RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ezreal fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 18/06/2017
MessageSujet: Ezreal fini   Dim 25 Juin - 19:34


NOM & PRÉNOM



› Sexe › Masculin
› Race › Humaine
› Origine › Piltover
› Allégeance › Piltover
› Profession › Explorateur
› Devise › "Le meilleur, c'est incontestablement moi !"

GENERALITES


Physique - Est-il vraiment nécessaire de décrire l'illustre Ezreal ? Bien, Bien.
Ezreal est un homme relativement jeune, il est plutôt grand et de carrure fine, bien que ses très nombreuses expéditions aient affiné sa taille, le rendant élancé, rapide, agile et quelque peu athlétique. (Les murs qui vous tombent dessus, ça vous forge un homme).
Sa passion pour l'aventure, le danger et le défi se reflètent sur son visage, que ce soit parce que son regard bleu, ambitieux et profond, ou par son sourire joueur, et plutôt charmant.

Il porte souvent des vêtements quelques peu usés et abîmes, bien que tous faits d'un cuir réputé pour être très résistant, les expéditions ayant souvent raison de ce dernier. Son pantalon est couvert de genouillères et de plusieurs sangles, et est muni d'une ceinture. Il porte très souvent une veste, ainsi qu'un haut de coton, relativement moulant pour son confort, et pour éviter de s'accrocher quelque part.

Bien qu'ayant que peu de temps pour prendre soin de lui à cause de ses explorations, Ezreal cherche toujours a être le plus présentable possible, ayant tout de même un petit côté vaniteux.

Il porte un artefact shurimien sur son poing droit, qui lui a d'ailleurs permis de s'extirper de bon nombre de mauvaises situations, que ce soit contre des brigands, ou pour s’extirper de cryptes et tombeaux de toutes sortes.

C'est d'ailleurs depuis qu'il est en possession de ce gant que d’inexplicables marques triangulaires sont apparues sur son visage.


Mental - Les parents d'Ezreal étaient deux marchands de renommé, qui étaient poussés par leur métier à visiter des contrées lointaines (et souvent dangereuses) pour obtenir les ressources qui faisaient leur succès. L'explorateur a toujours voulu rejoindre ces derniers, bien que ceux-ci n'étaient jamais d'accord pour l'emmener avec eux. C'est cette volonté, cumulée avec les facilités qu'il avait lors de ces études, qui l'a poussé dans son enfance à commencer à explorer, au passage en défiant l'autorité. Lors de son adolescence, il prit beaucoup de temps a se « perdre » dans le dédale d'allées qu'étaient les égouts de Piltover, qu'il a même cartographié. Toutes ces pré-expéditions ont d'ailleurs bien aiguisé l’œil et l'esprit du piltovien, clairement pré-disposé a devenir un explorateur, avec un sens de l'orientation hors pair, et un goût pour l'aventure et la découverte déjà bien prononcé à cette époque. Cependant, un jour, les parents d'Ezreal ne revinrent pas d'une expédition à Shurima. Ezreal, très profondément marqué se jura de retrouver la trace de ses parents, vivants ou morts, pour savoir ce qui leur était arrivé.
C'est d'ailleurs de cet événement qu'Ezreal tire sa volonté, qui le pousse a ne jamais abandonner, peu importe les obstacles auxquels il est confronté, ainsi que son côté téméraire, bien qu'il soit parfois plus inconscient que courageux, tout ceci étant amplifié par son exubérance et son assurance naturelle, ainsi que sa grande confiance en lui, acquise pendant son enfance parfois au détriment des nombreuses règles qui lui étaient imposées. Certains le trouvent arrogant et prétentieux, lui qui aime volontiers provoquer, mais son côté extraverti et assuré peut avoir un certaine charme pour qui n'est pas la cible de ses piques.


Lieux de vie - Bien qu'il ait passé son enfance a Piltover, Ezreal passe plus de temps a voyager qu'à vivre chez lui. Ses plus grandes expéditions ont eu lieu aàShurima. Ezreal s'adapte bien a tous les environnements, surtout lorsque ceux-ci sont propices a de nouvelles découvertes.

RELATIONS ET LIENS


Luxanna Crownguard - En voyageant, il rencontra un jour
la fille Crownguard au sud de Démacia. Ils passèrent peu de temps ensemble, mais assez pour constater leur goût partagé du voyage, et le besoin de liberté qui lui est associé, qu'Ezreal ne s'attendait pas a découvrir chez un membre de cette lignée. Peut-être qu'un jour le destin les fera se retrouver...

Caitlyn - La quête d'Ezreal dans la recherche des ses parents l'amena à parler plusieurs fois à Caitlyn, la célèbre Shériff de Piltover. Bien que plus que compétente, elle ne put lui apporter aucune aide.

