RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 That little glimmer of hope, you see, that's me ~ [Fiche en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 15/09/2017
Age : 17
MessageSujet: That little glimmer of hope, you see, that's me ~ [Fiche en cours]   Ven 15 Sep - 22:04



Taric



› Sexe › Masculin
› Race › Humain
› Origine › Démacienne
› Allégeance › La beauté du monde
› Profession › Protecteur de la vertu
› Devise › L'erreur a toujours été mon meilleur instructeur.

GENERALITES


Physique - Incoming 'u'

Mental - ça aussi 'u'

Lieux de vie - ça aussi aussi 'u'

RELATIONS ET LIENS


Nom Prénom - Description de la relation entre votre personnage et celui-ci
Nom Prénom - Description de la relation entre votre personnage et celui-ci
Nom Prénom - Description de la relation entre votre personnage et celui-ci


I'M AN OUTRAGEOUS SUPPORT


Style de combat : >
Décrivez comment et avec quoi votre personnage se bat, lorsqu'il est amené à le faire. Tous les combats n'ont pas à être armés, et vous pouvez aussi faire une description du mental : s'il a tendance à éviter le combat en usant de discrétion, d'intimidation, de persuasion, de marchandage, ou s'il s'arrange tout simplement pour ne pas avoir de raison de se mettre qui que ce soit à dos... Laissez libre cours à votre imagination.


HISTOIRE OU POST RP

Un pas. Encore un autre. Le vent souffle et claque sur ma nuque, contre mon visage, emporte mes longs cheveux. Il m’est de plus en plus difficile d’avancer, mais pourtant je le dois. Je dois faire mes preuves, me laver ainsi de mes fautes les plus exécrables. Cela fait depuis bien longtemps qu’il n’y a plus de retour en arrière possible. Alors, prenant mon courage à deux mains, j’avance. La neige est de plus en plus haute, tantôt glissante, tantôt impénétrable. Mon souffle se coupe ; mon genou touche terre. Encore. Encore un peu, et j’y serai. Je ne peux pas abandonner maintenant, si près du but de cette errance dans le froid.

Ah, Démacia, ce royaume aux mille lumières où il y fait bon vivre. Je me souviens de tout ce bon temps passé en ces lieux, chez moi. Quand l’hiver était rude, nous restions tous si soudés, un bol de soupe bien chaud entre les mains. Nous riions de bon cœur, nous nous racontions des histoires. Ah, que je suis soudainement fatigué, las.

Cela me revient tout à coup. Ce tapis de cadavres que j’avais laissé derrière moi, et ce, sans me battre, tout ça pour la beauté du paysage. Celle-ci n’était nullement un crime en soi, mais j’aurais dû… J’aurais dû faire attention, les protéger, oui... Les protéger. Je me relève en m’aidant d’une paroi de pierre glaciale. Je dois avancer. L’on apprend toujours de ses erreurs, et celle-ci ne nous laissent jamais à genoux dans la neige. Tout semble si loin, je ne sais plus tellement où je suis à présent. La seule chose qui me garde conscient est l’idée simple d’avancer, de monter. Toujours plus haut, toujours plus loin. Et même si tout cela est difficile, vain, je dois avancer.

J’ai froid.

Une surface davantage plane. La roche escaladée, je m’effondre dans la neige, à bout de force, hors d’haleine. Vais-je donc mourir dans ce froid qui m’étreint de plus en plus, dont le souffle murmure mille mots d’une douleur passée ? C’est possible. Pourtant, je ne peux pas me le permettre. Pas ici. Pas maintenant. Je prends appui, les mains perdues dans l’épaisse neige, et tente de me redresser. Le vent s’intensifie autour de moi, à mesure de ses tranchantes paroles. Il ne veut pas que je le quitte, mais mon honneur brisé pense le contraire. Je tremble. La buée qui s’échappe de mes lèvres gelées est de plus en plus brève. Je ne dois pas abandonner, même si mon corps endolori ne souhaite que cela. Mes membres engourdis me font mal. Je serre les dents, impuissant désormais face à la force de cette tempête, autant extérieure qu’intérieure. Tout tourbillonne dans ma tête, dans mon cœur, dans mes poumons qui accueillent et recrachent quasi simultanément cet hiver envahissant. Mes yeux se ferment, confus. Les paroles menaçantes deviennent des cris, de désinvolture, de colère, de frustration. Serait-ce le fruit de mon imagination ? Je ne sais pas. Ces voix diverses et pour la grande plupart inconnues s’intensifièrent toujours plus, me resserrant dans cet étau, dans cette cage, prisonnier de mes erreurs. Quand mes yeux se rouvrent, c’est pour constater une autre vision. Encore une. A genoux, je reconnais le territoire de Noxus. Ses soldats. Mais un terrible détail attire mon attention.

