RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Lulu - Sorcière féérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 18
Localisation : Loin
MessageSujet: Lulu - Sorcière féérique   Dim 21 Mai - 23:27


Montage créé avec bloggif

NOM & PRÉNOM



› Sexe › Féminin
› Race › Yordle
› Origine › Bandle-City
› Allégeance › Pix ! (Indépendante)
› Profession › Magicienne-sorcière-joueuse-pâtissière-rêveuse
› Devise › Un petit rire et tout ira bien

GENERALITES


Physique -
  Pix me décrit toujours comme : « Une fille trop petite et trop grande à la fois ! » C’est parce que je suis une Yordle ! Mais pour moi j’ai la taille idéale puisque mes pieds touchent le sol ! Enfin la plupart du temps en tout cas, sauf quand le haut de mon chapeau côtoie les nuages, ce qui ne veut pas dire que j’ai la tête en l’air. En parlant de ma coiffe : j’ai un beau chapeau, très grand de forme rouge et de couleur un peu pointue ; comme les sorcières ! Dessus il y a de petits motifs tout mimi et en plus, il est tout doux à l’intérieur. Ce qui est pratique c’est qu’il cache mes longs cheveux violets que je ne coiffe jamais. C’est très long vous savez ! Alors je ne les peigne pas, de toute façon je les emmêle toujours en jouant. Surtout que les miens tombent jusqu’à mes pieds donc ils font au moins ... un cheveu de long chacun ! Ou une Lulu de long c'est pareil ! Ce que j’aime bien chez eux c’est qu’ils ont la même couleur sucrée que les mûres, les prunes et les pommes.

  J’ai une peau couleur et odeur lavande et mes yeux verts qui tirent parfois sur le jaune la mettent en éclat. Mes fines lèvres sont de la même teinte que mes cheveux et quand je souris on peut voir des canines pointues très pratiques pour manger des cupcakes ou des cookies. On peut aussi voir mes petites oreilles couvertes de fourrure dépasser de mon chapeau mais interdiction de tirer dessus ! Sauf si vous vous appelez Pix et que vous voulez jouer mais c’est peu probable parce que Pix il est côté de moi en ce moment même.

  Pour ma tenue je porte une robe rouge aux mêmes motifs que ma sublime coiffe et un pantalon brun avec sur les pieds une paire de bottes à bout pointu. Et pour la magie j’ai un super bâton de sorcière en bois de la Clairière. Enfin c’est là que je l’ai trouvé… Puis il y a Pix aussi que je n’ai pas présenté : il est timide alors nous vous en faites pas si vous le voyez peu et surtout, ne lui dites pas qu’il ressemble à un papillon, car il a eu un différent avec eux récemment. Bref c’est une fée aux ailes roses qui a un corps noir tout fin, des yeux blancs et une furieuse envie de cupcake !

Mental
  Joueuse juvénile et joviale je suis passionnée par le monde imaginaire ! Jouez avec moi et vous entrerez dans le monde onirique des fées et dans un terrain de jeu sans limites ! Par contre je vois rarement le temps passer mais c’est normal, ça passe vite quand on s’amuse. J’adore tous les jeux mais mes préférés sont la liste complète des ceux que j’ai pu faire plus tous ceux que je ne connais pas encore sûrement à égalité avec deux ou trois autres…

  C’est vrai que je suis souvent dans la lune : j’oublie parfois que je suis cachée ou même avec qui je joue alors je fais comme si tout le monde jouait. Mais même si j’ai la tête en l’air, elle ne touche pas les nuages. Attention, pas des laids nuages gris, des beaux petits moutons blancs. Car oui, je suis une éternelle rêveuse optimiste : toujours de bonne humeur ! Sauf quand il fait triste dans l’air mais c’est très rare. C’est pour ça que je souris beaucoup et que je rigole souvent. Je gagne toujours aux duels de blague contre Pix, car il fait toujours la même : celle de la cigogne avec les deux pattes de même longueur.

  Même si je côtoie plus de fées, d’animaux et de plantes que d’autres êtres vivants j’accorde facilement du temps et de la confiance à tous les joueurs, blagueurs, cuisinier-pâtissiers et écureuils que je rencontre même si peu d’entre eux passent par ici. C’est triste, car quand ils viennent ils me demandent toujours pour partir… Pourtant un Yordle ça a besoin d’amis. Heureusement pour ça j’ai PIX !

