RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Vent et Foudre [PV Kennen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
MessageSujet: Vent et Foudre [PV Kennen]   Dim 9 Juil - 22:00

Combien de temps cela fait-il maintenant...? Je ne m'en souviens plus. Même les cycles lunaires ne m'aident plus à conserver une indication approximative du temps qui passe... Cela m'aiderait beaucoup si je pouvais me rendre dans une ville ou un endroit habité pour consulter un calendrier mais je ne me fais pas d'illusions... Beaucoup de personnes à Ionia doivent me connaître, ou au moins avoir entendu parler de moi d'une manière ou d'une autre. Bien que ça me peine de l'admettre, mon physique a du marqué ceux qui ont la chance de survivre aux attaques menées par Noxus où j'étais présente durant la guerre... Partout où je vais je continue de voir les conséquences de nos actions. Et plus j'en vois, plus je regrette.

Mais je ne peux pas me permettre de sombrer dans une dépression. Je dois rester forte pour tous ceux qui sont tombés ce jour-là, Noxiens comme Ioniens. J'aimerais les aider, me racheter... Mais accepteraient-ils l'aide d'une personne qui a œuvré pour leur destruction...? Si jamais quelqu'un me reconnait ou apprend que je suis en effet Noxienne, on me pendrait haut et court, ou quelque autre exécution que ce soit...

Je dois donc rester cachée autant que possible, et si jamais ma présence est déjà connue, je dois essayer de régler mes problèmes sans recourir aux armes si cela est possible... J'ai déjà fait trop fait souffrir ces pauvres gens. J'aimerais ne pas être dans cette situation pour pouvoir explorer Ionia comme je l'entends et découvrir leur culture et leurs traditions maintenant que je ne plus rattachée à Noxus mais... Je ne peux pas m'exposer.

Chaque jour qui passe, je trouve à manger avec ce que j'ai, je bois ce que je trouve. Je suis solide et ces conditions de vie ne me sont pas inconnues bien sûr, mais pour la première fois de ma vie.. Je me rends compte que je suis vraiment seule. Toute seule, sur un continent dont je ne sais rien, et que j'ai œuvré à détruire. Ma situation est extrêmement mauvaise. Les risques de demander de l'aide sont bien trop grands pour être pris aussi tôt... Mais je ne sais même pas combien de temps s'est écoulé entre le dernier jour de cette maudite guerre et aujourd'hui.. Non, je ne dois pas me laisser influencer, c'est trop dangereux, peu importe sous quel angle je considère la chose...

Et je refuse de me mettre à voler pour survivre. Je continuerai à vivre comme une paria et à trouver ce qui traîne, mais je ne volerai jamais des innocents. Malheureusement ici, la force ne veut pas tout dire, difficile de m'en tirer comme à Noxus...

Toutes ces pensées m'empêchaient de dormir, jour après jour, et la fatigue commençait à me rattraper. Ne pouvant plus continuer mon chemin à cause de la nuit qui tombait, je retournai donc à l'abri de fortune que j'avais fait la veille, m'allongeant sur le sol et fermant les yeux, essayant d'attraper ne serait-ce qu'un bref instant de repos...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HAMSTER DE MATHS
Messages : 52
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 24
MessageSujet: Re: Vent et Foudre [PV Kennen]   Jeu 13 Juil - 22:24

Comme plus jamais on ne la connaîtrait, Ionia était d'abord une île prospère. Loin d'être calme, mais prospère. L'arrivée de Noxus avait tout changé. En plus de ses soucis internes, Ionia devait maintenant jongler avec un envahisseur oh combien puissant, ambitieux et belliqueux. Noxus avait déjà ravagé les provinces au Sud. Les défenses ioniennes avaient mis le temps pour être efficaces, et le front était désormais plus ou moins stabilisé.
Mais cela n'avait fait que rendre la situation interne plus épineuse encore, quand des criminels connus comme Jhin étaient libres de leurs mouvements, Zed en train de former son armée des ombres sur les cendres encore chaudes du Kinkou - ou du moins, c'était presque le cas - ou Yasuo le traître qui était en fuite après avoir assassiné l'homme qu'il devait protéger. Un noble à mes yeux comme tous les autres, à savoir en grande partie inutile, mais l'acte en lui-même était préjudiciable... Clairement, si la situation continuait à évoluer ainsi... On ne pourrait bientôt plus vivre en sécurité, même dans les lieux les plus reculés de l'île.

