RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Syndra ~ Kneel before your Sovereign

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 13/07/2017
MessageSujet: Syndra ~ Kneel before your Sovereign   Sam 14 Oct - 13:57


The dark Sovereign

  • › Sexe ›

  • › Race ›

  • › Origine ›

  • › Allégeance ›

  • › Profession ›

  • › Devise ›
image ID
Relations
Nam quis nisi eros. Phasellus euismod pulvinar risus, non accumsan felis sodales ac. Nulla sodales mollis massa, sed sagittis nisi suscipit convallis. Duis condimentum eleifend turpis, eu porta tellus. Cras in dolor pulvinar, consectetur velit ut, elementum risus. Suspendisse non laoreet lorem. Fusce id turpis sit amet nunc egestas ullamcorper quis ac metus. Ut elit eros, varius sit amet placerat ac, laoreet nec sapien. Nam iaculis lacinia hendrerit.
Nam quis nisi eros. Phasellus euismod pulvinar risus, non accumsan felis sodales ac. Nulla sodales mollis massa, sed sagittis nisi suscipit convallis. Duis condimentum eleifend turpis, eu porta tellus. Cras in dolor pulvinar, consectetur velit ut, elementum risus. Suspendisse non laoreet lorem. Fusce id turpis sit amet nunc egestas ullamcorper quis ac metus. Ut elit eros, varius sit amet placerat ac, laoreet nec sapien. Nam iaculis lacinia hendrerit.
Physique

Un léger crissement, sur un duvet blanc, loin dans des hauteurs que de bien nombreux hommes rêveraient d'atteindre. Personne ne l'entendra, son étouffé par le grondement de cascades glaciales, nature entre ciel et erre.
Un pas de plus, empreinte éphémère sur la fine couche de givre, et le tissu noir d'encre vient contraster avec la blancheur immaculée du sol. Porté par de longues, fines jambes, qui déjà, quittent leur appui, pour se soulever vers le ciel, alors que des pans de vêtements d’ébène cousus d'un argent clair, aussi clair qu'une longue chevelure sauvage portée par le même vent, s’élèvent, flottant, défiant la gravité même.
La clarté lumineuse, bien vite, est happée vers une noirceur dont même elle ne peut s'échapper, espace déformé, comme de petites portes vers les abysses. Trois sphères, lévitant, tournant encore et toujours au gré des humeurs de leur créatrice, hypnotisent l’œil de par leur profondeur. Trois sphères qui pourtant, apportent enfin une note de couleur dans ce spectacle de noir et blanc, leurs contours vacillants, tremblant d’une lueur violine.
Comme attirée, reconnaissant sa maîtresse, l'une manifestations s'approche d'une main gantée de noir, crépitant, s'arquant d'éclairs vers une paume ouverte sur le ciel, et débordant d'une sombre manifestation de puissance s'écoulant en cascade entre ses doigts parés de griffes de métal. D'une caresse, la sphère repart suivre sa trajectoire orbitale, alors que la main s'élance doucement, pour embrasser le ciel, suivant la direction d’un regard scintillant d’une pale lueur lilas, signe extérieur d’une magie en pleine action. Au-dessus de ces yeux en amande, la souveraine couronnée porte au front une pierre brillante aux lueurs pales, cerclée d’un diadème de pierre masquant en partie les traits fins et anguleux d’un visage aux tons aussi exotiques qu'inexpressif. Couronne autant que masque de pierre froide sur un visage froid, les pointes s’élèvent vers les hauteurs, toujours un peu plus haut dans le ciel, vers cette simple plume blanche, qui attire son regard et sa main…
Caractère

Aenean ut molestie augue, et tempus metus. Morbi id orci fermentum, blandit ipsum sit amet, porta metus. Etiam ac libero ut sem sollicitudin iaculis. Suspendisse iaculis dui id elit semper, dignissim aliquam lectus luctus. Nulla vel lacinia arcu, ut ullamcorper mi. Integer vestibulum dui sed eros suscipit cursus. In faucibus massa a lobortis interdum. Donec lectus nunc, placerat nec laoreet id, congue vel felis. Aenean placerat neque ut dolor mattis luctus. Etiam id enim in leo scelerisque consectetur vel ac tortor. Proin orci mi, ullamcorper eu luctus sed, faucibus et sapien. Pellentesque vel erat eros.
Lieu de vie

