RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Admin
Messages : 24
Date d'inscription : 21/05/2016
MessageSujet: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Mar 27 Juin - 15:53

Lux courrait comme une dératée dans les couloirs, elle avait eu le malheur de parler un peu trop longtemps avec les membres du cours d’échecs et risquait à présent d’être en retard. *EN RETARD ! MOI !* La chose était plutôt impensable, et même s’il ne s’agissait « que » de l’entraînement des cheerleader, elle ne voulait ni ne pouvait se permettre un tel manquement au règlement, d’autant que la CPE n’était pas du genre laxiste. Au pire elle aurait une heure de colle certes, mais supporter la logorrhée du professeur Foxtrot qui voulait régulièrement leur apprendre à tricher au poker au lieu de travailler sérieusement pour les prochains examens par exemple représentait une perte de temps, même si ce temps était sympathique. Et puis, elle risquait de se retrouver avec certains élèves… *hum perturbants… pas le moment de penser à ça !*
Négociant un virage à angle droit au coin du gymnase, elle détala vers la porte qu’elle enfonça à moitié avant de claquer des talons dans le couloir menant au vestiaire des filles. A bout de souffle elle finit par ouvrir la porte en grand d’un seul coup faisant sursauter une des occupantes en train de se changer.

"Oups… pardon, j’étais un peu pressée et…ça va ?"

Toujours essoufflée, la jeune femme déposa ses affaires sur un banc et entreprit de sortir sa bouteille d’eau pour étancher sa soif grandissante avant de commencer à se déshabiller pour enfiler son uniforme de l’équipe.
D’un œil elle chercha Ahri du regard, sa BFF n’était probablement pas très loin, ou au contraire très loin avec une très bonne excuse, dans tous les cas Lux n’était pas vraiment inquiète pour elle, mais aurait apprécié sa présence, comme toujours.
Tandis qu’elle se changeait des bruits de l’autre côté de la porte l’intriguèrent, visiblement le Gymnase ne leur serait pas réservé exclusivement aujourd’hui et accueillait l’entrainement d’une, voir de plusieurs équipes sportives.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 17/01/2017
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Dim 16 Juil - 22:19

— Bougez-vous bande de larves !
Agacé par la passivité de ses équipiers, Darius dribblait furieusement avec la balle, esquivant les tentatives pour l'arrêter aussi facilement qu'un adulte esquive la charge puérile d'un enfant en colère.

— Allez, essayez de m'arrêter !
Malgré quelques vaines tentatives pour lui faire obstacle, les équipiers du brun ne purent que le regarder les passer les uns après les autres et sauter pour mettre la balle dans le panier d'un geste agressif. Quand il se tourna vers eux, ils purent tous lire clairement le mécontentement sur son visage aux traits rudes.

— Pathétique ! cracha-t-il sans cacher son mépris. C'est pas avec ça que vous allez vous tailler un chemin jusqu'à l'équipe A !
Ce qui n'était, à l'origine qu'un entraînement entre les titulaires et les remplaçants de l'équipe de basket du lycée, tournait à l'humiliation pure et simple pour les pauvres bougres n'ayant pas le talent nécessaire pour se hisser jusqu'au sommet. Darius avait la réputation d'être dur et impitoyable tant pour ses adversaires que pour ses propres équipiers mais il semblait particulièrement de mauvaise humeur ce jour-là. Ce qui n'arrangeait pas les remplaçants qui auraient aimé qu'il les laisse en paix au lieu de les houspiller comme ça tout le temps.

— Ça suffit Darius ! intervint le coach. Tu en as assez fait pour l'instant, souffle un peu et réhydrate-toi.
L'interpellé lança un regard noir dans la direction du coach mais ne protesta pas. S'il n'était pas commode et qu'il impressionnait la plupart de ses co-étudiants par sa stature imposante et son caractère sombre, il n'en était pas moins discipliné et il ne contestait pratiquement jamais les ordres du coach.

Avec un soupir agacé, le géant noxien quitta le parquet et se dirigea vers le banc ou il attrapa une serviette et épongea son visage et ses cheveux humides de sueur. Il la laissa tomber sur ses épaules et engloutit une longue gorgée d'eau tout en regardant l'équipe des remplaçants se faire étriper par les autres titulaires, même privés de son soutient.

— Tch ! Mauviettes ! grogna-t-il en se retournant pour chercher son sweater sur le banc.
Son regard en croisa alors un autre … un qu'il aurait aimé ne pas voir assister à ça !

_________________

Crainte:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
VlaD & CO / Admin
Messages : 54
Date d'inscription : 18/02/2015
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Lun 17 Juil - 11:22

Je lâche un très long soupir les bras croisés en regardant Darius mettre un dunk tellement puissant qu'il manque d'exploser le panier, je sais pas qu'elle mouche la piquée aujourd'hui, mais il est pas mal insupportable. Darius est un excellent pivot, le meilleur du lycée sans aucun doute, mais je peux vous assurer que quand il est dans cet état-là (ou dans un match a enjeux) équipier ou pas, il vaut mieux ne pas être sur le terrain. Finalement le coach fait sortir Darius du terrain, et heureusement, il a déjà failli me décapiter deux fois, pas mal comme entraînement.

"Merci coach, un peu plus et c'était moi qui allait sur le banc." mon ton un peu pesteur risque d'énerver Darius, mais bon, il a l'habitude avec le temps, enfin, je crois.