La mission était simple. Grâce à ma vélocité, je pouvais quadriller l'île plus vite que n'importe qui, et je devais m'assurer que la zone était relativement sécurisée pour le moment. le concept des patrouilles avait été poussé plus loin, Zed étant un peu plus actif dernièrement et les incursions noxiennes se faisant de plus en plus loin sur notre territoire... Je ne devais absolument pas rater la moindre chose suspecte. J'étais donc parti à l'aube, commençant une ronde au travers de la région, en spirale, m'éloignant petit à petit de mon point de départ. Mon équipement de combat était sur moi, shakens, ninjatô, j'avais tout pris pour anticiper une rencontre hasardeuse avec quelqu'un de belliqueux envers la nation que je défendais... Enfin, nation... Nous étions là pour protéger l'équilibre, avant tout. Mais si Ionia tombait, l'équilibre serait rompu, au moins temporairement. Et je ne pouvais pas laisser ça arriver.

Ma journée allait se finir sans avoir trouvé de présence suspecte, créant en moi un mélange de bonheur en sachant la population en sécurité, ainsi que de frustration, car j'avais perdu une journée entière à courir pour rien... Mais ce n'tait pas tout à fait le cas, étant donné que je venais de repérer un semblant de camp de base... Difficile de l'identifier avec précision, aussi, je restais à l'abri, attendant mon heure. La personne qui se trouvait là finit par revenir, une femme aux cheveux blancs, bien qu'un peu sales, habillée de vêtements simples et de pièces d'armures, et surtout, armée d'une... Espèce de claymore brisée... ou juste un peu courte, je ne savais guère. Cette lame me paraissait étrange, je pouvais y voir quelques runes gravées dessus. Je devais aller l'examiner.
La femme s'allongea, son épée non loin d'elle, et s'endormit assez vite. Elle ne semblait pas trop paranoïaque, donc... ici sans se soucier d'être trouvée ? Hm, à creuser.

Je descendais de ma cachette pour m'approcher à pas de loup, approchant de la femme et de son arme. L'arme en elle-même semblait bien brisée, mais une telle taille restait impressionnante. Quelle était sa taille d'origine ? Et ces runes... je me creusais la tête, touchant la lame du bout des doigts. Une légère lumière se mit à s'échapper des marques, me laissant échapper un petit cri de surprise. Une arme runique, mais alors... Se pouvait-il que...

La lumière semblait l'avoir éveillée, aussi je sortais mon ninjatô, prêt à me battre si besoin, tirant cette épée hors de sa portée.

"V-vous ! Vous êtes une noxienne, n'est-ce pas ?! Cette lame et ces cheveux blancs ne trompent pas... Déclinez votre identité... Et qu'elle est le but de votre mission, pour être venue aussi loin sur le territoire ionien ?! J'écoute !"


Avais-je la présence nécessaire à une telle demande ? Je ne savais pas, mais au moins, sans cette arme, elle était déjà... Moins dangereuse... Ou j'espérais, du moins...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
MessageSujet: Re: Vent et Foudre [PV Kennen]   Jeu 13 Juil - 23:38

La nuit semblait pourtant avoir bien démarré... Je pensais que mon abri de fortune était assez reculé pour m'éviter au moins une rencontre hasardeuse pour la nuit... Mais il semblerait que j'avais tort. J'ai baissé ma garde à cause de la fatigue accumulée. En temps normal j'aurais senti cette présence bien plus tôt, et je l'aurais empêché de se saisi de ma lame avant que je sois en difficulté. Bien sûr, le cri de surprise m'avait immédiatement réveillée, sans compter la lumière des runes de ma lame... Et je me tenais maintenant devant un être de... très petite taille... Etant donné sa carrure, j'étais quasiment certaine qu'il s'agissait d'un Yordle... En théorie ma force était largement supérieure à la sienne mais je n'avais aucune raison de l'attaquer... En tout cas pour l'instant. Il a l'air plus surpris et effrayé qu'agressif, et ça m'arrange... Mais je ne pouvais pas baisser ma garde, aussi je gardais mes sens en alerte autant que possible avant d'entendre sa question. Bien sûr, eux ne savent pas que je ne suis plus parmi l'armée depuis l'attaque biochimique... J'espérais m'en tirer simplement par la discussion...