Jayce - Ezreal à déjà croisé Jayce a la fête du progrès, ils n'échangèrent que quelques mots, mais l'explorateur appréciait le tempérament et le caractère de l'inventeur.


I'M A "RÔLE"


Style de combat : Ezreal n'aime pas la confrontation, bien qu'il gère celle ci avec aisance. Lorsqu'il n'a d'autre choix que de se battre, il aborde toujours un air suffisant, comme s'il savait déjà qu'il avait gagné, et qu'il n'allait que perdre du temps dans cet affrontement.
L'explorateur sait profiter, et de son capital naturel, à savoir son agilité, et sa capacité a vite analyser les situations auxquelles il fait face, et de son gantelet indispensable, qui lui permet d'envoyer des rayons d'énergie, ou bien de se téléporter sur des courtes distances. Inconvénient cependant, son gantelet a besoin d'un certain temps pour se recharger, et il puise beaucoup dans l'endurance de l’aventurier, qui doit donc gérer son utilisation avec précaution pour ne pas s’évanouir en plein combat.

RP TEST


Une légère odeur de cumin et de safran me chatouille les narines alors que je traverse les rues de Nashramae, a la recherche d'une taverne ou j'étais censé rencontrer un vieillard, bien que je devais être le seul a encore lui porter de l'attention, j'attendais beaucoup de cette rencontre. Je m'assois a une table et attend le chef de famille d'une très ancienne dynastie shurimienne, qui je l'espère me contera quelque histoire, ou plutôt légende, dont sa lignée a le secret. Je commande à une jeune serveuse un verre de Sikaru pour patienter. J'aperçois enfin mon homme, qui vient directement me rejoindre, difficile de ne pas m’apercevoir après tout... Il commande la même bière et s'assoit alors en face de moi :

« - C'est toi, Ezreal ?
-Et vous êtes... Dakaraï...? »

Il hausse un sourcil, comme si demander son nom était une marque d'ignorance.

« -En effet. Quel bon vent vous emmène au milieu des sables ?
-Ma soif d’aventures, je suppose. J'ai ouï dire que vous seul pourriez m'en dire plus sur Allaria. J'espère ne pas être déçu... »

Il marque une moue pensive, pendant quelques secondes, et me répond après une gorgée, l'air nostalgique :

« -Je n'aurais jamais cru reparler d'elle un jour... Comment connais tu ne serait-ce que son nom?
-Quelques notes dans un carnet appartenant a mon père. Au plus j'en saurais, au mieux je me porterais, que pouvez-vous me dire d'elle ? 
-Eh bien... On ne sait plus grand chose sur Allaria. Elle était une très proche amie de Setaka, qui était alors reine guerrière des transfigurés. Tous la respectait pour sa sagesse, et pour ses grand pouvoirs de soins, qui auraient sauvé des centaines de shurimiens de blessures qu'on aurait dit mortelles, même de nos jours... »

Je pose enfin la question qui me brûle les lèvres, bien que craintif de sa réaction :

«-Vous auriez une idée d'où elle repose... ? Je n'aime pas que les secrets restent entrés avec leur propriétaire... »
Je le sens très hésitant, ce qui n'est pas si surprenant.
«-Et comment pourrais-je te faire confiance ?
-A qui feriez vous confiance sinon moi ? Et puis, je suis probablement le seul a pouvoir faire ça...Et puis, on peut toujours trouver un arrangement non...? »

Mon sourire espiègle semble le faire soupirer :

« -Je peux savoir ce que tu pourrais me proposer?
-Je pourrais très bien partager avec vous certains des biens que Setaka a enterré avec elle... Qu'en dites-vous ?
-Soit. Je n'ai rien a perdre, de toute façon... »

Après avoir réglé l'addition, il m’emmène au travers d'un dédale de ruelles, dans lesquelles nous marchons plusieurs dizaines de minutes, passant même au cœur de la cité. J'aime l'ambiance qui règne ici, tous les commerçants clamant haut et forte leurs prix « imbattables » et la qualité de leurs produits. Nous arrivons enfin a la demeure de Dakaraï, qui surplombe la ville et fait paraître le marché comme une fourmilière grouillante. Je prends un moment pour regarder l'horizon, pas un seul nuage se profile. Je soupire, ça me change de Piltover... Il m'invite a rentre chez lui, et me fait m'asseoir dans le séjour. Il revient quelques minutes plus tard, une carte cornée, et jaunie par le temps dans la main. Il me laisser l'examiner : C'est une carte de l'ancienne shurima, marquée, aussi cliché que cela puisse paraître, par une croix rouge a moitié disparue. Heuresement pour moi, les points cardinaux sont toujours dessus.