  Pix c’est mon meilleur ami, un être féérique, qui m’a montré la Clairière des Fées. Je suis très proche de lui et je serais très triste s’il lui arrivait quelque chose. Même si j’ai beaucoup d’empathie pour tout le reste monde je suis encore plus liée à lui et il me suit partout !

  Par contre j’avoue que j’ai parfois du mal à comprendre le monde extérieur, tous ces gens sérieux et leurs histoires trop terre à terre. Si cela m’arrive avec certains Yordles, c’est encore plus marqué avec les humains qui sont pour moi des êtres étranges, car ils ne le sont pas.
Pour résumer, je dirais que je suis une personne souriante, pleine d’imagination qui aime le sucre et les jeux mais qui est parfois un peu bizarre pour les gens normalement bizarres. Vous comprenez ?


Lieux de vie
  Lulu est née à Bandle-City mais a quitté la ville il y a de cela désormais longtemps pour jouer avec son ami Pix. Elle traine donc dans la région de Bandle sans vraiment habiter à un endroit précis là-bas. Il y a par contre la Clairière des fées qui est son terrain préféré ou son imagination débordante et son sens très différent de la logique sont bien utiles. Le problème étant que la notion du temps, qui n'est déjà pas très développée chez Lulu, est perturbée en ce lieu. Restez ici trop longtemps et deux mois seront passé alors que vous ne pensiez pas y avoir passer plus d'une journée. Néanmoins cette Yordle arrive à y rester sans se perdre ce qui est un exploit en soi. Si vous êtes perdu en ce lieu la retrouver est sûrement votre seul moyen de sortir.

En dehors de ce lieu elle papillonne au gré de ses envies sans se soucier de ce qui pourrait arriver. Pix et son sens de la magie lui ont toujours permis de s'en sortir dans la région si particulière de Bandle. Mais qui sait comment elle réagirait devant les cités et les contrées humaines ?

RELATIONS ET LIENS


Veigar C’est un autre Yordle, je l’appréciais bien car il jouait avec moi et puis surtout il aimait aussi imaginer ce qu’il y avait loin de Bandle City ! Je serais contente lui montrer la Clairière, je suis sûre que ça lui plairait mais je ne l’ai pas vu depuis très longtemps. Il doit être très fort à cache-cache.

Gnar Toujours un Yordle, mais celui-ci il est très vieux ! Je l’ai déjà vu plusieurs fois tout près de la forêt : c’est le seul qui passe encore parfois par là. Il a un très joli jouet mais je n’ose pas lui demander pour jouer avec.



I'M A "SUPPORT"


Style de jeu : >
  Lulu ne s’est jamais vraiment battue et n’a jamais été confrontée à des situations très violentes. Elle préfère jouer et c’est rarement à la guerre d’ailleurs : cache-trappe et les concours d’équitation sur nuage sont bien plus amusants pour elle. Néanmoins s’il lui vient à avoir des ennuis, sa solution est de le prendre à contre-pied : elle va y voir un jeu, coopérer avec Pix et utiliser toutes les couleurs pour transformer son ennemi et ne pas avoir à donner de coup. Elle peut néanmoins parfois utiliser des petits traits de magie mais cela ne lui arrive que rarement. Elle possède un arsenal très varié et surprenant de sort aux effets surprenants et  aléatoires mais c’est cela qui lui permet de toujours s’en sortir en s’amusant. Attention tout de même à ne pas la rendre triste ou à la mettre en colère : elle pourrait décider de se venger et, si la vengeance d’un enfant ne semble pas terrifiante de prime abord, imaginez s’il avait un pouvoir si grand que son imagination !


HISTOIRE OU POST RP

  Dans la banlieue de Bandle-City, une soirée d’été touche à sa fin, le soleil qui avait illuminé le ciel et la terre de sa puissante et intense lumière descendait, dévoilant une palette de couleur allant du rose pâle à l’orange à ceux qui prenaient le temps de le regarder. Les parents  qui se reposaient rappelèrent alors leurs enfants qui avaient été joués dehors après le repas. Il allait faire noir et il était temps pour eux d’imiter l’astre solaire et de se coucher. Les jeunes Yordles rentrèrent alors un peu déçus et ils avaient les poils en bataille tant ils s'étaient dépensés mais ils étaient fatigués et très vite, tous furent au lit. Une histoire, un bisou sur le front et la plupart d’entre eux étaient déjà endormis. La nuit noire s’installait, éclairée par un ciel d’été sans nuages et rempli d’étoiles. Quand tout fut silencieux, que seules les chouettes étaient en éveil, une petite fille se leva de son lit pour aller à la fenêtre. Elle regardait les constellations, écoutait le calme qui l’entourait et sentait la fraîcheur de la nuit tomber en contemplant la brise contre les feuilles. Dans sa tête des milliers d’histoires fourmillaient, des histoires pleines d’animaux, de rêves et de poésie … Selon les adultes, des contes de fées. Dans ses yeux les étoiles étaient habitées, quelqu’un les allumait et les éteignait. À ses oreilles le souffle du vent n’était que le doux murmure d’une poésie simple et pourtant si belle.

