RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Lightning rods [Kennen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 09/02/2017
Localisation : Loin.
MessageSujet: Lightning rods [Kennen]   Mer 1 Mar - 21:39

Orianna s'avançait lentement dans l'épaisse forêt, son corps métallique enjambant plusieurs racines noueuses avec délicatesse. Le voyage avait été long et la gynoïde avait dut faire un détour par les côtes de Frejlord et payer un supplément pour garder le silence du capitaine qui avait eut le courage de faire le voyage pour en arriver là. Mais elle y était enfin, Ionia! Un royaume de beauté et d'équilibre, maison de tant de mystères et de sages dont la sagesse était connue dans les plus grands immeubles de Piltover. Bien souvent, la robot s'arrêtait pour observer une plante, restait plusieurs minutes dans bouger, à cataloguer et reconnaître les particularités de chaque espèces. Cataloguant et reconnaissant différents fruits avant de les retenir dans le but de créer un grand atlas. La Sphère flottait agilement autour de son amie, tranchant lévitant entre les branches et autre obstacles et s'arrêtant lorsque Orianna se penchait silencieusement sur un nouveau spécimen. Cela ne faisait qu'une poignée de jour seulement et l'exploratrice avait déjà répertorié plus de [97 espèces] de plantes et presque autant d'insectes. Elle avait même observé un grand-Cerf de l'archipel! Orianna était poussé par un sentiment qu'elle avait oublié depuis bien longtemps, quelque chose qui lui donnait une raison de pousser son voyage plus loin chaque jour. La soif d'aventure, de découverte, qui faisaient titiller son âme d'une étincelle qui avait faillit disparaître à mainte reprise derrière des lignes de codes. Pour la première fois depuis longtemps, Orianna était [Heureuse?Contente?Émotionpositive]. Comment ne pas l'être! Ionia était une terre de merveille, de légendes, et une terre qui était malheureusement en danger. J'avais décidé de commencer mon voyage en ce lieu verdoyants car il y avait de grande chance que ce royaume soit rasé dans les prochaines décennies, la force d'invasion Noxienne était une calamité et feu et de fer, et même je ne savais pas si les résistants allaient pouvoir inverser la tendance. L'idée m'avait traversé durant [0,032] secondes sur la possibilités d'aider les résistants. Mais je risquais plus d'être considérée comme une arme noxienne [79% de chance], donc cela était malheureusement impossible. J'avais donc décider de prendre la route vers l'intérieur des terres, enfin, de longer la route vers les terres, je ne pouvais pas me permettre d'avoir les autorités ionienne à ma recherche. Cela serait [Problématique], c'était légèrement solitaire par instant, surtout la nuit, là où le monde s'endormait. Excepté pour un petit robot qui continuait encore et toujours sa route, éclairé par la lune et la lumière que son corps dégageait. La Sphère me tenait compagnie, mais... C'était comme parler à une petite voix dans sa tête.
Et ne soit pas aussi mauvaise tête, Sphère, tu sais bien que c'est partiellement vrai.

Orianna se tourna vers sa compagnonne de route, levant la main de manière mécanique avant de la tapoter légèrement sur le dessus, elle laissa un léger rire mécanique qui faisait terriblement tache dans la mélodie naturelle qui jouait autour du duo, accentuant le sentiment de solitude que l'ancienne humaine avait tenté de chasser par ce rire. Piltover était répétitif, mais c'était familier, et là-bas la gynoïde pouvait oublier sa solitude. Elle aurait bien laisser s'échapper un soupir, mais l'absence de poumon l'en empêcha, Orianna continua donc sa marche solitaire, mais passionnante, au plus profond des terres Ioniennes. C'était après plusieurs heures de voyage, alors que l'après-midi touchait lentement à sa fin [17h57]; que la robot déboucha sur une série de ruines. Les anciens murs de pierre étaient recouverts de mousses et semblait avoir été abandonnés depuis bien longtemps [76 ans, la Gloricia Floralis ne peut s'étendre à ce point uniquement si elle n'est pas déranger sur plusieurs années] et un rapide scan des alentours indiqua que le lieu était abandonné à l'exception de quelques oiseaux et rongeurs dans les étages supérieures. Curieuses, la robot s'avança en dehors de la clairière, longeant les murs du bâtiment alors que la Sphère prenait des photos de différentes ruines, ici une statue renversée, là un rocher qui était tombé du mur. Le duo arriva finalement vers l'entrée principale. Où un unique battant de porte rongé par le temps pendait lamentablement, alors que l'autre battant se trouvait au sol. Orianna hésita, restant immobile durant une poignée de minutes alors que plusieurs calculs se faisaient derrière son masque de fer, avant de décider que le site devait être clair, et qu'un peu d'exploration lui ferait passer le temps. La gynoïde entra dans le temple, levant la tête pour observer les ruines de ce qui devait être un ancien monastère. Le lieu dégageait une atmosphère de tranquillité, tout était silencieux, calme et apaisant. Le robot se déplaça avec une précision mécanique jusqu'à un bassin ou flottait plusieurs lotus, elle se pencha pour délicatement en rapprocher du bord avec de plier les genoux, fouillant dans sa "jupe", avant de sortir plusieurs outils et de scanner plusieurs fois la fleur rose et délicate.
Une petite étincelle s'échappa des mains du robot alors qu'elle retira d'un morceau de métal de sa jupe, stocké pour une occasion comme celle-là, elle observa la fleur avant que ses mains commencent à travailler le métal, commençant la première oeuvre de son long voyage...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HAMSTER DE MATHS
Messages : 53
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 24
MessageSujet: Re: Lightning rods [Kennen]   Mar 18 Avr - 21:46