"Je suis Noxienne, mais je ne suis plus dans l'armée. Appelez-moi déserteuse ou exilée, la différence n'a que peu d'importance à mes yeux. Je m'appelle Riven, et je n'ai aucune raison de me battre avec vous, si vous me laissez en paix. Mais je préfère vous prévenir, je n'ai pas l'intention de me laisser capturer ou mourir... Je dois continuer ma route coûte que coûte."

Je vais être honnête, j'espérais lui faire peur et l'intimider pour qu'il parte sans vraiment me poser plus de questions... Je ne voulais pas me battre contre lui, et mon état physique et mental du moment laissaient bien à désirer... Je devais à tout prix récupérer ma lame... Mais sans exciter son agressivité. Je ne faisais aucun mouvement brusque, regardant juste la personne en face de moi, faisant attention à ses mouvements et me tenant prête à réagir si je me retrouvais à être attaquée...

"Je ne vous veux aucun mal. Vous n'êtes pas obligé de me croire, mais je n'ai aucune raison de me battre avec vous. Vous pouvez partir et me laisser ici, je ne ferai rien."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HAMSTER DE MATHS
Messages : 52
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 24
MessageSujet: Re: Vent et Foudre [PV Kennen]   Lun 31 Juil - 15:46

Elle semblait être sincère, et étrangement calme. Cette femme était quand même foutrement pragmatique pour ne pas sourciller dans ce genre de situation. Néanmoins, était-elle franche dans ses paroles ? J'avais pu voir la langue de vipère de nombre de noxiens, aussi cette femme était sans doute du même acabit. Voir même, pire. Etrangement, le blanc étant la couleur de la pureté, et la sincérité que je ressentais en cette femme me firent me détendre un peu, même si je n'oubliais pas ce pourquoi je devais me méfier. Je n'étais pas un élément essentiel de l'ordre Kinkou, mais il me semblerait triste de périr alors qu'actuellement j'avais un avantage certain sur mon opposante. Je m'occupais donc de garder à l'oeil le moindre de ses mouvements, ne la laissant pas s'approcher de son arme.

"Te laisser partir, je le puis, mais pour quoi faire. Tu as peut-être déserté l'armée qui nous envahis, mais rares sont les Noxiens qui ont amené du bon sur nos terres. Quel est ton véritable but ? Si je dois t'arrêter, crois-moi, je le ferai. Et sans ta précieuse lame, tu me semble bien démunie. Même si ton assurance me prouve que cela ne te fait pas peur. Riven, tu es bien celle que l'on accuse d'une partie d'un vaste massacre, non ? Pourquoi te retourner contre ceux qui t'ont menée ici ?"

Je plantais la pointe de la lame dans le sol, celle-ci étant toujours assez haute pour me permettre de m'appuyer sur sa garde alors que je regardais toujours l'ancienne soldat. J'avais foule de questions, mais je devais y aller doucement. D'abord éclaircir la situation, ensuite y réagir. J'étais d'abord étonné de savoir qu'une personne, si je ne me trompais pas sur son identité, tout du moins, puisse espérer se balader tranquillement sur un territoire envahi après avoir déserté. Surtout en zone non conquise.

"Si c'est la rédemption que tu cherche, sache que Ionia est une île à la culture centrée sur la méditation... mais nous ne sommes pas dénués de Justice. Les crimes méritent d'être punis. Qu'espère tu trouver ici ? Que veux-tu donc ? Pourquoi ne pas repartir sur le continent et t'éloigner de Noxus ?"

