RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Derrière le rideau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 11:24



Khada Jhin



› Sexe › Homme
› Race › Humain
› Origine › Ionia
› Allégeance › Nouveau groupe de pouvoir (de bons mécènes)
› Profession › Artiste sous contrat
› Devise › "L'art requiert une touche de ... cruauté."

GENERALITES


Physique - Jhin est un grand ionien maigre, aux traits banals. Mais Seuls Shen, Zed et quelques moines gardiens de Tuula pourrais en témoigner. Il cache son arme, quand il la porte, et sa silhouette sous un manteau blanc et son visage sous un masque qu'il change en fonction de son rôle.
Sous son manteau, il porte des habits sombres, contrastant avec ses gants et ses bottes dorés.
Son arsenal et sa canne font penser qu'il est difforme, bossu. Sa démarche tend à prouver le contraire. Lorsqu'il ne s'astreint pas à un rôle, elle est fluide, presque dansante.
Il se contrôle à la perfection. Son attitude, son intonation, son aura peuvent être tour à tour impressionnante, séduisante, rassurante. C'est un acteur et dramaturge, après tout.

Jhin n'est pas un combattant. Il n'a pas une force ou une vitesse surhumaine. Il ne peut même pas soulever son arme lorsqu'elle est complète. Mais il compense ce manque de force physique par ses qualités mentales.

Mental - La plus grande particularité de Jhin, la moins visible peu-être, est son attitude protéiforme. Il est capable de changer de caractère comme d'autres de chemise. Toujours adapté à sa situation, son comportement ne laisse apparaitre que peu de constante.
La plus remarquable d'entre elles est sa prédisposition pour les meurtres minutieux. Aimant ses muses morbides, muant en massacre les émois de son âme malade, Jhin est un tueur impitoyable, mais il est aussi un artiste talentueux. En chacune de ses actions, il recherche la perfection, et méprise celles et ceux qui ne l’atteignent pas.
C’est d’ailleurs un problème car il reste conscient de ses défauts, physiques comme artistiques. Sur le plan physique, en particulier, son dégoût de soi est fort, au point de porter un masque en permanence.
Ses émois profonds sont variables et portés aux extrêmes. Quand il a le temps de réfléchir à la vacuité de son être, la dérépression le guette. Mais en général, il ne reste pas inoccupé longtemps. Qu’il trouve un sujet de choix ou qu’on lui en propose un, Jhin est un homme actif et passionné par son travail.
Cependant, il ne vit pas pour autant hors de la société. C’est la foule qui le cache. Il se fait passer pour un homme jouissant d’un train de vie confortable, sans occupation définie. C’est d’ailleurs ce qu’il est, en quelque sorte. Pour maintenir son déguisement, il s’astreint à une discipline rigoureuse, et ne montre rien des sentiments qui l’animent.
Cependant, si Jhin est capable de se mêler à la population en général, des observateurs attentifs le côtoyant longtemps pourraient percevoir sous ses masques et ses faux-semblants la constante qui l’anime, sa quête morbide de beauté. Il est capable d'endosser n'importe quel rôle, mais pas de changer sa nature profonde.

Lieux de vie - Jhin vît à Ionia, mais il peut traverser tous Runeterra lorsque ses mécènes lui demandent une tournée, ce qui arrive très rarement. Du fait de la guerre récente, Noxus et Zaun sont ses destinations de prédilection, au vu du conflit qui secoua Ionia.

RELATIONS ET LIENS


Shen - Son père, lui et Zed m'ont capturé, à l'époque. Ils m'ont épargné. Il reprendra le rôle paternel dans la pièce que j'ai composé au sortir du monastère.
Zed - Aucune classe. Personne ne veut le voir. Il a voulu me tuer. Ma première série d’œuvre l'a traumatisé au lieu de l’exhaler. Et il a tué mon personnage principal à ma place. Mais peut-être lui trouverais-je un rôle dans une composition mineure.
Akali - En toute logique, un certain nombre d'institutions essaieront de me tuer. L'ordre Kinkou possède une fonction pour ce genre de missions, selon un de mes mécènes. Mais l’anonymat me cache aussi sûrement que les ombres. Ils me trouveront peut-être, mais je les verrai venir.