  Tout s’animait, les arbres se mettaient à se balancer en rythme, les rapaces dansaient un ballet et les autres maisons discutaient à l’écart. Au loin un autre animal arrivait en volant vers elle, zigzaguant et slalomant, un vrai spectacle aérien. Petit à petit la forme dans l’ombre grandit et dévoila en réalité un petit être qui chevauchait un bâton volant et arborait un beau chapeau pointu qui semblait faire la même taille que la petite personne.

  Sous le beau chapeau se cachait en réalité une Yordle au sourire immense. Ses yeux pétillaient au sens figuré comme littéraire et surtout ils fixaient l’enfant. Elle frappa à la fenêtre du bout de son bâton et la jeune fille la lui ouvrit , plus surprise qu’apeurée puis se frotta les yeux. L’étrange visiteuse lui adressa alors la parole d’une voix chantante :

"Ravie de te rencontrer ! Je m’appelle Lulu !”


  La Yordle la fixa alors longuement, elle avait beau être réveillée, elle se sentait déjà très fatiguée mais l’intrigue pris le dessus.

“Moi c’est Éva … Suis-je en train de rêver, Madame Lulu ?”


  La petite magicienne était surprise de cette question et  tira une drôle de tête, une moue très marquée, plus que cela ne peut l’être au naturel et prit un air pensif. Elle se gratta le menton comme si elle avait une barbe puis s’exclama : “Ce n’est pas la bonne question ! Il faut plutôt se demander : envolons-nous et allons jouer !”

  Éva la regardait hébétée : certes avait l’habitude de s’imaginer des histoires très farfelues ou d’en entendre mais cette fois-ci, tout avait l’air bien réel. Elle nota quand même que Lulu n’avait pas posé de question, mais ce n’était pas cela qui l’intriguait le plus : elle avait parlé de s’envoler … avec elle. C’est à ce moment que l’enfant remarqua la petite créature papillonnant autour de sa visiteuse nocturne. Cela lui rappelait la célèbre histoire du pays imaginaire.

“Il me faut de la poussière de fée pour pouvoir voler ? On doit secouer le petit truc qui volète autour de toi ?”


  En entendant ses mots l’être ailé se cacha derrière le grand chapeau de Lulu et celle-ci répondit étonnée : “Bien sûr que non ! Ce serait très méchant de faire ça à Pix ! Tu n’as qu’à tomber à l’envers comme tout le monde …”

  Sans attendre de réponse ou de réaction, elle lui prit la main et la tira vers la fenêtre qui était restée grande ouverte. Éva n’osa pas s’opposer et petit à petit s’approcha du vide. Elle fixait ce qu’il y avait en bas et, quand Lulu se laissa tomber en l’emmenant dans sa chute elle étouffa un cri. L’adrénaline montait au fur et à mesure que son corps descendait. Elle sentait d’ailleurs le contrôle de celui-ci lui échapper et elle ferma instinctivement les yeux, certaine que la rencontre avec le sol serait violente et douloureuse. Mais rien n’arriva … Pas de choc … rien … À part l’étreinte de Lulu autour de son bras qui se desserra. Son oeil s’ouvrit alors lentement et elle vit le toit de sa maison, la fenêtre ouverte donnant sur sa chambre et le ciel obscur qui entourait tout cela.

  Le visage souriant de Lulu apparut soudainement juste devant ses yeux et elle lui reprit la main pour l’emmener à travers les cieux de Bandle. Les deux filles volaient par-dessus les toits et les clochers. En bas elles pouvaient admirer la cité au repos ; les sentiers et les prés aux alentours, les chaumières et les étables … tout semblait être arrêté dans le temps sauf elles deux. Lulu laissa alors Éva se diriger d’elle même et, après quelques frayeurs elle se mit vite à s’amuser dans cette voltige et quitta la ville endormie.  