Donec vitae libero id libero tincidunt scelerisque. Sed ac orci ut sapien convallis pharetra. Nullam pretium urna nec enim porttitor, vitae tincidunt enim tincidunt. Nunc ac leo eget augue ornare faucibus. Etiam malesuada ut leo id vulputate. Ut congue tempus urna, vitae ultrices dolor efficitur ut. Mauris mi enim, rhoncus id luctus vel, feugiat sed nulla. Morbi facilisis neque libero, sed dictum sem tristique placerat. Curabitur tincidunt malesuada dictum. Orci varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

RP



Figée.
Comme à chaque jour, à chaque instant, à chaque fois qu’elle lui avait fait face, son expression était figée, immobile, impassible. La foudre aurait pu frapper à quelques centimètres, que cela n’aurait suffi à faire déranger le moins du monde les traits de son visage imperturbable, comme gravés dans le marbre.
Gravés, mais pour la première fois, cette expression figée n’était plus celle calme et suffisante de la sûreté donnée par l’âge ou le statut. Pour la toute première fois aux yeux de la jeune femme qui lui faisait face, cette expression était celle de la surprise, et de la crainte. Un visage qui resterait frappé de cette stupeur, pour l’éternité à venir.
« Vieux fou… »



« Ne te retourne pas »


Marchant  sur le chemin escarpé et caillouteux, Syndra ignora royalement le conseil prodigué par ceux qui la guidaient. Elle fit volte-face pour contempler depuis ces hauteurs, le village qui l’avait bercée jusqu’alors. D’ici, elle pouvait apercevoir la maison de ses parents, et deviner, au loin, leur silhouette debout, devant l’entrée, serrant son cœur d’une poigne étrange.

Peut aurait-elle mieux faire d’écouter, et de ne pas se retourner, après tout.

« La tristesse est la place d’un meilleur renouveau. Tu te forgeras, là-bas. »

Elle lacha un soupir, en retenant un roulement d’yeux, une mèche de cheveux noirs enroulée au bout du doigt. Celle qui se trouvait sur le devant de son visage, à droite. Elle avait remarqué l’avant-veille, qu’ici aussi, ses cheveux commençaient à se décolorer à leur racine, donnant une étrange impression de charbon sur de la neige. Ce n’était pas la première, mais il lui semblait que le processus s’accélérait. Un motif de tracas assez rare pour une jeune fille de onze ans à peine.

« Dites moi, O-sama ? Est ce que je vais devenir toute blanche de tête, comme l’apothicaire ? »

Ce dernier, qu’elle avait vu comme un monument immuable depuis toujours dans le village, dont l’espèce d’immortalité étrange des traits avait fait courir nombreuses rumeurs avec qui elle jouait plus jeune. Il avait été, tour à tour, dernier représentant d’une antique race vastaya immortelle, puis prince démon d’un autre monde, ou autres variantes d’esprit coincé dans le monde des hommes. Nombreuses fois, il avait expliqué à qui voulait l’entendre qu’il n’était pas aussi vieux qu’il en avait l’air, mais dans sa famille, les cheveux avaient tendance à blanchir très vite comme ceux des anciens. Sa sœur, avait-il même affirmé, avait la tête devenue blanche comme neige à l’aube de ses trente ans. Evidemment, cela n’avait en rien empêché les histoires toute plus folles de courir bon train à son sujet parmi les jeunes gens. Syndra n’aurait su, cependant, dire si elles étaient toujours en vogue. Il y avait plusieurs années qu’elle fréquentait de moins en moins les autres enfants du village, au point même d’à peine leur adresser la parole désormais. Elle ne savait si les adultes la voyaient comme une enfant rejetée, ou solitaire. La vérité résidait un peu dans les deux. Elle entendait les murmures sur son passage, les rumeurs. Les parents qui ramenaient leurs enfants à la maison sur son passage, les doigts pointés, les surnoms. Mélange de jalousie et d’appréhension, envers celle dont la maitrise de la magie à un jeune âge la promettait à un grand avenir, et la présence des autres enfants ne lui manquait pas.

