RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tout de suite quand il y a du dessert... [avec garenounours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Admin
Messages : 24
Date d'inscription : 21/05/2016
MessageSujet: Tout de suite quand il y a du dessert... [avec garenounours]   Mer 23 Aoû - 16:10

Les derniers rayons du soleil couchant se reflétaient sur le lac, parant de nuances de feu et d’or le cobalt profond des eaux placides. Çà et là des goélettes ou de petits navires de pêche pigmentaient l’étendue de leurs voiles blanches, traçant des sillons d’écume éphémère dans l’onde qui attiraient le regard vers les murs clairs de la cité des griffons toute habillée de tentures de soleil déclinant, elle aussi.
Bleu, blanc, or, contemplé à cette heure de la journée, Haut lac d’argent symbolisait démacia à un point troublant, comme si la nature et la main de l’homme avaient travaillé de concert pour élaborer cet allégorique tableau qui me réchauffe le cœur à chaque vision.
Je soupire un bref un instant, remet une mèche de cheveux blond derrière mon oreille que le vent prend un malin plaisir à faire voleter et flatte l’encolure de Feu astral d’une main distraite. Le cheval me répond en trépignant, sa queue fouettant impatiemment l’air du soir.

"Du calme, moi aussi je suis pressée d’être à la maison, mais ce paysage vaut bien un petit détour et quelques minutes de contemplation non ?"

Un rbrbrbrbrbbrr et plusieurs coups de sabots sur le sol de calcaire expriment avec une clarté minimaliste son avis sur la question. La corniche ou nous nous trouvons est caillouteuse, sèche, démunie du moindre brin d’herbe un peu savoureux qu’il pourrait brouter en attendant que je finisse mon petit caprice alors qu'il sait pertinemment que là en contrebas, dans la maison familiale l’attend une écurie digne d’un roi remplie à ras bord d’avoine et du meilleur picotin de ces terres.
Je finis par me rendre après un bref gloussement, il est vrai que le jour décline et que je dois me presser un peu si je veux être arrivée au manoir avant la tombée de la nuit. Je presse doucement mon pied droit contre son flanc. Feu fait une volte-face parfaite, la tête levée et les naseaux frémissants tandis qu’il démarre directement au petit trot sur la route en pente douce qui rejoint la ville. Je souris dans l’air tiède du soir et laisse ma monture adopter le rythme qui lui plait, savourant le galop effréné dans lequel il m’entraine dès que nous abordons une portion plus plate.
Il fait déjà bien sombre lorsque nous arrivons enfin à destination, je suis accueilli avec enthousiasme par le ladre, fils d’un de nos serviteurs les plus anciens. J’ai l’impression qu’il a encore grandit depuis la dernière fois que je l’ai vu, ce qui me relègue définitivement au rang de miniature de la maisonnée. Un peu dépité par la fuite du temps, je laisse Feu Astral à ses bons soins puis vais saluer mes parents, enfin brièvement mon père enfermé dans son bureau pour une affaire délicate semble-t-il et un peu plus longuement ma mère qui exprime sa satisfaction à l’idée que demain soir ses deux enfants seront réunis sous son toit.
Après un bain long et délicieusement chaud, d’autant plus savoureux qu’il fait diversion au moment des scrutements maternels sur ma soit disant perte de poids récente, le manque de soin dans ma chevelure et les reproches voilés sur le peu de visites que j’ai fait ces derniers mois. - J’ai néanmoins le temps d’invoquer l’excuse de mes fonctions et de faire remarquer que Garen n’est pas mieux que moi.- Je grignote un dîner tardif dans ma chambre avant de m’endormir avec satisfaction au creux de mon grand lit à baldaquin, mes quartiers chez les chevaliers rayonnants ont beau être confortables ils ne valent pas cette chambre que j’occupe depuis mon enfance et cette impression douillette d’être entièrement chez moi.
Le lendemain je me réveille dans une forme olympique avec dans l’idée, pour une fois que j’ai un peu de temps libre, d’aller canoter sur le lac dès que possible, voir peut être me baigner dans une de ses criques à l’abri des regards, bref, de profiter de quelques moments d’insouciance au milieu de mes voyages, missions et actions caritatives ou obligations familiales habituelles. J’arrive à faire correspondre, petit déjeuner, esquive du port d’une robe trop précieuse pour mon programme de la journée, embrassage de mon père déjà la tête ailleurs dans la même affaire qu’hier, et à convaincre ma mère que je ne vais pas perdre mon temps puisque je vais inviter Henri, un ami d’enfance de bonne famille lui aussi. Je sais que je ne pourrai pas jouer les filles de l’air tous les jours de ce séjours, ma mère me traînera forcément à quelques dîner informels, ou je serai envoyée régler quelques soucis basiques sur notre domaine, mais aujourd’hui j’arrive à m’éclipser. Une fois mon complice étonné de mon arrivée inopinée embarqué, assez aisément car il a lui aussi rarement le temps de s’adonner à son loisir favori : la peinture, nous passons une journée rêvée avant de rentrer dans nos pénates respectives.
Je suis en train de m’habiller d’une robe bleu nuit à fin liseré doré, me débattant avec les nattes de mon chignon en jetant des coups d’œil amusés à Princesse la chatte du majordome qui s’approprie généralement mon lit lorsque je suis à Démacia ou ailleurs et qui me fait des yeux suppliant pour que je lui gratouille le ventre, lorsque l’agitation régnant plus bas m’annonce l’arrivée imminente de mon frère. J’abandonne une Princesse outrée par tant d’indifférence pour dévaler les escaliers et me précipiter dans le vestibule à la recherche d’un Garen que je n’ai pas revue depuis trop longtemps… le souper promet d’être joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
 

Tout de suite quand il y a du dessert... [avec garenounours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» " l'optimisme c'est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal. "
» [Résolu] Pierre lune ou pas ?
» Mister D. - T'es tout de suite plus intéressant quand tu la boucles.
» Bonne nouvelle mais pas pour tout de suite!
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Valoran :: Royaume de Demacia :: Haut lac d'argent-