J'ai rien contre Darius, loin de là, mais déjà que jouer contre les remplaçants c'est pas franchement productif alors ne pas jouer alors qu'on est sur le terrain, c'est encore pire. Le match se poursuit donc à quatre contre cinq, même avec ce handicap le match est sans appel, soixante points de différences à 1 minute de la mi-temps, il faut dire que dés que Darius est sorti, j'ai pu mener le jeu correctement. Mettre du rythme, le ralentir, gagner du temps, intercepter tout une panoplie de choses à maîtriser pour empêcher l'équipe adverse de jouer correctement et autant vous dire que c'est plutôt facile contre celui qui est censé me remplacer. Dernière action, on vient de marquer, c'est donc ceux d'en face qui attaque, chacun son joueur sauf pour moi qui dois en gérer deux, leur meneur ainsi que le pivot, ce dernier est d'une lenteur affolante s'il reçoit la balle, c'est un point pour nous. Le meneur reçoit le ballon, je viens face à lui légère décaler vers le pivot, je lui laisse une porte de sortie en sachant très bien qu'il va s'y engouffrer comme un idiot, ce qu'il fait. Je le laisse commencer à avancer puis d'un coup de main, j'attrape le ballon pour aller marquer, facile. Je soupire, la mi-temps sonne.

"Bien Vlad, sur le banc repose-toi."

Je viens prendre place à côté de Darius, serviette et gourde à la main.

"On a pas intérêt à se blesser, ces remplaçants ne valent rien."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 24
Date d'inscription : 21/05/2016
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Lun 17 Juil - 14:27

Une fois dûment habillée, Lux sortie dans la grande salle, cette dernière avait été séparée en plusieurs zones, l’équipe noxienne de Basket occupait la plus grande partie. La jeune femme s’arrêta un moment pour boire encore une gorgée à sa bouteille, l’œil attiré par le matchssacre qui se déroulait non loin. Elle devait bien reconnaitre ça au capitaine de l’équipe, il jouait comme un dieu, mais alors un dieu de la guerre sous Taurine testostéronée en intraveineuse.
Elle se désintéressa de la chose le temps de checker si les tapis de gymnastiques avaient tous été mis en place pour l’entrainement des cheerleader, elles devaient essayer de nouvelles figures dont une pyramide et il valait mieux tomber sur du mou… La jeune femme fit demi-tour le temps de poser sa bouteille sur les bancs, et d’attendre ses condisciples qui arrivaient au compte-goutte, son esprit déjà perdu dans les nouveaux mouvements de pompons lorsque la voix du coach la sortie de sa rêverie. Jusqu’ici elle n’avait pas trop prêtée attention aux beuglements de Darius, confondus avec les couinements des chaussures sur le parquet ciré, ils formaient une assez agréable toile de fond à ses pensées, mais visiblement il avait suffisamment outrepassé les bases de la diplomatie pour que son entraineur juge bon de le poser en touche.
Lux le regarda avec surprise, il avait une réputation de caractère difficile *comme la plupart des noxiens* mais elle n’y avait encore jamais été confronté. À cause de son frère et de ses amis elle avait tendance à estimer que les grands taiseux étaient surtout des gros nounours en manque de câlins à l’intérieur…
Il lui fallut un moment pour se rendre compte qu’elle le dévisageait ouvertement lorsque deux émeraudes furieuses se vissèrent à son regard, elle détourna la tête en piquant un fard monumental, tendant de faire mine qu’elle regardait le match leadé à présent par son némésis du tableau d’honneur, alias Vladimir.
Mauvais timing une fois de plus puisque ce dernier venait de prendre fin le temps de la pause, heureusement le blond platine vint faire diversion en parlant à son capitaine, ce qui laissa à Lux le loisir de faire un sourire d’excuse et de se lever pour aller chercher ‘n’importe-quoi-qui-lui-donne-une-contenance’.

*Aller, prend un air dégagé, marche l’air décontracté*

La curiosité tuait le chat, mais elle aurait bien pu tuer la cheerleader encore plus facilement puisqu’elle ne put s’empêcher de laisser traîner un dernier regard un peu fébrile en direction du géant, et trébucha sur un tapis, s’étalant sur ce dernier avec un petit cri surpris.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 17/01/2017
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Dim 23 Juil - 21:17

Crowguard ! Darius détestait cordialement son engeance. Des donneurs de leçons persuadés d'avoir toujours raison et que leur façon de vivre était la meilleure. De son point de vue le monde se porterait bien mieux si tous les démaciens venaient à disparaître. Mais il devait avouer que celle-là avait quelque chose de différent. Il ne savait pas quoi, mais ce n'était pas la première fois qu'il se faisait cette réflexion.

Luxanna Crownguard, sœur cadette du grand Garen Crownguard, que les rumeurs prétendaient être le pire rival de Darius, encore qu'il ne soit pas le seul à prétendre à ce rôle. Première de la classe, déléguée, cheerleader, membre d'un nombre incalculable de clubs et d'associations, meilleure amie que tout le bahut voudrait avoir, fervent défenseur des faibles et des têtes-de-turc. La fille modèle que toute famille bienpensante rêverait d'avoir. Pourtant, elle restait humble et sympathique.

Darius avait déjà eu l'occasion de l'observer, au cours des entraînements et il en venait presque à regretter que son groupe de majorettes n'encourage pratiquement que l'équipe de football américain démacienne, même s'il aurait nettement préféré mourir sur place que de l'admettre. Il ne la connaissait pas très bien, tout du moins en dehors des rumeurs et des faits connus de tout le bahut et il devait avouer qu'elle l'intriguait avec son innocence et son air inoffensif. Il se demandait quels sombres secrets elle pouvait bien cacher.

