RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Kay Kame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 30/06/2017
MessageSujet: Kay Kame   Ven 30 Juin - 7:00



Kay Kame



› Sexe ›Masculin
› Race › Doskaï
› Origine › peuple doskaï
› Allégeance › peuple doskaï
› Profession › disciple du silence
› Devise › "J'aime pas le feu des projecteurs, je préfère les coulisses."

GENERALITES


Physique - Comment décrire une boule de poils de la plus longue et précise des façons...... Déjà, nous pourrions rappeler sa race, celle des doskaïs. Cette race a beaucoup de caractéristiques de la plupart des petites créatures, comme des rongeurs, mais ici, Kay a plus les traits d'un écureuil chose qui, croyez-le ou non, lui donne un petit succès auprès de la gente féminine doskaï (il parait qu'elles adorent les grandes oreilles longue et fines). Il a aussi une longue queue touffue, il peux même la prendre lui même dans ses bras, une vrai source de chaleur! Son pelage, d'un marron orangé, est un peu plus clair sur son torse ainsi que sur son dos, où cette couleur clair apparaît en ligne qui suis la queue. Le jeune adulte possède des griffes un peu plus longues que ses compères, il les utilise comme arme après tout. Enfin, nous pourrions parler de sa capuche de feuille, il ne s'agit que d'une illusion, vous ne toucheriez que son crane si vous y posiez la main. Petit truc a noter: les feuilles changent en fonction de ce qu'il ressent, un petit désavantage de son Lien, caractéristique magique de son peuple.

Mental - Kay est un doskaï plutôt calme, et moins friand des câlins que l'on pourrait le croire. Il est victime d'une timidité maladive qu'il cache sous un masque neutre et sous sa capuche de feuille, qui elle ne cache pas ses émotions. Il veux bien aider, mais être au centre de l'attention, non merci. Il préfère largement rester dans l'ombre de quelqu'un. Il adore dessiner et la musique en général, c'est quelque chose qu'il adore faire, dessiner en écoutant les chants des jeunes disciples au temple. En mission ou simplement en danger, il oublie même le sens des câlins pour la survie.En parlant de survie, il acceptera de s'accoupler avec une femelle, pour la survie de sa race, mais il préfère ses compères masculins, même s'il préfère ne pas le dire. Dernière chose, il a toujours peur d'être faible, c'est pour ça qu'il a multiplié les explorations, et ses études sur les créatures des environs, voire même dans certains cas, de cadavres, notamment ceux humains, des aventurier malchanceux, pour, si un jour il doit protéger son peuple de ces créatures, être efficace.  

Lieux de vie - Le Doskaï a une petite maison dans la région auquel il est assigné, mais celle ci ne lui sert guère qu'a dormir, manquant pas mal de personnalité. Quand au clocher où il passe plus de temps éveillé, il s'amuse a y dessiner quelques figures dans le bois avec ses griffes.

RELATIONS ET LIENS

Parents de Kay - Kay a beaucoup d'admiration pour sa mère, qui est une garde forte, ainsi que sur son père, un modeste cueilleur, qui lui ont appris a ne pas être prétentieux et a être un bon doskaï.

Hiroyuki - Gouverneur, Kay a beaucoup d'admiration a son égard, comme aux autres gouverneurs d'ailleurs. C'est celui ci qui le soigna après une maladie qui l'avait bien affaibli. Il espère le retrouver et l'aider dans sa quête.

Kasaïji -Gouverneur de feu, ce grand doskaï est une force de la nature, il a été l'un de ses instructeurs avant qu'il ne soit redirigé vers le temple du silence. Il aimerait être aussi fort que lui un jour, étant le gouverneur de sa région d'origine.

Saïrento -Gouverneur du silence, cette femme doskaï est celle qui a formé Kay en tant que disciple du silence, il l'admire, mais ne sait pas beaucoup de choses sur elle, pas encore.



I'M A ASSASSIN/SUPPORT


Style de combat : >
N'ayant pour le moment pas d'arme, il se bat avec ses griffes, dont il s'occupe bien. Son style de combat est assez simple: attendre que son adversaire baisse sa garde pour attaquer. Pas avant, pas après. Il le sait, il ne peux gagner lors d'un combat en face a face. Il tente de viser des points vitaux, ayant étudié l'anatomie des races, dont celle des humains bien entendu.  Sa capacité a se camoufler le rend très discret, et il sait prendre l'environnement en compte comme moyen d’abattre sa cible.