Mon regard se durcit, pensant à une autre alternative. Après tout, déserter l'armée ne voulait pas dire renier Noxus pour autant. Elle pouvait encore agir dans leurs intérêts, et cela me glaçait les sangs rien que d'y penser. Nous avions assez de problèmes en liberté dans la nature pour avoir à nous soucier de Noxiens isolés faisant leurs propres machinations dans leurs coins.

"A moins que tu ne sois ici pour continuer à oeuvrer pour le Commandement noxien sans le support de l'armée. J'avoue être curieux d'entendre ce que tu as à me dire. Et le moindre pas vers cette épée sera considéré comme preuve de culpabilité, je te préviens. Je ne porte pas les noxiens dans mon coeur, aussi t'enlever la vie ne sera pas une tâche difficile à prendre. Me répondre sagement est ta meilleure solution. Et j'ai généralement le flair pour détecter les mensonges, alors... Je t'écoute. Riven de Noxus."

Sous mon masque, je me mordillais la lèvre, légèrement stressé par la situation. Elle avait peut-être un autre tour dans son sac...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
MessageSujet: Re: Vent et Foudre [PV Kennen]   Ven 25 Aoû - 16:51

Les mots du Yordle frappaient juste. Je continuais de l'écouter sans m'approcher de ma lame quoi qu'il arrive, ça ne ferait qu'exciter son agressivité et je ne voulais pas déclencher un conflit dans mon état. A en juger par son accoutrement, il devait sûrement faire partie d'un ordre d'assassins ou de ninjas... Ce qui veut dire que sa vitesse était probablement supérieure à la mienne. En conditions optimales j'aurais pu pallier à ce genre de désavantage, mais pas dans l'état dans lequel j'étais. J'étais fatiguée et une grande partie de ma force devait encore revenir. Toutes ses questions étaient légitimes... Je ne pouvais pas lui en vouloir, il ne faisait que son travail... Comment puis-le blâmer alors que j'ai fait exactement la même chose pendant des années... Et il avait raison sur beaucoup de points.

"Mon véritable but... C'est une bonne question. Moi-même je n'ai pas de réponse définitive..."

Je tournais légèrement la tête en baissant le regard, mon visage marqué par la fatigue et une certaine mélancolie. Je me retournai ensuite vers le Yordle.

"Est-ce que vivre peut être considéré comme un but en soi? Vivre pour tous ceux qui sont tombés... Vivre pour tous ceux que je n'ai pas pu sauver car j'ai compris trop tard que je ne me battais pas pour la Noxus en laquelle je croyais... Celle qui est depuis longtemps disparue et morte, étouffée par les vœux de puissance et de grandeur de leurs dirigeants... Ceux qui m'ont fait obéir aveuglément, ceux à cause desquels j'ai détruit de nombreuses vies innocentes... J'ai détruit des familles, brisé des amitiés, des couples, et j'en passe... Je ne mérite probablement pas le pardon. Non, en fait, je ne le demande même pas. Mais je sais ce que j'ai à faire."

Je pouvais moi-même sentir l'émotion monter en moi à mesure que je parlais. Ca faisait depuis si longtemps que j'avais tout cela enfoui en moi.. Et c'était la première fois que je pouvais tout dire à quelqu'un, à une personne en face de moi. Je ne voulais pas qu'on me comprenne ou qu'on me pardonne... Je voulais juste le dire. Me libérer de ce poids.

"Noxus est morte. Depuis longtemps. Et ça je ne l'ai compris que trop tard. Je ne pouvais pas désobéir, sinon toute mon unité aurait été exécutée, et je ne pouvais pas les faire tomber pour MES erreurs... J'ai fait mes choix, et malheureusement ça a conduit à ce jour où Noxus a attaqué sans distinction l'endroit où nous nous battions... Ioniens, Noxiens, hommes, femmes, enfants... Tous sont tombés à cause de cette attaque chimique... Tous sauf moi. Je porte les poids de toutes leurs vies. Pour eux, je dois vivre. Je dois vivre autant que possible, et enfin me battre pour ce en quoi je crois vraiment, sans me laisser aveugler par une loyauté qui n'a pas lieu d'être... Je ne me battrai plus pour les principes de Noxus. Mais pour MES principes, qui furent jadis celle de ma Cité."