I'M AN ARTIST


Style de combat : >
Jhin ne combat pas. Ce n'est pas son rôle, quoi qu'en laisse penser l'arsenal complet qu'il cache sous son haube. Il se cache sous l'apparence d'un comédien et dramaturge ambulant jusqu'à ce que la scène soit apréttée, puis éxecute son oeuvre avec panache. S'il ne peut pas jouer, il se dissimule das l'annonymat. Quand la foulle lui fait défaut, il se cache. Lorsqu'on le retrouve, il fuit. En dernier recours, il implore pour sa vie. Il ne recouru à cette extrémité qu'une seule et unique fois, lors de sa capture par Maitre Kusho. Son imagination et ses talents d'acteur comme de machiniste le sortent de toutes les situations que son caractère réflechi lui permet de toute façon d'eviter.

Il possède un pistolet qu'il affectionne beaucoup et qu'il a nommé Murmure. sa canne dissimule un cannon amovible pour ce pistolet. Complété, il devient un fusil de précision particulièrement lourd et puissant. La précision n'est pas en reste, et, couplée à la minutie de Jhin, cela en fait le meilleur tireur de l'hémisphère.
Il dispose de balles fabriquées avec amour et poudre noire. Il utilise aussi d'autres explosifs du même type, sous forme de mines ou de grenades. Les sentiments qu'il y met ensorcelle ses munitions, les rendant plus puissante que le permet la simple chimie. De fait, la conception de Murmure a nécessité un savoir hextech pour canaliser ce potentiel.

Il est difficile de définir le style de Jhin par comparaison.
Ce n'est pas un support. Il travaille seul, pour et par lui-même.
Ce n'est pas un guerrier. Il refuse le combat lorsqu'il n'est pas certain que la chorégraphie aura lieu selon ce qu'il a prévu.
Ce n'est pas un mage. Même si ses munitions sont enchantées, il agit principalement par vecteur physique.
Ce n'est pas un tireur. Là ou lesdits tireurs, à commencer par les archers ionniens, déclenchent des pluies de projectiles, il préfère la subtilité et la précision.
Ce n'est pas un assassin. Sa principale motivation est d'épater la galerie, même s'il aurait employé d'autres termes. Un meurtre discret et rapide n'est pas dans ses habitudes.

Ce qu'on sait donc, c'est qu'il opère à découvert et à distance. Il a pour habitude de préparer le terrain de manière à l'harmoniser autant que possible avec la chorégraphie qu'il a prévue. Ensuite, la victime commence à se douter de quelque chose lorsqu'un tir l'atteint, généralement à la jambe. La mort à lieu en trois actions supplémentaires, provoquant une émotion grandissante chez le public comme chez l'acteur. Si plusieurs morts lui ont été commandées au même endroit, les représentation auront lieu dans l'ordre, sans se mêler.

HISTOIRE OU POST RP

J’étais dans ma cabine, encore en train de me familiariser avec les alliances ténues tisées à Piltover. Cela faisait maintenant quelques années que l’un de mes employeurs y faisait affaire, et il avait décidé qu’il était temps d’y montrer un échantillon de notre culture. Et je me suis donc retrouvé à flot, avec une troupe d’acteurs et une liste de gens à ne pas froisser. Nous étions sensé nous produire devant du beau monde. La plus haute société de la ville du progrès n’était pas formellement invité, mais nos représentations seraient publiques, et les gens de pouvoir et le théâtre ont toujours fait bon ménage. Je fini par lire la volumineuse liste de conseils impératifs et sortit. Parmi l’équipage se trouverait bien un marin au repos et discuter un peu me permettrait de peaufiner ma diction.
Au final, ce fut une répétition qui fut organisée, sous les ponts pour ne pas déconcentrer l’équipage. Éclairé à travers quelques planches disjointes, sur une « scène » incurvée et mouvante, je revécu une sensation oubliée depuis longtemps, le plaisir simple de jouer une pièce pour elle-même.