Quand il sert de soutien, il se sert toujours de ses griffes, comme précédemment, mais reste proche de son allié. Il n'hésite pas a lui transmettre par son lien du calme et de la concentration et parfois à le rassurer.

Le Lien, pour rappel, est un pouvoir que tout les doskaïs ont naturellement, ils sont capable de ressentir les émotions et de les transmettre en touchant, d'où cet aspect câlin que l'on dénote chez eux.

Pour parler de son pouvoir, qui lui permet de se camoufler, c'est une magie télépathique, qui envoie de fausses informations tout autour de lui, faisant croire des choses a ceux qui le regarde. Mais cette illusion se stoppe quand on le touche. La personne qui touche sa capuche cessera de voir la capuche jusqu’à ce qu'il retire sa main.

HISTOIRE OU POST RP

Le peuple Doskaï….. Peu connu dans Runeterra, celui-ci peuple le sud de la jungle de Kumungu, connu autant pour ses merveilles que ses horreurs, dans les deux cas, souvent dangereuses. C’est en ces lieux que nous retrouvons une communauté, une race qui n’est pas sans rappeler celle de Bandle, peut être un lien de famille ? Cela n’est pas à écarter des multiples possibilités. Ce peuple, ayant dans son sang la magie, possède une communauté aussi atypique que son lieu d’habitation.
Les Doskaïs possèdent leurs propres dieux, tels que la déesse Isaka, origine de leur magie et de leur société en général. Peu de Doskaï oseraient profaner ce nom, ou en auraient ne serait-ce que l’idée de le faire. Hiérarchisé, ce peuple est divisé en communauté, regroupé autour d’un gouverneur - 8 en tout, une pour chaque type de magie - et de son temple, véritable lieu de culte pour la déesse, mais aussi assurant une protection pour tout Doskaï dans le besoin. Le gouverneur de chaque temple et ses disciples ont un rôle crucial, qui est de diriger une partie de la race, mais aussi de s’occuper de l’éducation des jeunes ainsi que de la protection de tout Doskaï.
Kay, un jeune Doskaï, a toujours été admiratif envers les gouverneurs, il s’agit de ses modèles, comme beaucoup, ou plutôt quasiment tous les autres Doskaïs. Du groupe du gouverneur de feu, il était plus discret que ses compères, débordant d’énergie, préférant les jeux plus intellectuels ou stratégiques. Fils unique d’un couple formé d’une gardienne de nuit et d’un cueilleur de jour, certaines rumeurs disaient que ce couple avait été maudit par le démon de la luxure Sekubo, les condamnant à ne plus pouvoir avoir d’autres enfants. Ses parents s’en fichaient royalement tant qu’ils vivaient heureux, et il s’agissait même d’une plaisanterie au fil du temps.
Comme tous les jeunes doskaïs de son âge, Kay suivit les cours et les apprentissages de la magie, en plus d'avoir un physique à la perfection. Les doskaïs de cette région était réputés pour leur force, et il ne devait pas perdre cette réputation. Ce n'est qu'a la fin de cet apprentissage de base que le jeune Kay découvrit qu'il ne serait pas un disciple au temple. Il s'attendait alors à devoir aider son père à la cueillette, une vie tranquille, mais au lieu de ça, Kasaïji, le gouverneur du feu, insista pour que Kay rejoigne le temple du silence, où il serait plus à l'aise. Avait-il trouvé quelque chose en Kay pour le diriger dans cette branche ? En tout cas, un disciple de celui-ci était déjà prêt pour le voyage jusqu'à ce temple, jusqu'à rencontrer en personne le gouverneur de cet endroit...
Kay suivit le gouverneur du silence. Il en apprit un peu plus sur cette partie du peuple. Le temple du silence et ses disciples étaient autant des messagers que des éclaireurs. Ils occupaient une place certes discrète, mais vitale. Les cloches qui sonnaient le début et la fin de la journée étaient actionnées par les disciples du silence. Les débuts de l’éducation de Kay avaient commencé par la maîtrise de sa magie personnelle… Il la découvrit en même temps que le disciple qui l’aidait. Il s’agissait d’une magie atypique, consistant à copier la couleur et le motif de choses près de lui, tel un caméléon, mais cela allait plus loin… Il était doué d’une magie d’illusion, capable de se camoufler en un tas de pierres, de sable, mais aussi en buisson par exemple. Cela l’amusait beaucoup de se transformer en buisson et de laisser les autres le chercher; il utilisa même ce pouvoir pour « porter » une sorte de capuche de feuille, il aimait bien ça, cela lui donnait un certain « style » d’après lui.
Kay appris aussi à devenir de plus en plus discret, mais aussi l’anatomie d’une grande partie des espèces connues des doskaïs, de façon théorique pour certaines, comme les humains et les yordles, mais souvent sur le terrain, par l’observation de créatures dans leur habitat. Pourquoi ce genre d’observation ? Tout simplement au cas où il devrait rencontrer l’une de ces créatures et, si cela s’imposaient, l’éliminer, pour la sécurité de son peuple.
Kay avait appris à utiliser sa magie à bon escient, l’étrange mélange du tempérament et de la force de sa mère ainsi que de la discrétion de son père faisait de leur fils unique quelqu’un de discret par nature, mais extrêmement violent dans ses actions quand le besoin s’en faisait ressentir. Sa formation se fini et il put enfin gagner en année, et remplir son rôle dans une troisième région, celle de glace. Kay eut l’immense rôle, au bout de ses 5 ans – petite précision, les Doskais gagnent en années une fois que ceux-ci deviennent adultes, c’est-à-dire que celui-ci remplit une tâche dans la vie de tout les jours- de sonner la cloche du temple de cette région. Bien sûr, il remplissait son rôle, mais finissait souvent sa journée à aller aider les autres groupes. Certes, ce n’était que des petits trucs, mais l’idée d’aider les autres était la base de son peuple, c’était naturel d’aider, les gouverneurs et leurs disciples le leur avaient appris. Le gouverneur de ce peuple, du nom de Hiroyuki, était vraiment attentif à son peuple. Un jour, Kay avait été malade, sûrement un coup de froid, mais le gouverneur avait aidé le jeune doskai a très vite se rétablir. Il lui en est reconnaissant bien sur, mais il se dit qu’il l’a déjà oublié, il n’est pas le seul doskai de tout ce peuple après tout….
Malheureusement, les jours heureux sont partis, depuis cette tempête qui ravagea son peuple, non pas par la catastrophe, mais ce qui avait suivi celle-ci : une étrange maladie, qui avait touché gravement la population et dont personne n’avait le remède parmi les Doskaïs. Kay appris alors que ses parents, restés dans la région du feu, avaient été tous les deux touchés par la maladie. Le jeune Doskai se senti impuissant et voulait faire quelque chose. Cela faisait déjà quelque temps que le gouverneur de la glace et du soin était parti à la recherche d’un remède. Les doskais avaient déjà deux coupables de cette catastrophe : Nobyoku, démone et maladies et Kuroshi, démon de l’agonie et de la mort. Le jeune doskai était rongé non pas par la maladie, mais l’impuissance, il voulait faire quelque chose, aider les autres, mais il se sentait impuissant ici. Alors le jeune doskai parti lui aussi à la recherche d’un remède, sans prévenir personne bien entendu...