Mes poings se serraient légèrement, une rage nouvelle montant en moi telle un brasier...

"Traitez-moi de lâche. Traitez-moi d'égoïste. Mais je ne peux pas être jugée pour mes crimes... tant que je vivrai, je continuerai de me battre... Pour tous ceux qui sont morts ce jour-là. Pour toutes les vies que j'ai prises. Pour mon unité, pour les Ioniens tombés sur leurs terres! Si tu veux me tuer, je n'hésiterai pas à me défendre... Je ne peux pas mourir. Pas encore."

Je me sentais libérée. J'avais enfin pu lâcher tout ça à quelqu'un... Un immense poids venait de quitter mon corps, et même si la situation semblait clairement à mon désavantage, un sourire marqua mon visage pendant un court instant. Je savais ce que j'avais à faire, ce que je voulais faire... Et je n'allais laisser personne me détourner de ma route. Plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HAMSTER DE MATHS
Messages : 52
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 24
MessageSujet: Re: Vent et Foudre [PV Kennen]   Lun 28 Aoû - 3:04

Je soupirais longuement, prenant doucement de la condition de la personne qui me faisait actuellement face. je ne pouvais pas tomber sur Hien le pêcheur du dimanche, ou Toto le soldat Noxien assoiffé de sang. Non, bien sur, il fallait qu'il s'agisse d'un criminelle, recherchée, déserteuse de son état. Et comme ça ne suffisait pas, il aurait pu la tuer, mais que faire d'une personne qui avait un discours comme le sien, hein ? Le doute s'emparait du ninja, assez pour qu'il se perde une seconde, se demandant ce qu'aurait fait Shen à cet instant et à cet endroit. Mieux ! Qu'aurait fait notre maître ?!
Hum, du calme. je n'étais ni Shen, ni feu notre Maître. J'allais donc me débrouiller. Il me fallait reprendre tout ça dans ma petite tête...

De l'extérieur, je paraissais sans doute un peu dans la lune, mais je ne perdais en réalité pas un seul instant de ce qui se passait. non, au contraire, j'observais le moindre de ses mouvements, aussi infimes qu'ils puissent être. En me concentrant, j'aurais pu déterminer son rythme cardiaque, et savoir dans quel état elle était. Mais elle disait vrai, je n'avais pas besoin de le vérifier. Je sentais toute sa franchise et sa volonté de partager la vérité de son fardeau. Ainsi donc elle avait été trompée jusqu'à la toute fin... Si même les Noxiens ne s'y retrouvaient pas, comment leur armée pouvait-elle encore tenir ? S'il n'hésitaient pas à sacrifier ainsi les leurs... Alors comment...
La réponse était des plus simples. A chaque fois, il n'y avait jamais personne pour en témoigner. Aussi idiot qu'était cette solution, elle restait la plus sûre. Ainsi, personne ne pouvait être témoin. Sauf, elle, donc...

Mon regard se posa sur elle, quelques instants. Elle était... Spéciale. Elle avait une volonté de vivre à toute épreuve, et se retrouvait sans patrie. Un pion libre comme on en voyait beaucoup ces temps-ci à Ionia, malheureusement. Il était difficile de tout gérer, d'avoir un oeil derrière chaque être humain présent sur le territoire.

"Hum... Riven. j'ai peut-être quelque chose à te proposer. Un pacte, en quelque sorte."

Je le regardais dans les yeux. Je ne devais pas rater la formulation. C'était une belle occasion.

"Tu semble avoir besoin de te soutraire à un pan de ta culpabilité. Et ça, je puis t'y aider. Mais... Tu as des informations importantes sur l'armée Noxienne. Tu peux les livrer à nos armées pour les préparer à se défendre. Aussi, si tu semble détester la Noxus actuelle autant que tu le dise... Je te propose de participer à des embuscades contre leurs troupes qui s'enfonceraient trop loin en Ionia."

