ne bougera pas, sale escroc ! et n’essayez pas de me voler quoi que ce soit !
- …Pardon ?

Mon sourire s’effaça : il était temps de changer de tactique. Cela dit, il semblerait que le petit saugrenu ait un tour dans sa manche. Il recula, à la fois effrayé et rieur, puis frappa deux fois dans ses mains.

- Attrapez-le ! hurla-t-il, le doigt pointé vers moi.

Non loin de nous, assis à d’autres tables, quatre hommes se levèrent et se dirigèrent vers moi. Ça commençait à sentir le roussi, dans le coin.

- Non mais attendez, Ergen…bon, peu importe. Vous vous emportez un peu vite je trouve !
- Si vous pensez que je ne vous vois pas venir avec vos grands airs ! Manque de chance pour vous, j’avais aussi prévu ça.
- Mais…ne seriez-vous pas en train d’escroquer l’escroc que je suis ? Ce n’est pas très charlie, tout ça.

Tandis que je finissais ma phrase, l’un de ses hommes me saisit le poignet brutalement. Les trois autres m’encerclaient, sans en faire d’avantage. Bon, cette fois-ci, il fallait passer à la vitesse supérieure. Une carte rougeoyante dans la main qui était encore libre,  je l’envoyai sur ces prétentieux qui avaient eu la bonne idée de rester proches les uns des autres. Le choc les projeta de quelques pas en arrière, suffisamment pour que je puisse manœuvrer. Je me tournai donc vers le dernier et, dans le laps de temps qui restait, je grimpai sur la table et sautai pieds en avant et joints sur lui, alors que les autres, qui couraient de toutes leurs forces, reprirent leur allure normale. Résultat : le plus lourd de l’équipe était allongé sur les trois autres. Mon pied sur son poignet, je pus retrouver la libre utilisation de mon autre main, qui commençait sérieusement à avoir mal. Je me saisis malgré tout de la maigre bourse sur la table, tandis que je me replaçai face à l’escroc. Je n’avais que peu de temps avant qu’ils puissent se relever.

- Toujours pas envie de négocier ? Vous êtes têtu, mais moi aussi, et j’ai vos précieux plans.

Le vendeur pesta, puis décrocha une seconde bourse qu’il me jeta à la figure.

- Maintenant, les plans !!
- Mmh…vu du poids, je dirai que ça vaut…un plan et trois quarts.
- VOUS VOUS MOQUEZ DE MOI ?!

Il s’arrêta, lorsqu’il croisa du regard mon briquet à amadou positionné précisément sous les feuilles restantes. Au même moment, les autres se redressèrent. Parfait, le timing était relativement bonnement estimé.

- Ne faites pas quelque chose que vous regretterez, Twisted Fate.
- En quoi regretterai-je quoi que ce soit ? J’attends votre verdict, Erdgerbergen : reverrons-nous les prix ?

Un silence m’accueillit, sans doute dû au fait que son nom n’était pas écorché pour une fois. Il fixa le sol, le front large plein de sueur, puis reposa un regard abattu sur moi : mon sourire s’agrandit. Il posa une dernière bourse sur la table, bien plus imposante que les deux autres réunies. Je rangeai donc ma petite flamme, me saisis de la bourse et la glissai autour de ma ceinture, sous le manteau.

- Maintenant, les plans, s’il vous plaît.
- Oops ! Mince, quel maladroit !

Les plans tombèrent dans la flaque d’alcool, qu’il y avait sur le sol depuis le moment où j’escaladai la table pour renverser mon assaillant. Je marchai quelques pas dans la direction opposée, tandis que ce pauvre marchand accourut vers les feuilles. Enfin, pour finir en beauté, je lançai mon briquet allumé dans la flaque, et aussitôt, tout s’embrasa. Tandis que toute la taverne commençait à réagir, une carte en main, je fermai les yeux pour en ouvrir d’autres, bien plus grands. Quelques secondes me suffirent pour réapparaître dans une ruelle sombre, à quelques rues de ladite taverne.

