RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Derrière le rideau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 11:24



Khada Jhin



› Sexe › Homme
› Race › Humain
› Origine › Ionia
› Allégeance › Nouveau groupe de pouvoir (de bons mécènes)
› Profession › Artiste sous contrat
› Devise › "L'art requiert une touche de ... cruauté."

GENERALITES


Physique - Jhin est un grand ionien maigre, aux traits banals. Mais Seuls Shen, Zed et quelques moines gardiens de Tuula pourrais en témoigner. Il cache son arme et sa silhouette sous un manteau blanc et son visage sous un masque qu'il change en fonction de son humeur.
Sous son manteau, il porte des abits sombres, assortis à ses gants et ses bottes.
Son arsenal et sa canne font penser qu'il est difforme, bossu. Sa démarche tent à prouver le contraire. Lorsqu'il ne s'astreint pas à un rôle, elle est fluide, presque dansante.
Il se contrôlle à la perfection. Son attitude, son intonation, son aura peut être tour à tour impréssionnante, séduisante, rassurante. C'est un acteur et dramaturge, après tout.

Jhin n'est pas un combattant. Il n'a pas une force ou une vitesse surhumaine. Il ne peut même pas soulever son arme lorsqu'elle est complète. Mais il compense ce manque de force physique par ses qualités mentales.

Mental - Khada Jhin est avant tout un artiste. Son oeuvre, et la recherche de la perfection sont tout ce qui compte à ses yeux. Il est minutieux et éxigeant, au point d'en venir à se haïr de ne pas être parfait. Il est cependant patient, capable d'attendre l'instant précis ou la pose d'un "acteur" sera la plus grandiose.

Lieux de vie - Jhin vît à Ionia, mais il traverse tous Runeterra lorsque ses mécènes lui demandent une tournée. Du fait de la guerre récente, Noxus et Zaun son ses déstination de prédiléctions. Et le public y est plus réceptif qu'ailleurs.

RELATIONS ET LIENS


Shen - Son père, lui et Zed m'ont capturé, à l'époque. Ils m'ont épargné. Il reprendra le rôle paternel dans la pièce que j'ai composé au sortir du monastère.
Zed - Aucune classe. Personne ne veut le voir. Il a voulu me tuer. Ma permière série d'oeuvre l'a traumatisé au lieu de l'exhalter. Et il a tué mon personnage principal à ma place. Mais peut-être lui trouverais-je un rôle dans une composition mineure.
Akali - En toute logique, un certain nombre d'institutions essairont de me tuer. L'ordre Kinkou possède une fonction pour ce genre de missions, selon un de mes mécènes. Mais l'annonymat me cache aussi surement que les ombres. Ils me trouveront peut-être, mais je les verrais venir.


I'M AN ARTIST


Style de combat : >
Jhin ne combat pas. Ce n'est pas son rôle, quoi qu'en laisse penser l'arsenal complet qu'il cache sous son haube. Il se cache sous l'apparence d'un comédien et dramaturge ambulant jusqu'à ce que la scène soit apréttée, puis éxecute son oeuvre avec panache. S'il ne peut pas jouer, il se dissimule das l'annonymat. Quand la foulle lui fait défaut, il se cache. Lorsqu'on le retrouve, il fuit. En dernier recours, il implore pour sa vie. Il ne recouru à cette extrémité qu'une seule et unique fois, lors de sa capture par Maitre Kusho. Son imagination et ses talents d'acteur comme de machiniste le sortent de toutes les situations que son caractère réflechi lui permet de toute façon d'eviter.

Il possède un pistolet qu'il affectionne beaucoup et qu'il a nommé Murmure. sa canne dissimule un cannon amovible pour ce pistolet. Complété, il devient un fusil de précision particulièrement lourd et puissant. La précision n'est pas en reste, et, couplée à la minutie de Jhin, cela en fait le meilleur tireur de l'hémisphère.
Il dispose de balles fabriquées avec amour et poudre noire. Il utilise aussi d'autres explosifs du même type, sous forme de mines ou de grenades.

Il est difficile de définir le style de Jhin par comparaison.
Ce n'est pas un support. Il travaille seul, pour et par lui-même.
Ce n'est pas un guerrier. Il refuse le combat lorsqu'il n'est pas certain que la chorégraphie aura lieu selon ce qu'il a prévu.
Ce n'est pas un mage. Même si ses munitions sont enchantées, il agit principalement par vecteur physique.
Ce n'est pas un tireur. Là ou lesdits tireurs, à commencer par les archers ionniens, déclenchent des pluies de projectiles, il préfère la subtilité et la précision.
Ce n'est pas un assassin. Sa principale motivation est d'épater la galerie, même s'il aurait employé d'autres termes. Un meurtre discret et rapide n'est pas dans ses habitudes.