Ce petit intermède avait failli faire oublier sa colère au géant noxien, colère qui lui fut rappelée par l'arrivée de l'un de ses équipiers sur le banc. Se détournant de la démacienne, Darius se tourna vers Vladimir, un garçon un peu plus jeune que lui qu'il n'appréciait que peu. Bien que doté d'un caractère peu jovial, le noxien restait un jeune homme discipliné, doté de ses propres valeurs, tandis que la discipline ne semblait être qu'une vague toile de fond pour son compatriote aux cheveux blancs. Ça et la ponctualité. Vladimir passait pour avoir battu le record de retenues reçues pour retard au sein de l'établissement.

— On ne peut que remercier les démaciens, grogna le brun sans cacher son dégoût. Leur putain d'équipe a encore réussit à choper les meilleurs gars, et nous on doit se contenter de ce qui reste!
Il lança un regard glacial vers les remplaçants épuisés essayant de retrouver leur souffle sur le bord du terrain, dont certains se vautraient sans retenue sous les bancs en suppliant qu'on les achève. Si ça n'avait tenu qu'à lui, Darius aurait volontiers réalisé leur souhait.

— C'est pas avec ça qu'on va écraser les abrutis de Piltover samedi prochain.
A la pensée de cette équipe qui leur avait infligé leur pire défaite l'année précédente, Darius écrasa impitoyablement sa bouteille dans son poing, faisant gicler l'eau entre ses doigts.

Un cri attira son attention et il se tourna juste pour voir Luxanna Crownguard embrasser l'un des tapis après s'être visiblement pris les pieds dedans. Il ne se souvenait pas avoir entendu dire qu'elle était maladroite mais assurément, elle semblait souvent dans la lune. L'espace d'un instant, le basketteur se demanda s'il était bien sage de la laisser mener une série de cabrioles toute plus spectaculaires les unes que les autres. Il aurait quand même été dommage de la voir se rompre le cou devant tout le monde en épelant le prénom de son frère, n'est-ce pas !

_________________

Crainte:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
VlaD & CO / Admin
Messages : 54
Date d'inscription : 18/02/2015
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Mar 25 Juil - 17:36

Darius met peut-être 2 minutes à me répondre, ce qui n'est pas trop étonnant, c'est quelqu'un de relativement.... Lent. Pourtant, ce n'est pas vraiment la raison de cette longueur, le jeune fixe une fille qui vient de rentrer, Luxanna Crownguard. Je soupire longuement, Luxanna - Aussi appelée Lux pour faire plus court - n'est pas franchement quelqu'un que j'apprécie. En effet, elle représente la fille parfaite, bonne note, bonne conduite, aimée de (presque) tous et surtout parfaitement inaccessible, ce qui me frustre légèrement. Moi Vladimir, le jeune homme qui est dans le top 3 des plus gros tableaux de chasse et qui survole absolument tout ceux de mon année, je ne pourrais en aucun cas m'en approcher et c'est un problème. Dans une compétition comme celle-ci, il y a beaucoup de choses qui sont prises en compte, énormément peuvent vous mettre hors course ne serait-ce qu'après la première relation, il faut être fin, être aimé sans s'attacher la fille, et mettre fin à l'histoire dans des délais convenable pour ne pas être ralenti et surtout pour ne pas passer pour un garçon qui veut faire le tour de toutes les filles. Enfin, je ne sais pas pourquoi je me préoccupe autant d'elle, une cible potentielle en moins ce n'est pas si dramatique. Darius me répond finalement, toujours aussi bête... Euh énervé.

"M'ouais." Je hausse les épaules "Après tout, je m'en fous... Enfin, je n'ai pas envie de perdre, mais je me souviens très des raisons de notre défaite, on a pas progressé de ce côté-là... Le résultat sera le même."

Je me lève doucement pendant que Darius prend le temps de réfléchir, enfin à moins qu'il sache très bien de quoi je parle et qu'il a décidé de ne pas me frapper, ce qui m'étonnerait beaucoup. Ce fameux match contre Piltover, ce fameux match où Darius m'a carrément percuté au point de me tordre la cheville, et où accessoirement, il n'a fait aucune passe. Je ricane doucement, bien évidemment je ne mentionne pas le fait que j'avais exceptionnellement mal mené ce jour-là. Étrangement, Darius ne réagit pas, bizarre, je me tourne vers lui intrigué. C'est là que j'assiste à un magnifique spectacle, Luxanna vient littéralement épouser les tapis du gymnase, cela m'arrache un rire.

"Joli !" Dis-je à voix haute, histoire qu'elle sache bien que j'ai tout vu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 24
Date d'inscription : 21/05/2016
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Lun 21 Aoû - 23:57

Le nez dans le tapis la jeune fille était sur le point de me mettre en position fœtale pour prier intérieurement que sa gaffe passe inaperçue *Ho non... ho non, ho non.. et merdouille! maudit Vladimir* Elle se releva rapidement en soupirant, une Crownguard ne fuyait pas le combat! Elle épousseta ses genoux avec un air bien plus dégagée que son envie de se liquéfier et de partir consommer sa honte ailleurs, puis se retourna avec un sourire éclatant en direction du blond.

"Je suis contente que tu apprécies mon imitation de ton style de jeu, je poursuivrai bien en faisant ton capitaine mais je crains de ne pas avoir son physique de colosse sculpté dans le marbre contrairement à ton corps d'ablette..."