Ce n’est plus le froid qui me fait trembler, mais l’effroi. Les remords. La profonde tristesse que m’évoque ce nouveau tableau bien trop réaliste. Garen. C’est Garen. Enfin, c’était, plutôt. Il est là, en face de moi, enchaîné comme un martyr. C’est bien trop pour moi, pour mes nerfs comme pour mon cœur, soudainement serré au point de me faire plus mal que mes membres gelés. Toute l’armée noxienne me sépare de lui, mais qu’importe. Je ne peux pas le laisser là. Je m’élance, mon bouclier redressé devant moi. Ils peuvent être dix, cent, mille, des milliards, je n’en ai cure et je le sauverai. Je dois avancer pour le sauver, pour le ramener à Démacia.

Me voilà face à lui. Son regard vide me fixe. J’entreprends de le détacher en y mettant toutes mes dernières forces, puis de le porter sur mes épaules. Démacia l’attend. Il doit rentrer chez lui. Auprès des siens, de ses amis, de sa famille, de son roi. Mais je n’ignore pas ce qui m’attend si je rentre en cette terre ; les murmures reprennent tout autour de moi, tandis que je me confronte à nouveau au souffle de la mort en personne. Elles me disent ce qui m’attendra si je continue d’avancer vers ma destination. Mais ce n’est plus si important, désormais : Garen doit rentrer chez lui, c’est tout ce qui compte. Un pas. Encore un autre. Les insultes s’envolent, prenant de plus en plus d’ampleur. Les menaces leur emboîtent le pas ; certains rient, d’autres s’indignent. Cette symphonie atonale s’élève toujours plus, tantôt me caresse la joue, tantôt la gifle. Mes yeux se ferment pour faire le vide. Tous ces hurlements vont me rendre sourd…

Soudain, une douce mélodie me parvient. Tout s’arrête. Je lève mon regard surpris vers le ciel, et les étoiles continuent de m’observer. Tout est plat, la neige m’entoure. Le vent a disparu, Garen aussi ; je suis une fois de plus seul au cœur de mes tourments. Cette sonate s’intensifie, ses harmonies me frôlent, et quelqu’un m’apparaît. Je n’avais jamais rien vu de tel, mais cette silhouette étoilée ne reste que temporairement : elle a disparu à l’instant où cette chaleur m’enveloppe. Je peux encore entendre sa voix. Elle chantonne, voltige dans mon esprit, et me rappelle surtout le sens premier de mon devoir : protéger. Protéger la beauté, la vertu, et ce, peu importe sa forme. Tout est tellement plus calme, désormais.

Quand j’ouvre les yeux, je réalise que je suis tombé à genoux. De la rosée perle de mon clair regard, mes mains tremblent toujours autant. Mais je sens quelque chose de différent en moi, comme une chaleur qui a attendu tout le temps nécessaire pour pouvoir s’immiscer sous ma chair. C’est comme si quelque chose manquait à mon esprit, mais désormais avait pleinement pris sa place là où il devait être. Je me relève, confiant.

J’ai une mission à accomplir, et je m’y tiendrai. Je sais qu’elle ne sera pas évidente, mais j’ai juré de défendre cette cause et de combattre mes réels ennemis : le néant. J’ai juré de protéger la beauté de ce monde, d’en devenir son bouclier, son protecteur.


BEHIND THE SCENE




› Prénom ou Pseudo › Naël (Gaymbler Dude sur LoL)

› Âge › 17 ans

› Expérience RP › un lustre ^^

› Comment avez-vous connu Path of Valoran ? › Très bonne et outrageous question

› Autres ›  Hum... Gems.
Revenir en haut Aller en bas
 

That little glimmer of hope, you see, that's me ~ [Fiche en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FLORA ▶ beauty and hope in the most humble places [fiche validée]
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Présentations :: Présentations en cours-