C’est ce sentiment que j’essaie de transmettre à une douille fraîchement remplie. Le sort que j’ai tissé est d’une qualité acceptable, et l’émotion essentielle à l’art que je pratique le complète. Je prend la deuxième cartouche et essaye de trouver quelque chose d’autre pour la remplir.

La présence du négociant Noxien m’a surpris. Je m’en souviens comme si c’était hier. Notre hôte nous avait fait entré en me disant qu’une lettre m’attendait, et nous somme tombé sur un symbole trifarien porté par une silhouette longiligne. Le maître de maison dût se démener pour nous faire échanger quelques paroles civilisée, mais passé quelques mots, il fut assez clair que les antagonismes de nos deux nations ne nous interdirais pas de faire des affaires, au contraire.
Je n’eut pas besoin de lire la lettre pour savoir ce qu’elle contenait. Évidement, quelques autres noms et lieux étaient indiqués, coïncidant avec notre trajet de retour, mais la principale raison de mon départ se trouvait deux étages plus haut.
La semaine se passa sans trop de vague. Des gens vinrent à chacune de nos représentations. Les pièces, antiques comme modernes, eurent l’heur de plaire à beaucoup. Notre savoir-faire fut démontré. Puis le dernier spectacle eu lieu. Un récit pastoral, naïf, suivit d’un feu d’artifice. Les acteurs furent probablement formidables lors de la première partie du spectacle. Je ne le vit pas, occupé comme je l’étais auprès de la deuxième. J’attendais, parmi les sons venues de notre théâtre improvisé, les accords du final, et le moment de faire feu.

Cette attente ayant rempli la deuxième cartouche, je saisi la troisième.

Il y eu quelques notes. Une première détonation, au dehors. Le Noxien s’éveilla. Il lui fallut moins de temps que prévu pour jauger la situation. Il sortit une dague d’on ne sait où et se rua sur moi. Trop tard pour l’atteindre à la jambe. Murmure chanta en même temps qu’une deuxième fusée, parant d’or et de pourpre son épaule et le projetant contre le mur. Il comprit qu’il ne m’atteindrait pas. La porte se trouvant derrière moi, il n’avait plus d’issue. Il se redressa. Ce n’était pas prévu non plus, mais je pouvais bien lui accorder une mort debout. Et l’allégorie de l’inflexibilité qu’il incarnait était belle. Il s’élança vers la fenêtre au départ de la troisième fusée. Je n’eus pas le temps de corriger l’inclinaison de Murmure, et mon tir lui effleura la nuque. Le quatrième le frappa dans le dos à l’instant de son saut. J’avais brisé mon rythme, ma composition. Et toute l’assistance avait entendu le coup de feu. Je fus de retour au pas de tir avant qu’on puisse remarquer que celui-ci était automatisé, je fut donc le seul à savoir à quel point j’avais faillit. Le spectacle fut évidement interrompu. Après un léger retard de quelques jours dût à l’enquête, nous pûmes partir, sans que cela ne me console grandement.

La frustration et le regret me taraudèrent longtemps après mon retour à Ionia.
Ce fût près d'ici que ce triste spectacle me sortit de la tête. Dans la parcelle de jungle, juste à la sortie de la ville.
Il y a un lac, au cœur du bosquet. Aujourd'hui, il était opaque. Pas boueux, ni pollué. Plutôt comme un miroir, parfaitement lisse. Il n'y avait aucune fleurs, aucun fruits dans la végétation environnante. Le dégradé de vert menant à l'étang n'était pas interrompue par le Lhotla au plumage d'ivoire. Je suis resté quelques battements de cœurs à le regarder, fasciné par cette tâche d'absence de couleur. Il regardait dans l'eau, aussi immobile que moi. Il finit par déposer soigneusement un objet au fond de la mare, puis se redressa. La vision qu'il offrait était sublime. Des raies de lumières perçaient la canopée et tombaient sur le miroir aqueux qui avait repris sa fixité. Les reflets des rayons disparaissaient parmi les lianes ou éclairaient les feuilles. Au milieu de ces jeux de lumière, ce tenait le Vastaya immobile, contemplant l'onde qui dupliquait la scène.
Murmure cliqueta à mon oreille. Vide. J'avais armé le tir inconsciemment, et sans munition. Au lieu de l'envolée à laquelle je m'attendais, le Lhotla regarda l'eau quelques instants, puis parti.
Étrangement, je ne me sentais pas mal d'avoir manqué ma muse. Mais j'étais intrigué par ce qui fascinait le Vastaya dans ce lac. De son point de vue, l'eau était limpide. Sur le fond dallé étaient déposés de petits éclats d'os vernis. Une mosaïque incomplète.
Je suis rentré immédiatement, allègre, préparer de nouvelles munitions. Je savais qu'il allait revenir.