Mais la jungle Kumungu reste très dangereuse, et demande un certain sang froid pour la traverser en un seul morceau, et ce n'est pas les dangers qui manquent, plantes carnivores, pièges en tous genres... Et bien sûr, des bêtes sauvages. EN parlant de ce dernier cas de figure... Un tigre géant qui lui barre la route, son odorat l'avait coincé dans une petite cavité. L'animal le sentait, et le voyait dans la cavité. Il avait bien envie d'en faire son casse-croûte. Kay connaissait son anatomie, et saurait où viser le cœur, mais pour ça, il avait besoin de ne plus être dans son champ de vision, il se concentra, respira longuement et fini par se fondre dans le décor... Mais il dut attendre longtemps, ne pas céder à chaque grondement de la bête. Il finit par arrêter après une longue attente et à lui tourner le dos. Kay en profita et sorti rapidement. Le tigre le rattraperait facilement s'il fuyait, il devait l'éliminer. Il fonça sous lui tandis que le tigre se retournait à nouveau. Kay s'accrocha en plantant profondément ses griffes dans sa poitrine. Le tigre hurla de loueur et tenta de déloger le doskai . Kay décida d'aller plus fort, jusqu’à réussir à atteindre son cœur, qu'il ouvrit. Kay se retira et fuit dans un arbre avant de s'assurer que le tigre agonisait. S'était dur de regarder cette créature mourir, mais s'était lui ou kay. Le jeune doskai trouva une source d'eau non empoisonnée et nettoya le sang sur lui du tigre avant de reprendre sa route. Il devait rejoindre la civilisation, et, avec un peu de chance, Hiroyuki, pour l'aider dans sa quête...