Ce qu'on sait donc, c'est qu'il opère à découvert et à distance. Il a pour habitude de préparer le terrain de manière à l'harmoniser autant que possible avec la chorégraphie qu'il a prévue. Ensuite, la victime commence à se douter de quelque chose lorsqu'un tir l'atteint, généralement à la jambe. La mort à lieu en trois actions supplémentaires, provoquant une émotion grandissante chez le public comme chez l'acteur. Si plusieurs morts lui ont été commandées au même endroit, les représentation auront lieu dans l'ordre, sans se mêler.

HISTOIRE OU POST RP

Un an. Trois représentations, et cela m'avais pris un an. Non que je me sois mal préparé, mais partir ainsi, à travers tout Valoran, prend nettement plus de temps qu'un simple voyage sur Ionia. Et un tel périple consomme des ressources.

Enfin bref. Me voilà de retour chez moi. L'atelier, baigné dans un clair-obscur ambré, offre une vision rassurante et familière. Non dénuée de charme, mais loin de la beauté grandiose de mes tragédies. J'y avais déjà confectionné une dizaine de balles et quelques accessoires. Il ne me manque plus qu'à remplir les douilles de mon épaulière.

Les quatres pots de métal se tennaient, vides et inutiles, devant moi. Je pris une mesure de charbon, puis une de soufre. Au moment d'ajouter le salpêtre, son odeur me ramène loin en arrière. Il est, sous Noxus, toutes sortes de caves. Des sèches, des étroites, des désertes, des profondes, et tant d'autres. Le Yorddle estropié appartenait au dernier groupe. S'y réunissaient des soldats à la retraite, des provinciaux n'ayant pas réussi et de l'alcool fort. La scène était surfaite au possible. Seules de larges tâches fongiques sur les murs rattrapait l'ensemble. Savamment cultivées, elles créaient un motif abstrait que peu de clients semblait remarquer.
Ils ne remarquaient pas grand chose, en fait. Ils m'ont totalement ignoré lorsque j'ai armé Murmure.
Lorsque ma cible passa l'embrasure de la porte, une balle siffla à son oreille droite. J'avais réussi à la figer et à capter l'attention du public.
Le second tir la frappa à son flanc droit mais la surprise la laissa de marbre.
Le troisième coup l'atteignit à la jambe gauche. La femme tomba à genoux, comme en adoration pendant que je visais le cœur.
Elle s'envola sous l'impact du quatrième, deux traînées de sang lui sortant des épaules comme des ailes pendant qu'elle disparaissait derrière le rectangle de lumière.
L'image était poignante. Mais ce qui m'a mis du baume au cœur fut les applaudissements qui résonnèrent dans la taverne. Les Noxiens sont un peuple frustre, qui ne s'y connaissent pas beaucoup en art. Mais ils sont réceptifs.

Le claquement de la douille qui se referme me ramène au présent. Je l'avais remplis machinalement.
Une aura tenue s'en dégageait, un sort lié aux souvenirs que je venais de revivre. Elle était prête pour une prochaine représentation.
Je prends la deuxième tout en évoquant la seconde représentation de cette tournée.

Je ne sais pas comment un habitant de Targon en vint à avoir un contrat ioniens sur sa tête. Mais j'en étais satisfait, avant la fin du spectacle. Le décor était grandiose.
Les nomades parmi lesquels vivait celui que je devais abattre avaient décidé de s'arrêter sur un piton rocheux perçant une falaise. Elle était si haute que le sol en paraissait bleu. Et pourtant nous n'avions pas escaladé le sixième de la montagne. La scène était cet horizon vertical, frontière entre l'immensité de roche et celle d'étoile.
Ce fut à l'aurore que le tour de garde échut à ma victime, simple silhouette éclairant son chemin. Elle ne vit pas le piège se déclencher sur son passage. Mais le premier tir de Murmure, complètement déployé, l'atteignit à l'aine. Ses vêtements s'enflammèrent sur sa lanterne brisée.
Le piège explosa, la laissant au bord du gouffre, tandis que le reste du camp se levait. Ils purent observer sa chute, projeté dans le vide tandis que le soleil dardait ses premiers rayons. Une étoile mourante parmi tant d'autres, le matin.
Je m'étais, pour l'occasion, posté en surplomb, hors de la vue des nomades, et ils ne m'ont même pas soupçonné. Ils crurent à un châtiment divin, et opérèrent promptement à la descente, jusqu'au pied de la montagne où nous nous séparâmes.

La deuxième douille remplie d'émotions et de magie, je saisi la troisième, tout en repensant à la suite de mes représentations.