BEHIND THE SCENE




› Prénom ou Pseudo › J'éssaye de varier souvent

› Âge › 18 ans, non actualisés.

› Expérience RP › Dans l'univers de Runeterra, rien à par des nouvelles pour des funchamps.

› Comment avez-vous connu Path of Valoran ? › Le destin : Pationné par le lore, dès que j'ai appris l'existence d'un forum sur le site de la ligue, je m'y suis rendu. Le lien était en première place. (comment ça, j'en fait trop ?)

› Autres ›  Je n'aime pas vraiment les catégories "autres".


Dernière édition par Khada Jhin le Dim 15 Avr - 14:21, édité 13 fois (Raison : Bah j'aimerais participer un peu, quoi.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 11:25

C'est ma première publication ici. S'il vous plaits, soyez méchants, que je puisse m'amméliorer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bébé du fofo
Messages : 55
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 17
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 12:35

Bienvenue ici! Bon bah on dirait que ça commence bien ~ Je vais laisser les adminettes être méchantes avec toi, grawr!

_________________

yøu say that yøu are cløse. is cløse the cløsest
star?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 04/12/2017
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 14:03

J'aime le style.

Je suis curieux de voir la description des relations que tu entretiens avec les personnages cités. Je ne vois pas vraiment le rapport entre Jhin et les Noxiens ou encore Shaco.

Bienvenue et bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 15:24

Pour Draven et Katarina, je me suis basé sur les taunts in games.
Pour Shaco, j'extrapole un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 04/12/2017
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 16:19

Merci pour l'explication.
J'aurais eu du mal à savoir pour les taunts in game. (Pour Kayn je me suis enfilé 30min de dialogues sur Youtube, en anglais puis en français. Plusieurs fois, évidemment.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Bleu
Messages : 44
Date d'inscription : 07/10/2016
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Dim 17 Déc - 14:58

Salut et bienvenue sur le forum, je tiens juste à te dire que ingame =/= lore, donc les taunts dont tu te sers pour les relations qui sont en jeux ne peuvent pas servir de base pour le lore, bases-toi plutôt sur le site officiel dans l'onglet univers pour les relations (Shen/Zed, dont Akali que tu as oublié, uniquement).

Sur ce, bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Dim 17 Déc - 15:39

Merci.
Pour les taunts ingame, ils ne me semblaient pas détonants avec le lore, vu que Jhin est censé partir en mission dans tous Runneterra. Cette erreur sera supprimée.
Par contre, pour Akali, vu qu'elle occupe une fonction secrète, et que Jhin n'est donc pas censé la connaitre, ça me semble difficile de l'ajouter à ses relations. D'un autre coté, elle a probablement essayé de le tuer. Je vais y penser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 264
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Dim 17 Déc - 20:13

Hello,

Alors bienvenue toussa, enfin ça c'est déjà fait.
Je viens un peu au secours de mon cher collègue pour les relations: même si Jhin ignore la fonction secrète d'Akali (même si je suis un peu perplexe sur ce que tu veux dire par là), il sait probablement, au moins vaguement qui elle est, sinon elle ne serait pas dans ses relations sur univers.
Nous ne demandons pas nécessairement de raconter à quel point vous êtes prooooches, simplement de dire ce que jhin pense de cette relation même si elle est teinté de secret => ce que le joueur sait =/= ce que le personnage sait.

Pour le reste, cette fiche ne semble pas trop mal partie pour un stater rapide, hâte de voir ce que donnera la version finale avec les développements dans le caractère, les détails pour le physique, le style de combat si particulier et bien sur l'histoire!