« -Je peux la garder ? Je pense qu'elle me sera plus qu'utile...
-Tu as intérêt a en faire bon usage. Je te laisse te débrouiller pour le reste.
-Merci, Dakaraï. »

Je sors de sa maison un large sourire aux lèvres. Je me débrouille alors pour me procurer quelques provisions, et un moyen de transport auprès de quelques locaux,
la partie amusante va enfin pouvoir commencer.

Me voilà donc à errer dans le désert à la recherche de la tombe d'Allaria. J'arpente ces sables plusieurs jours et plusieurs nuits, sous l'écrasante chaleur de Shurima, et je sens ma patience arriver à ses limites. Mon sens de l'orientation a beau être irréfutable, se repérer au milieu de ces immenses dunes m'est quasiment impossible, surtout que l'endroit que je cherche a très bien pu être recouvert par le sable... Pour une fois, on dirait que je vais devoir m'en remettre à la chance pour trouver l'entrée, mais pour l'instant, l'ardeur du soleil m'encourage à faire une halte dans un des rares coins d'ombre de ces terres, procuré par un rocher. Je commence a boire machinalement ce qu'il me reste d'eau, en émettant un soupire de frustration.

« -Allaria, je vais bien finir par savoir où tu reposes... » Me dis-je en sortant ma carte de mon sac.

Et dire que c'est la seule qui indique l'entrée de cette fichue caverne... Peut-être est-elle plus a L'Est... Me revoilà donc reparti dans mon voyage à dos de dromadaire, sous l'étouffante canicule de la région. C'est au bout de mon 5ème jour de recherche que j'aperçois enfin ce qui me semble être un grande porte, quasiment ensevelie sous le sable. J'aimerais tellement pouvoir tirer un rayon d'énergie pour me frayer un passage, mais je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée... Je décide donc de la jouer fine, et de déblayer minutieusement le sable jusqu'à pouvoir me faufiler par l'ouverture.

J'ai l'impression d'être dans un autre monde... L’assommante chaleur ayant laissé place a une oppressante humidité, de plus en plus marqué à mesure que je m'avance dans la crypte. J'allume avec précaution une torche, les rayons du soleil n'allant guère plus loin que l'entrée. Je commence a scruter les murs qui m'entourent, à la recherche de quelque symbole qui pourrait m'indiquer que je suis au bon endroit. J'arrive a distinguer quelques signes, dont un ankh.

Un sourire se dessine alors sur mes lèvres : « -Allaria, je t'ai enfin trouvé. ».

Bien que ce soit la partie la plus ennuyeuse, je prends le temps de relever sur un carnet tout ce que je peux observer, des phrases écrites en ancien shurimien, d'autres symboles, ou même quelques dessins qui ont survécu a l'usure du temps, plus profondément dans le tombeau. Je continue a m'enfoncer dans ce dernier, en faisant attention à chaque détail, à chaque mouvement, marchant doucement un pas après l'autre, à l'affût d'un piège dont les tombes shurimiennes ont le secret...  Mes pas et ma respiration résonnent en rythme dans cette grotte jusqu'à ce que je m'arrête de marcher devant un embranchement. 3 chemins possibles... Un labyrinthe... Je me contente de soupirer avant d'utiliser l'unique stratégie applicable à ces derniers : longer un mur jusqu'à trouver la sortie. Me voilà donc à longer la paroi de gauche, de longues minutes, qui me laissent le soin de contempler l'environnement autour de moi. De grands murs de calcaire blanc m'enferment, recouverts d'autres symboles et motifs de l'empire ; les dalles de grès sont recouvertes d'une arabesque répétée tout le long de cette voie. Le sol a l'air de ne pas avoir été foulé depuis des lustres... Alors que je suis perdu dans mes pensées, je remarque, trop tard, que la dalle sur laquelle je viens de poser le pied se dérobe mon pied. Évidemment, en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, je me réceptionne à l'aide de mon gant sur le bord du gouffre. Ce n'est pas comme si de vulgaires pointes allaient avoir raison de moi. Mon petit sourire complaisant s'efface en même temps que de longues minutes passent, pendant lesquelles je continue de prendre des notes. Je suis surpris de rencontrer si peu de pièges sur ma route, mais je dois rester sur mes gardes, ça ne peut qu'être le calme avant la tempête.

Je sors enfin de ce labyrinthe pour entrer dans une grande salle, recouverte de peintures délabrées, et d'un sol recouvert de carrelage, formant dans un grand motif une réplique du disque shurimien. Magnifique. Au centre trônait un sarcophage incrusté de plusieurs pierres précieuses et semi-précieuses, des émeraudes, des grenats, des lapis-lazuli notamment. Quelques squelettes jonchent çà et là, habités par quelques insectes. Rassurant. Je prends un moment pour écouter le pesant silence qui règne dans la pièce, avant d'analyser cette dernière. Aucun mécanisme ne me saute aux yeux, mais je me doute bien de ce qu'il risque de se passer dans peu de temps...