BEHIND THE SCENE




› Axtii

› Âge › 19

› Expérience RP › un peu rouillé

› Comment avez-vous connu Path of Valoran ? › Darius

› Autres ›  je m'y met cette fois, c'est officiel!


Dernière édition par Kay Kame le Ven 30 Juin - 21:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 238
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Kay Kame   Ven 30 Juin - 13:26

hooooooooooooooo *-*
Enfin une petite fiche de postée :3

contente de voir ça!

Bon par contre hm, j'ai déjà parcouru un peu et y va falloir rallonger tout ça en fait, onemlépavé! (et pis une petite relecture pliz)
L'histoire ça peut aller, même si c'est etoffable, en revanche sur le mental c'est vraiment court, surtout pour un OC, on aimerait en savoir un peu plus sur ses émotions ses rêves, ses ambitions etc... pareil, le pauvre hiro à droit à quelques mots à peine c'est un peu dommage non ?

De même certaines choses me chiffonnent:

- Tu dis qu'il aime écouter de la musique en dessinant, soit, pourquoi pas, mais je rappelle que les i-pod ça n'existe pas dans Runeterra donc si une musique est jouée, un musicien ne doit pas être loin.

- Il a étudié l'anatomie humaine pour, entre autre, pouvoir se défendre. Alors là du coup, Hiro me corrigera si je me trompe mais les Doskais vivent reclus dans leur zone non ? m'étonnerait que beaucoup d'humains viennent se trimbaler là ? En tout cas pas au point de se dire "tiens si je connaissais leurs points faibles?" (note que ça peut venir ensuite lorsqu'il décide de se lancer dans le monde et rencontre les premiers spécimens par contre, ou que ça peut être un penchant de son caractère quand il rencontre une nouvelle espèce, de chercher à repérer les points vitaux etc....)

- Autre chose, j'aimerai un peu plus d'explications sur la manière dont tu envisages sa magie, est-ce que comme le caméléon il change la couleur de son poil ? Est-ce que ce sont des projections de lumière comme Lux ? Est-ce que c'est autre chose, comme: je sais pas une sorte de télépathie qui fait "voir" aux autres les choses différemment ? Enfin bref, un peu plus d'explications sur la manière dont ça fonctionne et se manifeste, même si tu as donné les grandes lignes.

- Et enfin, ton histoire est un résumé cohérent de la vie du petit Kay jusque là pas trop de problèmes, (même si on apprécierait des détails sur certains point, on aime les détails, les détails c'est cool). Mais ça manque un peu de... d'émotions ? De #drama ? Enfin surtout d'un petit truc personnel, je sais pas une saynète rapide ou on le voit parler ou agir ? Histoire d'avoir un mini aperçu de ce ça donne en rp.

Donc voilà quelques précisions à apporter là dedans s'il te pliz avant la validation.
Si tu penses avoir besoin de plus amples explications, ou que tu sèches un peu par rapport à mes demandes, tu sais ou me trouver sur le discord petit koala.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 30/06/2017
MessageSujet: Re: Kay Kame   Mar 15 Aoû - 18:06

Les humains sont aussi étrange que diversifié, chacun semble vaquer a ses occupation, mais aucun ne semble avoir quelque chose qui montre ce qu'ils fonts. A vrai dire, je me demandait si certains faisait quelque chose. Certains semblait assis, au bord d'un bâtiment, a boire divers liquide coloré, l'un ressemblait a de l'eau empoisonné de kumungu ! Quelle étrange civilisation que les humains.... En plus, ceux ci semblait vivre en cohabitation avec d'autres créatures. Les humains semblait presque les ignorer ! Sauf une. En écoutant les conversation discrètement, j'appris que ceux ci était des yordles, ils me faisait penser un peu a ma race, mais avec des différences notable, comme le fait qu'il n'avaient pas de queue, ou était habillé par exemple...

En parlant d'habits, un cri me transperça les tympans, au point d'avoir failli tomber du rebord du pont auquel j’étais, j'ai failli tomber directement dans Zaun et mourir bien sur. Je regarda la dame  qui me pointait du doigt, reculant d'effroi, sortant divers choses dont le fait que je n'avait pas de vêtements. A peine ses mots dis qu'un groupe de personne se détacha , ils avait tous a peu prés les même tissus, avec les même couleurs : un bleu bien pétant, avec un chapeau dans les même tons de couleurs que les vêtements. Il ne fallait pas être idiot pour savoir que s'était le moment de fuir. Il décida de passer le pont le plus rapidement possible, passant entre les humains, avant d'arriver dans une rue commerçante, des gens s’arrêtait devant des vitrines, cherchant des objets utile ou non. Dans l'une d'elle se trouvait pleins de personnage que l'on m'apprendra plus tard à appelé automates.