Bon courage,
N'hésite pas si tu as des questions petit scarabée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Ven 26 Jan - 21:11

Ceci est un up. Je pense que c'est comme ça qu'il faut faire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 142
Date d'inscription : 20/02/2015
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Lun 29 Jan - 11:11

*Soupir*

Bon ben comme on peut s'y attendre d'un personnage aussi complexe que Jhin... Tu ne l'as pas compris.

Déjà, ta façon d'appréhender l'univers n'est pas réaliste. Comment est ce que tu espères qu'il trouve, parfaitement au hasard dans Valoran, des gens random aux quatre coins du monde ?

Genre, c'est GRAND Valoran. Et faire Ionia - Noxus, trouver ta cible parmi les millons de Noxiens (et ça c'est en espérant qu'elle soit bien à la capitale...), puis Noxus - Le mont Targon, de nouveau faire l'ascension pour aller parmi les populations qui vivent là (ascension d'une montagne, aller parmi les nomades, qui vivent de façon très difficile, très différentes, qui ne PARLENT PAS LA MEME LANGUE QUE TOI... Tu commences à saisir ?)... Pareil pour ensuite Freljord (et de nouveau un voyage ultra long au passage), tu ne peux pas te pointer comme ça à Freljord et imaginer trouver un type random dont tu as quoi... Un nom ? Parmi les milliers de kilomètres de steppes, toutes les tribues parlant des langues différentes de la tienne, dans un environnement encore bien différent ou survivre... ?

Et tout ça, c'est en imaginant qu'il y ait la moindre cohérence à ce que Jhin quitte Ionia, et que des contrats aient été mis sur la tête de pauvres types qui n'ont rien à voir avec les intrigues politiques du coin. Des pécores, si on veut les tuer, c'est rarement à plus de 20km de leur lieu d'existence.

On en revient d'ailleurs à la compréhension non pas de l'univers mais du personnage avec ça. Jhin est un assassin POLITIQUE, pas un tueur de pécores. Les intérêts de ceux qui l'emploient se trouvent à Ionia, et pas en dehors (et Ionia, c'est tout un continent, pas une petite ile de merde).

En plus de ça, tu crois vraiment qu'un type qui débarque et tire quatre balles sur quelqu'un dans une taverne, la première réaction des gens autour va être d'applaudir et de le laisser partir comme de rien ?
Depuis quand Jhin est il un artiste compris par son public ?

Bref, tu n'as saisi ni le personnage, ni l'univers qui l'entoure. Donc il y a encore beaucoup de travail.

Et relis toi, il y a des fautes énormes qui piquent les yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 264
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Lun 29 Jan - 13:02

Hello,
Alors kat ayant fait l'essentiel, (fallait pas lui demander d'être méchante ;p) je rajoutes juste mon petit grain de sel et un résumé avec exemples.

=> Pour reprendre ce que disait la rousse adoré plus haut, tu dois tenir compte du fait que ce forum joue sur le nouveau lore et que ce forum est exigeant en matière d’exactitude vis à vis de ce dernier.
Qui dit nouveau lore dit :
- monde plus grand
- plus "réaliste" (la ligue c'était cool dans un sens ça mettait un peu magie piouuupiouuu partout, là on est un chouilla plus sur du Médiéval fantastique rude et poilu, pense game of Throne si ça peu t'aider)
- complexité politique en conséquence (cf GOT encore...)
- différences culturelles marquées
Exemple:
à ton avis, sur notre monde, à l'époque médiévale, on pouvait rapidement faire, japon => allemagne => caucase => suède=> japon rapidement ? Je veux dire même en un an.... (sans compter la galère pour se faire comprendre... le coût pour se déplacer, les difficulté climatique, la faune, la flore hostile etc.)

ça n'empêche pas de glisser un Jhin là dedans bien au contraire, dans un tel monde son esprit malade de tueur en série esthète n'en est que plus décalé et intriguant. Je peux comprendre que la vision lyrique du monde par jhin puisse gommer ces difficultés en partie lorsque tu écris, et que nous faisons tous certains raccourcis sinon les rp feraient 20 pages à chaque post, mais tu ne dois pas forcément t'en affranchir totalement et garder une certaine cohérence.