Se moquer n'était pas dans sa nature, bien au contraire, elle avait toujours un mot aimable pour quiconque, mais elle ne pouvait pas sentir Vladimir et il le lui rendait bien... En vérité elle déplorait cet état de fait, Lux aimait s'entendre avec tous le monde, et que tous le monde l'aime, sauf que certaines personnes avaient le don d'échapper à toutes ses tentatives de camaraderie ou étaient simplement incroyablement malpolies. Vlad rentrait dans une catégorie tout autre, il était simplement imbuvable, égocentrique, égoïste et hypocrite en plus de se prendre pour un Don Juan. Le plus outrageant c'est que ça avait parfois l'air de fonctionner, mais qu'est-ce que les autres filles pouvaient bien lui trouver ?
La cheerleader savoura en silence cette petite victoire, elle était finalement contente d'avoir réussie à rattraper la situation tout en en profitant pour clouer le bec à son concurrent au tableau d'honneur, jusqu'à ce qu'elle ouvre innocemment une porte que ses neurones tabassaient avec insistance depuis qu'elle avait prononcée la fin de sa phrase... Lui révélant avec des haussements de sourcils évocateurs ce qu'elle avait bien pu dire sur le corps du fameux capitaine noxien.

*Bonjour, rougissement, mon vieil ami...*

Il était inutile qu'elle se regarde dans une glace pour savoir que ses joues étaient à nouveau passées au carmin, rendant aussi efficace la crédibilité de sa pique que la probabilité d'une tenue sans décolleté sur le professeur Zaavan. Perdue pour perdue, elle releva le menton tout en tâchant d'éviter le regard de Darius, en priant pour que ça fonctionne cette fois et... Bon sang mais qu'est-ce que les autres filles attendaient pour arriver et lui sauver la mise en faisant diversion?!!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 17/01/2017
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Mer 23 Aoû - 21:19

Darius se retint à grand peine de lever les yeux au ciel. C'était toujours la même chose avec Vladimir ! Ce guignol voyait plus aisément la paille dans l'œil du voisin que la poutre dans le sien. Le colosse noxien savait parfaitement qu'il avait trop joué solo dans ce match mais que voulez-vous, quand on était entouré d'incapables, mieux valait tout faire soi-même ! D'ailleurs le décoloré pouvait parler, il n'avait pas été d'une grande aide. Il avait passé la majeure partie du match à reluquer les nichons ballotant et les fesses des pom-pom-girls piltoviennes, en courant dans tous les sens comme un poulet sans tête. À tel point qu'il était même entré en collision avec son capitaine, bien qu'il eut clamé à qui voulait l'entendre que Darius était le seul fautif.

Darius aurait volontiers fait part de sa façon de penser à son équipier mais il n'en eut pas l'occasion. Vladimir lança une remarque moqueuse vers Luxanna qui se hâtait de se remettre sur ses pieds. Darius savait que les deux se livraient une féroce compétition pour la place de premier de la classe et, bien que le brun appréciât la compétition sous toutes ses formes, celle-ci ne l'intéressait que peu. Il avait parfois l'impression que les deux autres étaient deux petits chiens se disputant l'attention de leur maître. Bien sûr, il allait sans dire que Noxus était nettement supérieur à Démacia, mais, curieusement, la victoire avait un sale goût quand elle revenait à Vladimir. Et puis, Luxanna Crownguard n'était pas désagréable et elle ne faisait pas de concurrence directe à Darius, contrairement à son frère aîné.

La réplique que la blondinette lança au noxien en réponse à ses moqueries arracha un sourire sardonique à Darius… Sourire qui se figea instantanément quand il entendit la fin de la diatribe. Un physique de colosse sculpté dans du marbre ? Elle avait bien dit ça ? Luxanna Crownguard, la sœur du parangon démacien avait complimenté son corps d'infâme noxien ? Comme quoi tout pouvait arriver !

Darius n'avait pas le caractère exhibitionniste et bravache de Draven, mais ça ne l'empêchait pas d'être conscient de son physique avantageux et de l'effet qu'il pouvait avoir sur la gente féminine locale. Contrairement à son frère, il n'en jouait pas, mais il devait avouer que l'attention de ces demoiselles flattait tout de même son égo, même si aucune d'entre elles ne l'intéressait vraiment.

Après un instant de surprise, le sourire moqueur de Darius se mua en un sourire carnassier adressé non plus à Vlad, qu'il avait momentanément oublié, mais à la petite blonde démacienne. Celle-ci d'ailleurs avait pris une jolie teinte digne d'une tomate bien mûre, se rendant probablement compte de ce qu'elle venait de dire juste devant lui. Se désintéressant complètement de la séance d'entraînement qui n'était qu'une vaste plaisanterie à ses yeux, Darius s'approcha de la blondinette sans perdre son sourire. C'était le bon moment pour se livrer à un petit jeu qui n'avait rien à voir avec le basket.

— Mon physique de colosse sculpté dans du marbre ? répéta-t-il pour bien montrer qu'il avait entendu. Tu le penses vraiment, Luxanna ?
Il lui lança un sourire en coin. Le genre de sourire qui indiquait qu'elle ne lui échapperait pas si facilement puis se pencha vers elle pour effleurer sa joue du dos de la main.

— Ce rouge te va beaucoup mieux que le bleu, susurra-t-il sans cacher son amusement.
Le rouge couleur de Noxus, bien entendu !

Son sourire toujours fermement accroché à ses lèvres, il se redressa pour admirer l'effet de sa petite provocation sur la jeune fille. Elle l'intriguait à être si différente de son frère et de tous les démaciens qu'il avait le malheur de côtoyer. Elle l'agaçait aussi avec son innocence affichée. Il aurait bien aimé savoir ce qui se passait sous sa tignasse blonde. Découvrir quels sombres secrets elle pouvait cacher. Il voulait la mettre à nu et admirer le résultat.