« Tes cheveux continueront sans doute à blanchir, Iminha, avant que tu n’aies le temps d’être vieille, si tu ne restaures pas l’équilibre dans ton corps. Tu l’apprendras au temple. »

Le ton supérieur que l’homme avait pris avait de quoi la faire tiquer, mais elle se garda bien de le montrer. Les deux qui l’accompagnaient avaient été envoyés par l’Ancien de la région pour l’escorter jusqu’au temple d’Akudo. Celui des deux qui s’adressait à elle était un homme d’âge mûr, portant une toge grise, et une barbe de la même couleur. Son  visage était marqué d’une tâche de naissance rougeatre, que chaque mot, porté d’une voix douce mais imbue d’elle-même, faisait danser sous son regard froid et sévère. Quant à l’autre, bien plus jeune, il ne lui avait pas adressé le moindre mot depuis son arrivée pour la cueillir. Son regard était acéré, sans doute autant que l’arme qu’il portait au côté gauche. Il était supposé assurer leur protection durant le voyage, avait-on expliqué à la jeune fille. Pourtant, il lui semblait parfois, aux regards qu’il lui jetait, que c’était elle qu’il surveillait.  


« Elle est dangereuse »
Tous la pensaient endormie, à ce moment-là. Pourtant, sa curiosité dévorante l’avait poussée à rester éveillée tardivement en entendant l’homme à la joue marquée, arrivé plus tôt dans la journée au village, venir parler avec ses parents dans le petit salon. Si elle n’avait pas pu distinguer toute la discussion, cette phrase, elle le savait, avait été prononcée à son égard. Elle en avait été profondément saisie.

Le lendemain, à l’aube, ils étaient revenus, pour l’emmener. La guider vers une école, adaptée à elle, ou elle pourrait apprendre à contrôler le pouvoir qui était le sien, et qui ne faisait que croitre, jour après jour.


Cette idée lui redonna le sourire, sur le chemin de montagne qu’elle grimpait, lui faisant accélérer le pas, dansant presque en marchant, ignorant une nouvelle phrase hautaine lui conseillant de ménager ses forces pour le trajet. Elle avait hâte d’apprendre à maîtriser cette puissance, qui bouillait dans ses veines, et cette idée l’emplissait d’une allégresse et d’un aplomb nouveaux.
Une fine pluie commençait à tomber sur le chemin. Les pierres devenaient glissantes. Cela ne la ralentit pas, au contraire. Elle accéléra le pas, se moquant bien de la sensation fraîche dans son dos.

Refoulant profondément les doutes que cette phrase, entendue la veille au soir, éveillait au fond d’elle.



Elle se baignait dans l’eau glaciale. Ressortant, dans l’air glacial, soumise au vent glacial, frottant une serviette rugueuse contre sa peau tremblante. Son ventre criant famine, alors qu’elle se dépêchait d’enfiler quelques vêtements sur sa peau gémissante. La toilette du matin faite, l’exercice suivant consistait à attendre les yeux fermés, assise en tailleur dans les hauteurs des falaises, en prétendant méditer pendant une heure entière, pour gagner enfin le droit de calmer son ventre avec quelque chose de chaud, à défaut de consistant ou satisfaisant.

Tout ça ne rimait à rien. Trois mois s’étaient écoulés depuis son arrivée, à vivre une vie d’ascète, et elle n’avait pas le sentiment d’avoir réellement progressé, si ce n’était à creuser les traits de son visage.

Il y avait, certes, quelques changements. Elle se sentait plus légère, moins prise par le tourbillon de questionnements que son âge induisait jusqu’alors. Ce qu’elle faisait jusqu’alors lui paraissait peut-être un peu plus aisé à maintenir, plus naturel. La lévitation, de son corps ou de ce qui l’entourait, se faisait peut-être un peu plus harmonieusement, mais avec le froid de la montagne, des chutes d’eau glaciales, elle avait plutôt l’impression de passer son temps à grelotter qu’à apprendre.



Dernière édition par Syndra le Dim 15 Oct - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 267
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Syndra ~ Kneel before your Sovereign   Dim 15 Oct - 9:50

Je préférais ton autre fiche ;p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 13/07/2017
MessageSujet: Re: Syndra ~ Kneel before your Sovereign   Dim 15 Oct - 19:05

Va bien cordialement te faire empapaouter par des lièvres asthmatiques ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Syndra ~ Kneel before your Sovereign   

Revenir en haut Aller en bas
 

Syndra ~ Kneel before your Sovereign

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» kneel before me, i'm the new Queen and i'm gonna make you scream | Will
» Loki Laufeyson → Kneel before you die.
» KNEEL !!! [ Finit ?]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Présentations :: Présentations en cours-