- Vous appelez cela être efficace ? Vous avez mis le feu à une taverne.
- Oh, navré, c’était quelque peu accidentel. Cela dit, je vous remercie de m'avoir si gentiment prêté de faux plans.

Un homme drapé de noir m’y attendait, sourire aux lèvres. Nous nous serrâmes amicalement la main, puis il me tendit une bourse bien lourde, et moi, les plans de ce pauvre Erdgerbergen, que je m’étais amusé à voler plus tôt dans la journée.

- Bon travail, Twisted Fate. Je savais que je pourrai compter sur vos services pour couler mon adversaire.
- Ecoutez, vous avez utilisé les bons mots avec moi : la moindre des choses était de vous rendre la pareille.

Nous reprîmes chacun de notre côté notre petit bonhomme de chemin. Le vent souffla dans la ruelle mal éclairée désormais vide.


BEHIND THE SCENE




› Prénom ou Pseudo › Lohanaëlle

› Âge › 17 piges

› Expérience RP › sur facebook depuis 2012, sur forum depuis 2014

› Comment avez-vous connu Path of Valoran ? › Google/Vb

› Autres ›  Bonne lecture d'avance


Dernière édition par Twisted Fate le Ven 3 Fév - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 244
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Twisted Fate, fiche-personnage   Ven 3 Fév - 10:27

Pumpumpum,

*Descente en rappel le long d'un fil pour regarder tout ça*

Ma foi, c'est plutôt pas mal tout ça, on sent bien l’emmerdeur toutes catégories débarquer, j'en ai la Evelynn intérieure toute frétillante!

En somme sur le font rien à dire, ça passe aussi bien qu'un brelan au poker, on te sent bien dans la peau du petit joueur escroc toutes catégories ♥ .

Sur la forme en revanche, j'aimerai que tu relises un peu tes descriptions, quelques petites fautes d'accords sur les temps ou des La au lieu de Le ce genre de choses, à mon avis c'est plus dût à l'enthousiasme qu'autre chose ^^

Une dernière précision => énergumène => en un seul mot !

Je te valide au nom de Riot du saint Lore et de Katalarousse et vais déplacer ta fiche + couleur.
Je compte quand même sur toi pour une ultime relecture (je vérifierai) et ensuite ce sera le tour de ton grimoire ♥ + demandes de rp, ou répondre à celles qui sont déjà en court (je crois qu'on a un Ryze qui s’ennuie au passage)

Bonne activité parmi nous... par contre méfie toi petit moucheron si jamais tu approches de la matriarche Zaavan, ça pourrait être amusant...

_________________


Dernière édition par Elise Kythera-Zaavan le Ven 3 Fév - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
El championico del amore 2017
Messages : 16
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 17
MessageSujet: Re: Twisted Fate, fiche-personnage   Ven 3 Fév - 17:25

Bien le bonjour, Elise ~

Ma foi, une petite relecture ne me ferait aucun mal (cela m'occupera pour une partie de la soirée au moins) : cela arrive de faire des fautes de frappe, ou d'écrire trop vite (mille excuses pour l'écorchement de ce mot, je corrige tout de suite)

Sur ce, je vous tiendrai au courant de la mise à jour sur Discord, et je vous souhaite une bonne fin de soirée, très chère ~

Ps : Le ryze n'a pas un parchemin à lire, en attendant ? :^)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Twisted Fate, fiche-personnage   

Revenir en haut Aller en bas
 

Twisted Fate, fiche-personnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche personnage de Tarkandil
» Bolt Uzumaki [Fiche Personnage]
» fiche de personnage
» Modèle de fiche de personnage ~ Pirates
» [Codage] Fiche de personnage - Severus Storm [Terminé - Abygael Thompson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Présentations :: Présentations Validées-