_________________

Crainte:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HAMSTER DE MATHS
Messages : 53
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 24
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Ven 25 Aoû - 14:07

La sueur coulant sur la peau. La fine couche de poussière qui s'y déposait. L'exaltation de la vitesse, l'adrénaline qui montait, et surtout, le bonheur de voir que personne ne se dressait entre moi et cette foutu ligne d'arrivée. Je me permis même de ralentir avant de passer la bande blanche marquant la fin de la piste. Bon, je n'avais pas la moindre idée du temps que j'avais fait cette fois-ci, mais force était de constater que même des mecs avec des améliorations Hextech venues de Piltover ne tenaient pas la route.

L'entraîneur approcha, hochant la tête devant son chrono, alors que les autres élèves commençaient à passer la ligne à leur tour. la plupart d'entre eux, je ne les cotoyais même pas. Non pas que je sois hautain, inaccessible, ou d'autres choses du type, juste que je n'étais pas la créature la plus sociable trouvable en ce monde. Et aucun de mes amis n'était ^présent dans le tas. Juste des connaissances, tout au plus...

"Kennen, encore un excellent temps. Tu peux aller te changer, on se revoit demain pour la préparation au championnat. Les autres, encore un tour, allez allez !"


Alors que les autres retournaient en trottinant vers la ligne de départ, je passais par le banc pour récupérer ma bouteille d'eau et ma serviette, m'épongeant le visage, avant de boire une bonne partie de ma réserve d'eau. Il était temps de retourner à l'intérieur. J'entendais d'ici les couinement des semelles contre le terrain de basket, les rebonds du ballon, tout un monde que je n'avais jamais regardé avec beaucoup d'intérêt. Je n'étais pas fait pour le basket. Pas assez grand. Pas assez large d'épaules... Bref, une vraie poupée lâchée sur ce champ de bataille.
Par pure curiosité, j'approchais du terrain, voyant Luxanna en tenue de cheerleader. Diantre, qu'elle était belle avec ça. Et ça tombait bien, je devais lui parler un peu des cours qu'elle me donnait en guise de soutien... Bon, elle était à priori en train de parler avec Darius...

"Hey, Luxa..."


Darius venait de lui caresser la joue alors que j'écarquillai les yeux. Q-quoi ? Il y avait une histoire entre eux deux ? Waw, j'avais jamais rien vu avant !
Mais trop tard, je m'étais cramé, je les avais gênés, et connaissant Darius, j'allais prendre un peignée magistrale. Si je me mettais à courir, il pourrait pas m'avoir ?! Oui, mais j'devais revenir de toute façon me changer... Ah...
Je devais m'excuser de suite. Et ensuite, m'exfiltrer. oui voilà. C'était bien ça, s'exfiltrer...

"Heu... Rien, désolé, je repasserai si vous êtes occupés !"

Je me préparais à tourner les talons rapidement. Au cas où.
Je voulais pas finir dans un mur, ou pire, empaillé.

Kennen essayant de convaincre Darius de son innocence:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
VlaD & CO / Admin
Messages : 54
Date d'inscription : 18/02/2015
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Lun 28 Aoû - 23:51

Colosse sculpté dans le marbre, voilà une bien belle description pour un garçon de dernière année. Venant de la bouche de Luxanna on peut sans aucun doute penser qu'elle parler de son frère qu'elle idolâtre comme c'est pas permis, mais ce n'est pas le cas, elle vient de dire ça à Darius. J'étais assez partagé quant à sa petite raillerie, assez mauvaise, soit dit en passant prouvant le fait qu'elle n'a pas d'expérience dans ce domaine, j'avoue que maintenant, je suis amusé.

"Je me demande bien ce que va penser ton frère de ta petite relation avec Darius" Je rigole ouvertement

Qu'il est bon d'être langue de vipère parfois, surtout quand il s'agit de mettre à mal quelqu'un que l'on n'apprécie guère. Je reste loin de Darius, au moins s'il décide de se retourner vers moi et de me courir après j'aurai le temps de réagir

"Deuxième de la classe au premier trimestre et maintenant ça, à force d'enchaîner les déceptions, il risque d'être très déçu" Je prends un air extrêmement détaché en disant cela tout mettant mes mains dans mes poches

De la pure méchanceté gratuite, légèrement trop, je dois l'avouer, mais ça a le mérite de mettre les i. Un sourire narquois se pose sur mon visage, je suis assez fier de moi, je dois l'avouer et encore, je n'ai pas vu sa réaction ce qui s'annonce être la quintessence de mon bonheur. En y réfléchissant bien, je suis extrêmement curieux, je pense vraiment vouloir savoir ce qui se cache derrière cette gueule d'ange, ces paroles pleines d'espoirs et de compassions et ces bonnes notes. Je ne serai pas vraiment surpris qu'il y ait une espèce de Luxanna sombre probablement habituée à contourner les règles du lycée en sachant qu'elle ne craint rien du tout. Cependant, je risque de rester sur ma faim, ce n'est pas en étant aussi méchant envers elle que je pourrais m'en approcher et de toutes façons, je ne compte pas faire d'efforts. J'ai déjà entendu des histoires de gens qui s'attachaient à leur ravisseur, ce scénario semble tellement improbable et perché que cela pourrait être un film diffusé au club de cinéma du lycée. Je viens m'adosser contre le mur, toujours dans mes pensées farfelues me délectant de cette scène surtout qu'un nouvel acteur s'est joint au casting, le petit Kennen. L'innocence à l'état pur, il s'écrase avant même de Darius ne prenne la peine de comprendre, cela m'arrache un petit rire