Par exemple : pourquoi ?
Jhin à été envoyer tuer un homme à Freljord et un au Mont Targon... outre la difficulté de trouver des cibles qui semblent en plus être assez insignifiantes, pourquoi ? Pourquoi un groupement d’intérêt ionien, en pleine guerre avec Noxus, t'enverrai à pétaouchnock poutrer du pécore alors que tu pourrais t'attaquer à... des dignitaires noxiens ? des Zauniens ? Des piltoviens soupçonnés d'avoir soutenu l'effort de guerre noxien? (simple supposition hein, j'ai pas dit que ça existait, mais ça pourrait vu qu'ils vendent tout et nawac) bref, pour ses œuvres "perso" Jhin pourrait bien choisir la première paysanne venue parcequ'elle a un grain de beauté bien placé, pour son travail, on va lui désigner des cibles autrement plus ardues.

Enfin, et c'est plus des points de détails, mais c'est quand même important.
- tu prends un personnage qui est un malade mental... et... TU LUI METS 4 LIGNES DANS LE MENTAL ?????????????? puis-je suggérer de réfléchir un peu à la pertinence de la chose ?
- l'arme de Jhin est en partie Hextech, je cherche toujours la mention...
- je suis certaine que Caitlyn seraient ravie que rencontrer "le meilleur tireur" pour lui montrer un peu ce qu'on fait à Pilto (;p bon ok ça c'est plus du troll, il a le droit de s'imaginer le meilleur après tout)

Bref, tout ça manque de détails et d'une solide réflexion sur la cohérence et les tenants et aboutissant des missions du protagoniste.
A titre personnel je m'attendais également à un peu plus (encore plus oui oui) de poésie et d'envolée lyriques sur le thème de l'hémoglobine et de la poudre.

Fin de l'acte de correction II

en attendant l'ouverture du prochain acte : Modification IVeme édition, sous-titre: on dirait qu'il y a encore beaucoup de boulot




_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 264
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Lun 5 Mar - 13:39

Salut là dedans,

Je crois que nous n'avons pas eut le plaisir d'avoir du nouveau depuis un moment sur cette fiche ?
Est-ce les corrections avances ?
Est-ce que tu as besoin d'un peu plus de détails, voir d'aide pour comprendre ce qui nous semblait inexact ou manquant ?
Bref, dans tous les cas, nous aimerions des nouvelles, ici ou sur le discord concernant l'avancée de tout ceci.

Attention, si ça traîne trop ou si nous n'avons pas de réponses après plusieurs rappels, le bouton suppression de compte risque de se faire appuyer dessus !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Lun 5 Mar - 17:03

Pour reprendre mes fautes :
- Le temps : Pour les voyages, je me base plutôt sur la marine à voile anglaise et sur la carte piltovienne disponible sur l'univers. (soit dit en passant, Tyrion n'a mis que quelques semaines à rejoindre les cité libres). Le temps de localiser les cibles est nul ou presque si on considère que Ionia a un service de renseignement.
- Les lieux. Les cibles se cachent encore un peu n'importe où, mais j'ai mieux expliqué pourquoi (mieux que rien en fait).
- Je n'ignore pas que Jhin reste à Ionia presque tout son temps. Ce voyage se veut comme une exception, préparée longtemps en amont. (le temps d'apprendre quelques langues par exemple.)
- Pour la description mentale, pourriez-vous me permettre de terminer quelques romans adaptés ? Je suis un novice comme lecteur de polar.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Jeu 15 Mar - 19:55

Tout cela a été un peu étoffé, un peu corrigé et un peu remplacé. En espérant que ça vous plaise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Ven 16 Mar - 22:24

Il semblerait que j'ai manqué de clarté. Je m'en excuse, et je signale au passage que j'ai terminé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 142
Date d'inscription : 20/02/2015
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 17 Mar - 9:40

Ne t'inquiète pas, on avait bien compris que tu avais terminé

Mais on retrouve les mêmes problèmes qu'avant, même si dans une mesure moins énorme

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Lun 26 Mar - 19:19

Ceci est une mise à jour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 31
Date d'inscription : 21/05/2016
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Ven 6 Avr - 15:43

Hello Jhinou,
Alors après tous ces allers-retours on va faire une dernière petite correction point par point histoire de régler tout ça. *craque ses doigts* ‘tention j’espère que tu es prêt pour un pavé ^^
Pour chaque partie, je traiterai en 1 des problèmes de fond et ensuite des menus problèmes de forme (relecture toussa, on en laisse tous passer, mais quitte à corriger autant le faire à fond.)