Je m'approche lentement de l'élément central de la pièce, et balaye la poussière du monument que je m'apprête a fouiller. Même si je ne suis pas particulièrement intéressé par le pillage, il faut admettre que les plus grandes reliques sont souvent les mieux...cachées. Je retire avec précaution le couvercle face a moi avant qu'une violente lumière m'aveugle. Par réflexe, je tire la chape du sarcophage et me positionne en dessous, en essayant de me protéger de la chute de débris provoquée par un piège. Certains tombent près de ma tête, d'autres a l'autre bloquent la sortie, et un vient m'écraser la hanche. J'étouffe un cri de douleur alors que les chutes semblent s'être calmées. Je recouvre lentement la vue et me dégage tant bien que mal, après avoir abattu le roc avec une décharge d'énergie, avant de m’asseoir, dos à la tombe, les yeux fixées sur ma jambe. Sûrement une entorse... J'espère que je ne vais pas avoir à courir...

Je me relève finalement, avant d'enfin me pencher au dessus de ce pourquoi j'étais là, un léger sourire au lèvres. Allaria est est entourée de nombreuses pierres, des saphirs aux améthystes, en passant par le topaze. De nombreux bijoux d'or et d'argent sont également parsemés dans son cercueil, mais mon attention est ici retenue par une diadème posée sur le crâne de son corps momifié, une pièce de platine sertie d'une grande pierre bleue et ronde, qui brille d'un éclat particulier, et c'est la seule qui n'est pas ternie. Je n'aime pas sauter directement aux conclusions, mais je pense que c'est à cause de cette pierre que je me suis retrouvé blessé.

«- Désolé Allaria, mais je crois que cette relique me sera plus utile qu'à toi... » Me dis-je avant d'emporter avec moi ce bijoux, et quelques autres. Pour ce qui est du diadème, Jayce pourrait toujours m'aider à en savoir plus. J'emporte avec moi quelques autres bracelets et colliers, comme je l'avais promis a Dakarai.

Je me téléporte derrière les rochers bloquant la sortie, et commence a emprunter le chemin inverse, cette fois-ci en boitant. Le long de ma marche, je jette un œil a toutes mes notes prises avec un sourire satisfait. Je me suis peut-être blessé, Il n'empêche que fais rarement autant de découvertes d'un seul coup; Allaria était vraiment...Tombée dans l'oubli.

J'atteins la sortie, avec la même question dans ma tête : «-Quels secrets me restent-ils à découvrir... ? »


Dernière édition par Ezreal le Sam 9 Déc - 20:33, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 150
Date d'inscription : 20/02/2015
MessageSujet: Re: Ezreal fini   Lun 26 Juin - 10:13

Bienvenue blondinet

Et au boulot ! *fouette*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 285
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 32
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Ezreal fini   Lun 4 Déc - 21:46

VU QUE TU VOIS PAS SUR DISCORD EZ, JE ME RÉPÈTE, METs DE LA COULEUR BORDEL

cordialement,

votre aimable administration.

ps : t'as oublié une mention de la jambe cassé et t'as pas fait les changements dans le caractère ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 285
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 32
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Ezreal fini   Sam 9 Déc - 20:00

\\\o///
  °°
   l
  /\

WHOOOO!
APRES SIX MOIS!
4 RELECTEURS AU MOINS!
50H DE CONVERSATIONS DISCORD!

IL ESTTTTTTT...

...VALIDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!

Bon bah du coup GG blondie, pour une première fiche de débutant c'est ma foi très bien. J'espère que ton skill ne cessera de s'améliorer, il y a déjà eu une belle progression donc continue comme ça!

*Lui donne un cookie.*

Du coup tu as le droit de faire ton grimoire et de chercher dans les demandes de rp ou d'en poster une toi même!

(P.S. là elle est un peu overbookée mais je connais une blonde qui apprécirait de te causer à l'occaz...)

Aller zou! Au boulot le plus dur est fait maintenant y plus que du plaisir.
*fouette*

_________________


Dernière édition par Elise Kythera-Zaavan le Lun 11 Déc - 9:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bébé du fofo
Messages : 55
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 18
MessageSujet: Re: Ezreal fini   Lun 11 Déc - 8:43

Bien joué blondinet
Par contre va falloir investir pour une nouvelle image de profil là oulalah, la police m'a tout a fait l'air d'être du comic sans :^)

_________________

yøu say that yøu are cløse. is cløse the cløsest
star?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ezreal fini   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ezreal fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Présentations :: Présentations Validées-