"Tu ferais mieux de reculer Kennen, il est en colère, je crois" Je ricane alors que mes poils se hérissent, je joue avec le feu et c'est assez grisant
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 24
Date d'inscription : 21/05/2016
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Mar 29 Aoû - 11:41

Tel un coyote terrifié pris dans les phares d’un train, Lux paniquait intérieurement en voyant Darius se déplier lentement telle une montagne vivante et se rapprocher d’elle comme un prédateur à l’affut. *Il ne frapperait tout de même pas une fille non ? non ! ho et puis c’était plus un compliment qu’une moquerie…* Ses jambes refusaient de lui obéir, et elle-même n’était pas certaine de ce qu’elle devait faire en réalité, fuir donnerai la victoire aux noxiens, et ça il n’en était pas question ! D’un autre côté si elle continuait les gaffes ce serait encore pire, sans compter qu’elle avait toujours entrainement. Elle s’attendait à ce qu’il se moque lui aussi, certainement pas à ce qu’il lui caresse la joue en lui susurrant, hm bon certes c’était sans doute une petite moquerie, mais il y avait un je-ne-sais-quoi dans sa voix qui laissait penser…

*Quoi ? Qu’il aurait apprécié ? Ne rêve pas, ce type se fiche comme d’une guigne de ta tête de blonde et puis de toute manière même s’il est… ben toi tu préfères les blonds, enfin pas les blonds platines, berk non, Vlad he… il m’a posé une question en fait non ?*

Le deus ex machina pour tirer la jeune femme de là arriva sous la forme d’une boule de poils hyperactive répondant au doux nom de Kennen, kennouchoupinou comme elle l’appelait généralement dans sa tête tandis qu’elle essayait de s’ôter de l’idée de lui faire un câlin, parcequ’il ressemblait à une peluche comme tous ses semblables, au lieu de lui donner ses cours de rattrapage en français.

"Non ! Je suis pas coupée de la relation !"

Dans sa précipitation à répondre pêle-mêle à tout le monde, elle avait balancée une phrase random digne du jeu de kamoulox. Il faut dire que la présence du capitaine dont elle sentait d’ici la chaleur corporelle en plus de son regard vert scrutateur, ponctué par les saloperies de Vladimir n’aidait pas à se concentrer. Pour couronner le tout, elle était probablement remontée d’au moins une nuance encore dans le carmin.
Lux ferma les yeux, se pinça l’arête du nez et respira un grand coup, puis plongea ses pupilles azur dans celle du premier de ces messieurs, la voix un peu plus assurée et les joues revenues à une température plus correcte.

"Je veux dire, je préfère le bleu et..et oui, tu es….grand et… je voulais, je voulais… juste faire une comparaison avec Vladimir, qui visiblement a hérité des gênes récessifs dans la bataille de la génétique noxienne ! Et encore, je n’ai pas parlé des malformations du cerveau ou de la langue, aussi double que celle d’une vipère, pas vrai monsieur le second au concours de culture générale?"

Le sourire revint sur ses lèvres tandis qu’elle reprenait en assurance et se tournait légèrement vers le blond pour la fin de sa diatribe, ensuite elle continua son pivot vers le yordle qui avait l’air de vouloir partir en courant pour fuir cette situation. *en même temps il a toujours l’air de vouloir courir*

"Maintenant, si vous voulez bien m’excuser tous les deux, je dois m’entretenir avec mon élève ! Salut Kennen !"

Lux amorça enfin une retraite stratégique pour quitter la scène avec un minimum de panache un Kennen à ses côtés. Il est à noter, à propos des objets inanimés, qu’ils ne bougent généralement pas… tout comme ce tapis sur lequel elle avait déjà trébuchée et qui l’envoya cette fois se rattraper d’une main au t-shirt rouge de son voisin le plus proche.

"Mer… ! Pardon !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 17/01/2017
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Mar 5 Sep - 21:40

Darius ne put s'empêcher de hausser les sourcils en entendant les balbutiements de la jeune fille. Son sourire moqueur s'accentua tandis qu'il se délectait de sa réaction. C'était fou qu'un si petit geste puisse avoir un tel impact sur Luxanna. Un instant, il se demanda ce qui se passerait s'il en rajoutait une couche. Il n'en eut pas le temps cependant, une petite voix interrompant grossièrement la magie de ce moment … étrange !

C'était à prévoir, dès qu'on tentait de s'amuser un peu, les rabat-joie se filaient le mot pour venir vous gâcher le plaisir. En plus de Vladimir et de son ego, qui comptait déjà pour quatre, le Pikachu de service se pointa comme un cheveu sur la soupe, pile au meilleur moment. Darius retint à grand peine un soupir agacé et se contenta de lever les yeux au ciel. Il s'écarta de Lux, mais pas trop vite, histoire de montrer qu'il n'éprouvait aucune gêne et lança un regard glacial dans la direction de l'écureuil mauve. Le noxien se demandait pourquoi on acceptait les rongeurs dans cette école. Probablement que le quota d'inscriptions n'avait pas été atteint et que le Conseil d'Administration avait dû se résoudre à accepter n'importe qui !