  Les poumons emplis de l’air frais et avec un léger tournis les Yordles redescendirent au sol et marchèrent en slalomant derrière Pix pour rejoindre la Clairière des Fées. Elles discutèrent longuement sur le trajet et, en si peu de temps devinrent proches comme des amies de toujours. L’endroit où Lulu l’amenait était un lieu féérique dont elle fit découvrir les merveilles à Éva : le parfum chocolaté des rivières, les feuilles aquarelles des arbres et l’aspect très “mirrifiant” des animaux, mirrifiant étant le terme exact utilisé par Lulu pour les décrire.

  Elles jouèrent toute la nuit à cache-trappe, à la course champignon et au Lululolilyla, jeu consistant à ne jamais choisir 2 fois les mêmes règles. Des étoiles pleins les yeux et des papillons dans le ventre, la féérie de l’endroit fini par épuiser la petite qui n’avait pas dormi depuis désormais bien longtemps. Lulu l’amena alors auprès du lac Céleste, un petit étang dans le bosquet de la Clairière où l’on pouvait boire l’eau dans laquelle se baignait les étoiles. Éva regarda leur reflet à toutes les deux un long moment avant de fermer les yeux et de tomber dans le sommeil.

  À son réveil, ce monde onirique lui parut soudainement incompréhensible ; ses rêves en étaient à la fois très ressemblants mais trop différents … La Clairière ne lui était plus hospitalière et l’inquiétait plus que de l’émerveiller. Elle chercha alors Lulu pendant un temps qui lui parut infini. Elle découvrit son chapeau qui dépassait des buissons et l’appela sèchement  : “Lulu ! Ce n’est plus l’heure de jouer ! Il est l’heure de rentrer à la maison !”

  Lulu sortit alors du buisson avec une mine triste, les joues tombantes et les oreilles pendantes. Elle était résignée ; Éva n’était pas la première à venir jouer ici mais aucun autre Yordle ne restait. Elle retint des petites larmes et l’amena à travers les bois si merveilleux qui les entouraient. Arrivée à sa bordure, elle lui indiqua la route vers Bandle-City et la salua de la main, espérant qu’elle revienne malgré tout. Quand elle rentra dans la maison elle réveilla sans le vouloir ses parents qui pleuraient et la prirent dans leurs bras. Elle essaya de leur expliquer mais rien n'y faisait ... En réalité son escapade n'avait duré la nuit mais bien un mois et tout le monde pensait ne plus jamais la revoir après les fouilles faites dans les environs.

  De son côté la pauvre Lulu retourna donc auprès des fées, Pix la réconforta et ils jouèrent de nombreuses heures au Lululolilyla et ils transformèrent les animaux pour se changer les idées. Ils passèrent par hasard au bord du Lac céleste et Lulu fit apparaître le reflet d’Éva : elle lui manquait.

  Parfois on oublie notre âme d’enfant ... Mais chassez la nature, elle revient au galop et aujourd’hui, une grand-mère Yordle est connue pour raconter des histoires farfelues et adorées des enfants. Sa préférée est celle d’une petite fille au grand chapeau du nom de Lulu. Parfois la nuit la grand-mère regarde la lune et laisse sa fenêtre ouverte pour avoir de nouvelles histoires à raconter ...



BEHIND THE SCENE




› Prénom ou Pseudo › Youri/Yurrik

› Âge › 18

› Expérience RP › 1 an de forum LoL

› Comment avez-vous connu Path of Valoran ? › Jumellage

› Autres ›  J'aime le sucre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 18
Localisation : Loin
MessageSujet: Re: Lulu - Sorcière féérique   Sam 27 Mai - 13:58

Petit up pour signaler que j'ai changé le lieu de vie et ajouté l'aspect "temporel" dans le RP test

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 244
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Lulu - Sorcière féérique   Dim 28 Mai - 12:00

hmmm
m'ok, je pense que nous avons là une lulu de bonne qualité ♥
validation et tutti quanti alors

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lulu - Sorcière féérique   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lulu - Sorcière féérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Indiens d'Amérique
» L'Amérique Latine à l'image d'Haiti
» TNT - la télé tout numérique
» 7 août 2009 D’Arbenz, 1954, à Zelaya, 2009 : Chiquita en Amérique Latine
» pollution atmosphérique et allergie des enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Présentations :: Présentations Validées-