Je tirais sa lame du sol, toute massive qu'elle était. C'était une épée comme il n'en existait qu'une en ce monde, j'en aurais mis ma main à couper.

"Ma question est donc... Es-tu avec... Ou contre Noxus ? Es-tu prête à venir en aide à ceux que tu as jadis traqués ?"

Je ne m'attedais pas à ce qu'elle accepte. En soi, elle voulait faire électron libre, si j'avais saisi. Mais ça ne rachetait rien, un électron libre... Je lui offrais... La rédemption.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
MessageSujet: Re: Vent et Foudre [PV Kennen]   Dim 24 Sep - 15:21

J'écoutais la proposition du Yordle, sans sourciller en apparence. Il était logique et légitime dans sa démarche, et pour être honnête... Ca aurait pu marcher si ça avait été une autre personne que moi en face de lui. Mais je ne pouvais pas faire ça. Oui, je ne me battais plus pour les dirigeants de Noxus, oui j'étais maintenant un électron libre, mais il était hors de question que je trahisse la terre qui m'a vu naître... Et je ne me faisais pas d'illusions. Si ils empêchaient des embuscades ils ne s'embêteraient pas à faire des prisonniers... Et je ne pouvais pas trahir des soldats qui ne faisaient qu'obéir aux ordres, comme moi je l'ai fait. Je ne pouvais pas les blâmer pour ça. Et même, en prenant en compte la dernière information approximative de temps que j'ai pu relever... Ca devait faire quoi... Des années...? 9 ans peut-être? 9 ans que j'étais là, perdue, en exil. 9 ans que ma guerre s'était terminée, que je n'avais plus eu de nouvelles de qui que ce soit. En 9 ans Noxus avait eu le temps de revoir leurs stratégies, leurs tactiques, leurs manières d'approches, leurs armes, leurs formations... Les informations que je possédais étaient de toute façon trop anciennes pour être utiles. En ayant ça en tête, je regardai donc le Yordle et commençai ma réponse.

"Je ne peux pas faire ça. Je suis un électron libre, mais pas une traîtresse. Jamais je ne trahirai les soldats de la terre qui m'a vu naître. Oui, certains sont assoiffés de sang et rien d'autre, et se fichent bien des principes qu'ils défendent. Mais d'autres se battent pour leur foyer avec une vraie volonté de bien faire, de rendre leurs familles fiers d'eux, ou simplement pour rentrer chez eux et retrouver leur foyer, leur terre, leur amant peut-être. Je ne peux pas trahir ce genre de soldats. Ce genre de personne que je respecte, et que je suis triste de voir servir des dirigeants qui n'en ont strictement rien à faire de leur bonne volonté, qui veulent juste se servir d'eux comme des pions et rien d'autre, quitte à les sacrifier si cela sert leurs intérêts. Je comprends ta volonté et ce pacte, mais je ne peux pas l'approuver, je ne peux pas dire oui. Et j'ai aussi une autre raison de refuser, plus pragmatique. Ca va faire une dizaine d'années que je suis en exil maintenant... Noxus aura bien eu le temps de tout changer par rapport à leur armée, leurs tactiques et j'en passe. Ce que je sais ne sera donc d'aucune utilité car cela date d'il y a bien trop longtemps. Je ne peux rien faire pour vous.. Si ce n'est rester en dehors de votre chemin."

Je ne servirai plus personne à part moi-même. Cela était plus que clair dans mon esprit. Je ne serai sous les ordres que de moi-même dorénavant. Comme ça, je me battrai toujours sans regrets, jusqu'au bout...