Physique :
Jhin est un grand ionien maigre, aux traits banals. => Alors en fait on en sait bigrement rien concernant ses traits, et j’ajouterai que dans l’histoire « l’homme à la canne de fer » il y a cette phrase : « Jhin savait parfaitement à quoi il ressemblait. En temps normal, cela excitait chez lui des accès de haine de soi, » Bon, nous on ne sait pas exactement à quoi il ressemble, mais on peut faire quelques suppositions, en tout cas, il ne semble pas aimer son apparence, ce qui explique en partie le recours à des masques. A voir si tu préfères parler de ça dans physique ou dans mental, car ça fait aussi partie du personnage ma foi. (Sa recherche de beauté viendrait-elle de sa propre laideur qu’il ne peut supporter ? Ou est-ce qu’il se voit moche alors qu’il est normal, trop normal pour lui ? Est-ce qu’il était beau mais aurait été défiguré etc… on ne peut faire que des suppositions, mais je pense que c’est une part importante du perso, on ne porte pas un masque en quasi permanence sans raison.)

quelques moines gardiens de Tuila => TUULA hm… ce serait bien de faire attention un minimum, surtout pour un endroit où Jhin passe des années…
Son attitude, son intonation, son aura peut-être tour à tour impressionnante, => peuvent être

Mental :
La plus grande particularité de Jhin, ce pourquoi il est connu à travers tout Runeterra, => tout ionia sous le surnom de « démon doré », c’est déjà bien (pour être même encore plus exacte c’était dans la province de Zhyum, dans les montagnes du sud de ionia si j’en crois sa biographie sur univers). En revanche il est aussi dit que ses techniques d'assassinat ont effrayé "de nombreux dignitaires étrangers" ok, mais dorénavant il exerce avec une arme à feu, pas sur que les gens (autre que Shen ou Zed) puissent faire le rapport entre les deux, surtout à l'étranger.
Il se fait passer pour un tragédien et acteur jouissant d’un train de vie confortable, mais peu connu du grand public. => Alors en fait, oui et non à l’époque du démon doré il œuvrait comme machiniste : « Le célèbre « Démon doré » n'était en fait qu'un simple machiniste travaillant au sein des théâtres itinérants et des opéras de Zhyun, sous le pseudonyme de Khada Jhin. » On peut supposer qu’effectivement maintenant ça a changé un peu puisqu’il bénéficie de mécènes mais même dans l’histoire « l’homme à la canne d’acier » ce n’est pas réellement précisé.

Important aussi et ce n’est pas mentionné, en dehors de ses représentations, Jhin semble être une toute autre personne : « Malgré ses longues années d'emprisonnement à Tuula, les geôliers n'apprirent quasiment rien au sujet de l'homme poli et réservé qu'était Khada Jhin. Même son véritable nom demeure à ce jour un mystère. Mais au fil de son incarcération, les moines découvrirent en lui un élève très doué qui excellait dans de nombreux domaines, dont le travail du métal, la poésie et la danse. Pour autant, les gardes et les moines ne parvinrent jamais à le guérir de ses fascinations morbides. »

Bref, comme je le disais dans ma première correction, tu joues un personnage qui est un psychopathe, on s’attend à un mental un peu plus soigné qu’à l’ordinaire sur les fiches, on ne peut pas résumer Hannibal Lecter à « un docteur en psychologie qui mange les gens et aime l’art. »

variable et portés => porté
la dérépression le guette => dépression
il ne vit pas pour hors de la société => nié ? le « pour » en trop ?
Noxus et Zaun sont ses destination de prédilections => destinations, prédilection