Enfin, Kennen n'était pas le pire, il y en bien plus chieur que lui ! Le regard de Darius se tourna vers Vladimir qui semblait penser que le monde n'attendait que son avis pour tourner rond. Quel sale con celui-là. Le genre qu'on a vraiment d'éclater contre un mur. "Blablabla, premier de la classe …Blablabla, meilleures notes … Blablabla, je suis un paon qui ne sait plus comment attirer l'attention !" C'était vraiment pathétique ! Et dire qu'il était noxien ! Quelle honte pour la bannière rouge !

— Ça pourrait être pire, intervint le colosse d'une voix glaciale. Elle aurait pu s'intéresser à toi. Et ça, ça aurait été une vraie déchéance !
Il laissa passer un instant avant d'ajouter :

— De toute façon, Crowngard est bien trop préoccupé par du Couteau pour se rendre compte de quoi que ce soit !
Bon d'accord, ce n'était qu'une rumeur et, habituellement, Darius évitait de prêter foi aux rumeurs. Mais, parfois, elles étaient bien commodes !

La blonde sembla retrouver le complet usage de son cerveau et de sa langue et se hâta d'en faire la démonstration en balançant quelques vacheries à Vlad. Darius aurait pu trouver ça amusant si leurs histoires de premiers de la classe n'avaient pas soudain refait surface. C'était lassant vraiment. En plus qui ça intéressait ? Personne n'irait voir le classement de leur classe une fois qu'ils auraient quitté cette foutue école !

Au mécontentement de Darius, la blonde se tourna vers le chinchilla dans l'intention de vider les lieux en sa compagnie. D'accord, Darius comprenait qu'une jeune fille puisse préférer la compagnie d'un manteau de vison à celle de Vladimir mais quand même, il était là aussi et il était plus intéressant que le Pikachu ! Il se dit qu'il allait devoir apprendre à la souris à ne pas interrompre les grands quand ils parlaient sérieusement !

Juste comme il pensait à la meilleure façon de faire comprendre à Kennen d'éviter de débarquer la prochaine fois qu'il discuterait avec Lux, il fut interrompu de la plus étrange des façon : un paquet blond lui tomba littéralement dans les bras ! Par pur réflexe, il tendit un bras pour rattraper la jeune démacienne qui semblait avoir décidé de s'éclater le nez contre le sol.

— Who ! Je sais que je suis sexy mais ce n'est pas une raison pour essayer de me déshabiller devant tout le monde, ricana-t-il en la remettant sur ses pieds. Ce serait certainement mieux d'attendre d'être seuls dans un coin tranquille.
Il fit suivre sa moquerie d'un clin d'œil évocateur et éclata de rire.

_________________

Crainte:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HAMSTER DE MATHS
Messages : 53
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 24
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Dim 10 Sep - 13:49

J'observais, quelque peu mortifié, l'intense joute verbale qui prenait place à quelques pas de moi. Entre Vladimir le grand intellectuel noxien qui essayait de faire du tort à Darius, mais aussi à Luxanna - et certains prendraient cela comme une tentative d'attirer son attention, promis - et le regard complètement méprisant de Darius envers l'hémomancien et moi-même, autant dire que je me sentais particulièrement... Hors de ma place. Mais genre, complètement. Je n'avais aucune envie de finir en anti-stress pour Noxien remonté, alors même que ce n'était pas moi (ou du moins, pas totalement moi) qui l'avait énervé. Non, franchement, c'était hors de question, ça. Déjà parce que ce n'était pas juste, mais tout simplement parce que j'avais un championnat sous peu et qu'elle risquait de m'éclater, la grosse brutasse.

Et au milieu de ça, je regardais Luxanna, comme si elle était un peu étrangère. Usant de son éducation pour lancer des piques acérées à son rival, j'avais l'impression de voir une autre personne que la toute gentille fille des Crownguard, un ange descendu du ciel pour m'aider à passer mon année en français, en histoire, en géographie et dans toutes les matières qui ne demandaient pas de calcul mental, le seul truc où je n'étais totalement à la ramasse. Et encore.

Enfin, elle se tournait vers moi pour me rejoindre, alors que je servais sans doute d'excuse pour faire une sortie en douceur. Face à ces deux mâles en chaleur, nul doute que ce devait être une délivrance. Mais... Luxanna avait bien des qualités. Sauf une. Elle n'était pas adroite. D'ailleurs, je me demandais comment elle faisait les figures des cheerleaders sans se faire mal ou se casser un membre. Et comme une fois n'était pas coutume, elle chuta pour se rattraper à Darius et à son maillot de grande taille.

La remarque ne tarda pas à venir de la part du grand Noxien, alors que je rougissais en imaginant - une simple fraction de secondes, hein, guère plus - la scène qui pouvait être évoquée. Non. Pas bien.

"Je..."


Les mots peinaient à sortir de ma bouche, les choses devenaient difficiles pour la démacienne, mais au final... Avec ce que j'avais vu avant, était-elle si mal à l'aise avec le grand brun ?
Je reculais doucement, les laissant à leurs affaires. Elle pouvait venir me trouver plus tard, de toutes façons...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
VlaD & CO / Admin
Messages : 54
Date d'inscription : 18/02/2015
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Lun 6 Nov - 13:39

Je pose la main sur mon front tout en secouant ma tête de droite à gauche

"Ne lance pas trop de piques de ce genre Darius, ton cerveau risque de surchauffer. Déjà que c'est difficile pour toi de réfléchir sur le terrain, si tu continues, on va se retrouver avec un handicapé sur le terrain. Remarque... C'est peut-être déjà le cas." J'ai très probablement dépassé les limites, depuis un moment déjà, mais il ne lèvera pas la main sur moi à moins qu'il compte passer le reste de la saison sur le banc...