Mais je n'avait pas le temps, on me poursuivait, je pris une ruelle, mais me retrouva vite coincé entre trois mur, sans possibilité  de fuir, et les attaqué me semblait autant une mauvaise idée que de tenté d'escalader un des murs. Le camouflage était mon dernier espoir de faire quelque chose, je me changea en l'une des caisses, a coté de l'une de celle que j'ai copier, je vis deux policier et un troisième, il semblait les diriger et avoir une drôle d'arme, que je saurais nommer fusil, mais il s'agissait d'un fusil bien spécial, dont le canon avant été agrandis par le bout. Pourquoi.... ? Je le sus quand je reçus  un filet, qu retira mon illusion.

Chef... Comment vous avez su?

Imbécile.... Tu connaît pas les dimensions des caisses???? Celle là mesure 4 centimètres de moins que la réglementatio!n

Il y a que vous pour voir ce genre de détail chef....

Ce chef semblait bien plus autoritaire que les deux autres agents, ainsi que plus arrogant, il pris le filet avant de le remettre  dans un sac, et l'emmener au poste, tel un sac a patate.

Parmi les trous, Kay pus voir quelques trucs, des agents, les couloirs du postes, quelques chefs et civils présent, dont une personne avec des mains géantes ! L'attente fus cependant longue, au point que celui ci s'endormit, jusqu'à ce que le sac bouge, et m'expulse de son intérieur, je tomba devant une créature a poil, toute semblable a moi … Non, je me trompe, il s'agit d'un yordle....., plus exactement un scientifique  , de l'académie, qui était en train de critiquer l'agent , que cette « stupide écureuil » n'était pas un yordle....

..... Hé ! Je suis pas stupide !!! et je suis un doskai!

Le yordle sursauta , abasourdi d'entendre ne serait-ce qu'un mot d'un « animal ». Les deux discutèrent … ou plutôt s'échangèrent des insultes avant que le yordle, passablement énervé par le policier qui semblait en savoir plus sur les tailles de caisses que sur les caractéristiques des yorldes. Il m'emmena alors chez lui, prés de cette fameuse  université dont il se targuais d'être le plus éminent professeur, plus grand que celui qu'il surnomme « monsieur tourelle » ou monsieur « j'explose tout « … J'avais du mal a comprendre où il volait en venir, mais il m'appris rapidement les mœurs a avoir , que se soit  ici ou dans une civilisation en général... En échange , je lui donna toute les infos sur les Doskaïs, ma race, s'était un bon échange pour nous deux..... Je fis une illusion sur moi même, comme si je portait des vêtements et n'avait plus de queue, me permettant de me promener un peu plus dans cette jungle de métal...

J'espère que le gouverneur Hiroyuki s'en sort mieux que moi si il est ici.....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 238
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Kay Kame   Mar 15 Aoû - 20:20

Well
He bien, il y a encore quelques malhabiletés, surtout en ce qui concerne la concordance des temps, mais ça me semble pas trop mal et ça devrait convenir pour une validation.
Cependant attention, tu fais parfois des raccourcis un peu rapide, je pense que tu as voulu synthétiser un peu dans ton post, lorsqu'on fait du solo c'est une légère tendance mais songe qu'en rp tu devras laisser un peu de champ à tes partenaires!

Aller
Validation pour ma part, cette fiche à mis du temps, mais elle est arrivée, et mieux vaut tard que jamais commence à être un peu la devise du fofo ^^'
n'oublie pas quand même les relectures ortho hum ?
je vais mettre couleur et compagnie, n'oublie pas de faire ton grimoire puis d'aller fouiller dans les demandes de rp
m'est avis que tu ne devrais pas avoir trop de mal à trouver de quoi t'occuper. (au pire Darius recherche une paire de gants...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kay Kame   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kay Kame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Naomi Kame [ Terminée ]
» Kame Sennin
» CIBLE INACCESSIBLE ! MISSION IMPOSSIBLE ? [Yumi ESUKI, Kame no Kiri]
» koko kame .
» Kame Kame No Mi : Zoan de la tortue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Présentations :: Présentations Validées-