"Je serai un électron libre se battant pour ses principes, et protégeant ceux dans le besoin et ceux que je croise, quelle que soit leur origine et leur nationalité. Si de bonnes personnes sont en danger, je serai là pour les défendre si je le peux. Je serai là pour leur offrir une chance d'apprécier encore la vie. Je suis désolée... Mais pour mes principes. Je ne trahirai jamais les soldats Noxiens. Et si je juge qu'ils doivent être aidés dans une situation difficile, je le ferai. Et si je dois verser le sang pour mes principes, je le ferai. Au moins cette fois, ma force servira uniquement ce en quoi je crois... Et les regrets n'envahiront jamais mon esprit. C'est ce que j'ai décidé."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HAMSTER DE MATHS
Messages : 52
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 24
MessageSujet: Re: Vent et Foudre [PV Kennen]   Lun 23 Oct - 20:13

Mon assurance se morcelait littéralement face à la teneur de son discours. Je m'étais attendu à un refus, en effet, mais elle avait apporté des petits arguments en plus qui me faisaient tiquer. Des choses semblant normales et anodines, mais qui mises dans leur contexte me causaient beaucoup de tort. Elle ne voulait plus aider Noxus, mais n'était pas prête à trahir les noxiens et à les mener à la mort. C'était concevable, surtout quand on savait, aussi bien elle que moi, que les gens emmenés au front n'étaient pas tous des idiots assoiffés de sang, comme elle l'avait si bien précisé. Mais c'était la même chose ici. Elle en avait massacré des dizaines, de personnes innocentes. Je devais trouver un moyen de la mener à coopérer. A vrai dire, cette guerre était un fardeau sans fin, et Ionia y perdait tellement... Tout ça pour satisfaire la soif expansionniste d'un Empire bâti sur la force, la ruse et la corruption.

Mon regard perçant croisa le sien. Je m'efforçais de ne pas paraître agressif, mais c'était difficile. Elle savait des choses. Des choses qui pouvaient potentiellement sauver des vies. Et c'était ça que je voulais. pas beaucoup plus. Juste de quoi donner un moyen aux Ioniens... De se défendre avec efficacité...

"Ecoute moi... Je comprends ton envie d'aider les Noxiens présents ici par obligation. Mais que nous soyons d'accord : Ionia a plus souffert de ce conflit que Noxus. Es-tu aveugle à cette souffrance ? Je ne te demande pas de tuer tes anciens camarades. Je ne te demande pas de nous aider à le faire non plus. Ionia est une nation qui s'est construite sur l'Harmonie, pas sur la guerre. Si la possibilité est donnée de faire des otages, de contrer les assauts de façon efficace, de sorte à épuiser les forces noxiennes, alors nous aurions tous les deux gagné, non ? Ce ne serait pas mieux, plutôt que d'attendre en silence encore dix ans et de voir les choses empirer, de prendre des initiatives qui feraient tout rentrer dans l'ordre ? Je parle des méthodes qu'ils utilisent, pas des plans de bataille exacts... Je sais qu'en autant d'années il y a pu avoir de nombreux changements mais... Tout ce qui peut être utile et vérifié par la suite pourrait être salvateur pour les soldats Ioniens...."

Je haussais les épaules, avant de me saisir de la lame et de la lui lancer. Je dus y mettre de la force, mais mon entraînement me permettait de me dépasser à quelques occasions pour accomplir des choses parfois vues comme étonnantes. Alors qu'elle récupérait son bien, je restais d'autant plus sur mes gardes, ne sachant pas comment elle allait réagir.

"Certes, tu ne suis que tes idées. Que ta mentalité. Je ne t'impose pas de me servir. Pas de servir mon Ordre. Ni même de servir Ionia. Je t'offre la possibilité d'aider des innocents. Saisis ou non cette occasion, car je n'irais pas insister plus là-dessus. Je suis juste un peu déçu de voir une telle lame ne pas être utilisée pour faire ce qui pourrait sembler être le bien. Même si, j'en suis conscient, bien et mal ne sont que des concepts radicalement différents selon la personne à qui tu en parle..."

Je regardais mes propres mains. Elles étaient tâchées de sang. Pas littéralement, à cet instant, mais il se trouvait que j'avais fait du mal. J'estimais aussi avoir fait le bien, parfois. Je me battais pour convictions. Elle aussi. Mon regard s'adoucit à son égard, reconnaissant une certaine similitude entre nous deux.
Tous les héros n'étaient pas du même côté, et il ne tenait qu'à eux de s'organiser pour rendre cela possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vent et Foudre [PV Kennen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vent et Foudre [PV Kennen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La foudre contre le vent [libre]
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Ionia :: Navori-