C'est à ce moment-là que Luxanna tente d'abandonner la bataille en cours, un petit pas en arrière pour quitter Darius, le pas de trop étant donné qu'elle retombe dans les bras de Darius. L'occasion est trop pour une fois de plus lancer une pique à Luxanna, que dis-je un gigantesque pieu, mais je me fais doubler par Darius qui décoche une phrase qui... Lui ressemble beaucoup. Je reste silencieux quelques instants

"Mais..." Je soupire longuement "Mais quel beauf"

J'ai rarement vu et entendu ça, Darius avait des dizaines de répliques différentes à sortir qui allait de la plus méchante à la plus... Disons romantique et cet idiot a choisit de passer pour un espèce de gigantesque beauf. Pendant ce temps, Kennen, probablement pétrifié par la peur tente désespérément de s'extraire de cette situation qui, pour quelqu'un comme lui, est dangereuse au possible. Il est clair que cela ne m'échappe pas, j'ai le don pour repérer tout ce qui pourrait consister en une raillerie méchante et gratuite

"En plus de te faire draguer par le mec le plus lourd du pays, tu déçois une autre personne. Si j'étais toi Luxanna, je me poserai des questions"

Je ricane en me posant sur un banc, les yeux rivés sur la scène
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 24
Date d'inscription : 21/05/2016
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   Lun 6 Nov - 17:16

J’étais gênée, indéniablement, complètement et totalement très, très, très gênée. Furieuse aussi, un sentiment qui ne m’était que très peu familier, je me mettais rarement en colère, mais là toutes les bornes des limites des frontières de la démarcation étaient passées et je commençais à être extrêmement lassé par ce qui avait commencé comme un banal trébuchage et prenais à présent des airs de guerre des tranchées. Si j’avais dû être vraiment honnête avec moi-même, j’aurai estimé la réaction de Darius plutôt positive en fin de compte, après tout il m’avait rattrapé sans en profiter plus que ça et même si sa remarque était effectivement un peu ‘beauf’ sur les bords, il avait ri spontanément, instantanément après l’avoir fait ce qui prouvait qu’il ne prenait pas la chose au sérieux, enfin je pensais, quand même c’eut été étonnant que … Bref, de toute manière, au vu du contexte, je commençais à prendre les choses sans aucun humour.

*Enfin, admet qu’il a un beau rire quand même avec sa voix rocailleu… nan, nan, nan, et nan* "ÇA SUFFIT !"

Je mis un moment à me rendre compte que j’avais vocalisé l’ordre que je donnais à mes pensées de se discipliner. Ses dernières s’étaient misent au garde à vous et s’alignaient à présent en un faisceau de pure rage blanche que j’avais bien l’intention de diriger sur tout ce qui passait à portée.

"TOI!" Lançais-je sur Vlad qui soyons franc focalisait 80% de mon énervement au moins. "Ça ne m’étonne pas que tu catalogues une remarque beauf aussi facilement vu que tu as été élu beauf d’or au dernier congrès annuel de la foire au boudin de Valoran, commence à te regarder dans les yeux avec tes blagues sur les handicapés avant de critiquer."

"Toi !" Cette fois c’était le tour de Darius et soyons honnête c’était quand même plus impressionnant de lui crier dessus alors que sa montagne de muscles luisant de la fine pellicule de sueur des entrainements se situait à moins d’un mètre de moi. "Tu ne parles pas de mon frère ! Et évite ce genre d’humour, parceque c’est digne de Drr… tu vaux mieux que ça."

Oui bon là je commençais à baisser nettement dans la qualité de mes diatribes, et niveau sonore j’étais déjà moins dans l’énervement surtout sur la dernière partie, j’allais spontanément lui dire que c’était digne de Draaaven ce qui était souvent une expression employée chez les démaciens pour dire tous le bien que nous pensions du plus outrageous des représentants noxiens… Le seul hic c’était que c’était le petit frère de Darius et que je venais d’établir comme règle de ne pas parler sur les frères.

"Quand à toi !" Le pauvre Kennen se retrouvait à nouveau dans les phares comme un lapin perdu au beau milieu de la nuit, tremblant les yeux écarquillés en attendant le choc. "Viens, on va parler de ton programme de révision pour l’histoire, tu as bien fait de passer je voulais justement te voir."

Cette fois j’avais parlé calmement, mon venin craché je revenais rapidement à des niveaux de contrariétés gérables. Je ne cherchais pas non plus à faire dans l’esbroufe et pivotait tranquillement en regardant soigneusement où je posais mes pieds. Je visais les vestiaires, bien décidée à y rentrer avec la boule de poils et à n’en ressortir qu’avec toute l’équipe des pompon girls au complet et si possible derrière mon bouclier préféré à savoir Ahri, je m'assurais par ailleurs que mon excuse me suivait.
Dans tous les cas je prévoyais de rester sourde aux remarques qui n’allaient certainement pas manquer, et de me concentrer sur mon petit élève, aider quelqu’un étant quand même une activité bien plus dans mes cordes et mes gouts qu’un concours spontané d’échanges d’insultes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Donnez-moi un Dééééééééééé ! (ouvert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Donnez la réplique ici !
» Donnez votre langue au chat !!!
» Donnez-moi une bonne raison de vous croire !!! ( Denden )
» Xerxes Ether... Il est gentil, donnez lui un cookie ovo
» Donnez moi du pouvoir!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: La Faille :: La faille :: Univers alternatifs :: Runeterra Academy-