Relation et lien :
A titre personnel, quelques mots sur Kusho en personne m’auraient fait plaisir, mais pour le coup ce n’est pas forcément une correction à faire, tu y fais quand même référence dans les rapports avec Shen et Zed.

mais je les verrais venir =>je verrai

Style de combat :
Il ne recouru à cette extrémité qu'une seule et unique fois => ça on en sait rien
Il dispose de balles fabriquées avec amour et poudre noire. Il utilise aussi d'autres explosifs du même type, sous forme de mines ou de grenades. => alors hm oui et non en fait, si l’on en croit l’introduction de l’histoire l’homme à la canne de fer c’est un peu plus compliqué et poétique que ça : « Le pistolet pouvait contenir quatre balles, fabriquées avec un alliage de laiton et de divers produits chimiques. Ce n'est qu'après avoir compris le processus qu'il avait été en mesure de forger les balles. Chacune était imprégnée d'énergie magique. »

les représentation=> représentations

Rp test :
Alors, c’est déjà beaucoup mieux, plus question d’un jhin faisant des meurtres à tire larigot sous les applaudissements ubuesques de clients noxiens. On est là sur des circonstances beaucoup plus concrètes et moins rocambolesques.

En revanche je trouve cette histoire un peu confuse, on ne sait pas trop d’où sort ce noxien à Piltover (sachant que même si Piltover fait du commerce avec tout ce qui bouge, elle a une certaine méfiance à  l’égard de noxus qui veut l’envahir.)

On ne comprend pas très bien non plus ce que tu fais après avoir tué ta cible, tu retournes jouer ton rôle sur scène ? Tu disparais ? Bref, on ne sait pas trop.
Enfin, ton nom de scène mentionné ? Tu penses au démon doré ou bien à ta représentation en tant qu’acteur ? Parceque si c’est le démon doré, c’était le surnom que tu avais à ionia AVANT ton emprisonnement du coup je ne pense pas qu’on te connaisse à Piltover et encore moins la personne lambda (n’oublions pas qu’il a fallu 4ans à Kusho shen et Zed avant de te trouver).

Et bien que je veuille pas discréditer l’efficacité de Jhin, le « léger retard dû à l’enquête » il est quand même un peu fort de café ^^ Piltover c’est la ville de Caitlyn, alors certes c’est un officier exceptionnel parmi d’autres, mais je ne pense pas que la police de Piltover ne soit pas douée au point de ne pas poser de question… bref, pour moi il eut été plus logique que tu tires ta révérence et reparte à ionia, d’autant plus que tu avais loupé ta représentation.

La plus haute société de la ville du progrès n’était pas formellement invité, mais nos représentations seront publiques, et les gens de pouvoir et le théâtre ont toujours fait bon ménage. => Attention aux problèmes de concordance des temps ! Nos représentations seraient publiques, ou alors tu restes au futur sur toute la phrase « … ne serait pas formellement…. Mais niéniénié seront » (et sinon c’est invitée)

En résumé, encore un certains nombres de détails à passer en revue, cependant je pense qu’on est sur la bonne voie et que cette fiche devrait pouvoir se valider moyennant les derniers ajustements.

Tu as une manière d’écrire agréable et tu sembles commencer à comprendre les hm… empêchements et les limites aux raccourcis scénaristiques que nous devons nous imposer un minimum en rp pour rester logique.
Travaille encore un chouilla le côté confu de la narration et ce sera bon.

Bon courage
Et si tu as besoin de plus de détails (mais je pense avoir été assez précise là) tu peux toujours me parler en MP !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Dim 15 Avr - 14:21

J'ai fini. encore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 264
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Dim 15 Avr - 16:42

corrections minimes à approfondir: changer 2mots par-ci par là ne change pas tout
Bon courage

Encore

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Derrière le rideau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Derrière le rideau d'eau...{Pv Fleur de Brume, Coeur Sauvage, et libre ^^}
» Il se passe bien des choses derrière le rideau ( avec l'Auguste )
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» [FB] Quand le rideau se lève
» Reste derrière moi et admire. ft. Maeko [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Présentations :: Présentations en cours-