C'était la première fois que j'en voyais un pour de vrai. Un être mécanique, complètement fait de métal, se tenait là, face à moi. Enfin... pas totalement face à moi, pour être honnête. J'étais dans son dos. Un peu à l'épier. Selon la route que l'automate avait pris durant la journée, je ne déduisais qu'une chose : il évitait les zones peuplées. Et était-ce il ? Ou elle ? Son apparence, avec une jupe, laissait penser à une femme, mais... Bon, la question n'était pas là. J'avais donc un automate, et... Il y avait cette sphère aussi. Elle faisait comme... Un ange gardien, une patrouille autour de l'humanoïde métallique. J'avais d'abord pensé à une arme venue de Noxus ou de Zaun, mais là, c'était différent... Elle ne faisait qu'étudier les plantes, et observer les paysages de l'île... Je ne m'attendais pas à ça, venant d'un potentiel ennemi. Mais alors pourquoi s'obstiner à rester à l'écart de tous ? Remarque, avec une allure pareille, il serait difficile pour un automate de se fondre dans la masse. Soit. Imaginons qu'il soit capable de ressentir de l'appréhension. Je ne connaissais pas assez ces... trucs là, pour savoir vraiment de quoi ils étaient capable ou non. Et c'était la raison de mon espionnage. Je n'allais pas me pointer et lui dire bien gentiment "Eh, contrôle d'identité !". Non, ça, c'était une foutu mauvaise idée.

Alors qu'elle continuait son petit voyage à travers la flore ionienne, je la suivais avec un peu de distance, ne pouvant que m'écarter lorsque la sphère arrivait dans la zone où je me trouvais. En tous cas, ce globe de métal avait de quoi intriguer. C'était quoi, en vrai ?! mais ça, il allait falloir que je descende poser la question si je voulais le savoir... Hors, là, c'était complètement hors de propos. J'allais juste continuer à l'observer. Après tout, rien n'indiquait que ce soit dangereux. J'avais plutôt l'impression de voir un de ces foutus botanistes, en train de courir d'une plante à une autre, espérant trouver une espèce jusqu'alors inconnue...

Sa route mena l'automate vers un ancien temple aujourd'hui en ruines. Je ne savais même pas ce dont il s'agissait, il était sans doute en ruines bien avant mon arrivée sur l'archipel. Après avoir inspecté un peu les portes désormais inutiles de ce temple, elle y pénétra. Cherchait-elle quelque chose de ^récis ici ? Quelque chose qui aurait pu nous échapper ? Hum, je ne pouvais pas rester là.

"Tant de choses qui nous échappent à Ionia... Même celles qui devraient nous être acquises..."


je descendis donc de mon perchoir, la suivant soigneusement et discètement. Cette maudite sphère allait me poser problème dans un endroit fermé. Enfin, fermé... Quelques pierres manquaient aux murs intérieurs, laissant passer un peu de lumière. Assez pour voir avec aisance, du moins. Je me risquais à passer la tête vers l'intérieur. Elle était la, cette femme de métal, à observer un lotus. Je savais que si cette fleur n'avait rien d'exceptionnel ici, il n'en était pas de même ailleurs. Un bruit métallique retentit, aussi je me cachais, me demandant si j'avais été surpris. Quelques secondes de battement me firent penser que non, alors je retournais à mon espionnage, la voyant tordre un morceau de métal pour imiter la forme de la fleur... Intéressant. Hm... Je devais m'approcher pour voir ça.

Mais la situation tourna vite au vinaigre. Trop curieux que j'étais, je marchais avec précaution contre le mur, faisant tomber une petite pierre sur ma tête, me faisant pousser un petit cri de douleur.

la sphère était déjà tournée vers moi. Il ne lui aurait pas fallu longtemps...

"Euh... Salut, hinhin... J'fais que passer, vous occupez pas de moi."

Mais bon, ça avait l'air plutôt cramé comme intro, ça.
Revenir en haut Aller en bas
 

Lightning rods [Kennen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» new dg lightning
» Lightning Nova | Terminé
» Aurya Kennen
» Tampa Bay Lightning.
» Alignement Tampa Bay Lightning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Ionia :: Zhyun-