Tout semblait aller pour le mieux, avec une scène proche de celle du Mont. Je m'étais rendu parmi des sympathisants Avarosants, parmi les montagnes de Freljord. Freljord est, par endroits, un exemple de terre belle et sauvage. Les immensités de glaces translucide et les champs de neiges sot magnifiques. Par contre, le temps est soit sublime, soit exécrable. Soit la lumière éclaire une scène avec force mais subtilité, soit on n'y voit pas à deux pas. Nous vivions un de ces jours de blizzards. J'avais décidé de faire une légère variante de la représentation du Mont Targon. Ayant disposé mes pièges à l'avance, j'attendais la lueur des flammes, faute de pouvoir apercevoir autre chose. Je la vis. Je fis feu. Le freljordien avança vers moi, blessé mais pas immobilisé comme je l'espérais. Il fallut deux coups de plus pour l'abattre. Un fiasco. Au lieu de tomber dans la crevasse, il agonisat en criant, jusqu'à ce que la boue créée par le feu, la neige et son sang l'étouffe. Une mort inélégante au possible.
Je parti retrouver la sécurité et le confort relatif de notre campement.
Le blizzard cessa trois jours après. Les freljordiens trouvèrent le corps momifié par le feu et le froid deux jours plus tard. Nous devions partir, ils ne prirent donc pas le temps de lui faire des funérailles. Quelques fagots lui firent un bûcher qui acheva mon travail. La frustration et le regret me taraudèrent longtemps après mon retour à Ionia.
Ce fût près d'ici que ce triste spectacle me sortit de la tête. Dans la parcelle de jungle, juste à la sortie de la ville.
Il y a un lac, au cœur du bosquet. Aujourd'hui, il était opaque. Pas boueux, ni pollué. Plutôt comme un miroir, parfaitement lisse. Il n'y avait aucune fleurs, aucun fruits dans la végétation environnante. Le dégradé de vert menant à l'étang n'était pas interrompue par le Lhotla au plumage d'ivoire. Je suis resté quelques battements de cœurs à le regarder, fasciné par cette tâche d'absence de couleur. Il regardait dans l'eau, aussi immobile que moi. Il finit par déposer soigneusement un objet au fond de la mare, puis se redressa. La vision qu'il offrait était sublime. Des raies de lumières perçaient la canopée et tombaient sur le miroir aqueux qui avait repris sa fixité. Les reflets des rayons disparaissaient parmi les lianes ou éclairaient les feuilles. Au milieu de ces jeux de lumière, ce tenait le Vastaya immobile, contemplant l'onde qui dupliquait la scène.
Murmure cliqueta à mon oreille. Vide. J'avais armé le tir inconsciemment, et sans munitions. Au lieu de l'envolée à laquelle je m'attendais, le Lhotla regarda l'eau quelques instants, puis parti.
Étrangement, je ne me sentais pas mal d'avoir manqué ma muse. Mais j'étais intrigué par ce qui fascinait le Vastaya dans ce lac. De son point de vue, l'eau était limpide. Sur le fond dallé étaient déposés de petits éclats d'os vernis. Une mosaïque incomplète.
Je suis rentré immédiatement, allègre, préparer de nouvelles munitions. Je savais qu'il allait revenir.


BEHIND THE SCENE




› Prénom ou Pseudo

› Âge

› Expérience RP › Dans l'univers de Runeterra, rien à par des nouvelles pour des funchamps.

› Comment avez-vous connu Path of Valoran ? › Le destin : Pationné par le lore, dès que j'ai appris l'existence d'un forum sur le site de la ligue, je m'y suis rendu. Le lien était en première place.

› Autres ›  


Dernière édition par Khada Jhin0 le Ven 26 Jan - 21:07, édité 4 fois (Raison : Bah j'aimerais participer un peu, quoi.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 11:25

C'est ma première publication ici. S'il vous plaits, soyez méchants, que je puisse m'amméliorer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bébé du fofo
Messages : 55
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 17
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 12:35

Bienvenue ici! Bon bah on dirait que ça commence bien ~ Je vais laisser les adminettes être méchantes avec toi, grawr!

_________________

yøu say that yøu are cløse. is cløse the cløsest
star?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 04/12/2017
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 14:03

J'aime le style.

Je suis curieux de voir la description des relations que tu entretiens avec les personnages cités. Je ne vois pas vraiment le rapport entre Jhin et les Noxiens ou encore Shaco.

Bienvenue et bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 15:24

Pour Draven et Katarina, je me suis basé sur les taunts in games.
Pour Shaco, j'extrapole un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 04/12/2017
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Sam 16 Déc - 16:19

Merci pour l'explication.
J'aurais eu du mal à savoir pour les taunts in game. (Pour Kayn je me suis enfilé 30min de dialogues sur Youtube, en anglais puis en français. Plusieurs fois, évidemment.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Bleu
Messages : 44
Date d'inscription : 07/10/2016
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Dim 17 Déc - 14:58

Salut et bienvenue sur le forum, je tiens juste à te dire que ingame =/= lore, donc les taunts dont tu te sers pour les relations qui sont en jeux ne peuvent pas servir de base pour le lore, bases-toi plutôt sur le site officiel dans l'onglet univers pour les relations (Shen/Zed, dont Akali que tu as oublié, uniquement).

Sur ce, bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Dim 17 Déc - 15:39

Merci.
Pour les taunts ingame, ils ne me semblaient pas détonants avec le lore, vu que Jhin est censé partir en mission dans tous Runneterra. Cette erreur sera supprimée.
Par contre, pour Akali, vu qu'elle occupe une fonction secrète, et que Jhin n'est donc pas censé la connaitre, ça me semble difficile de l'ajouter à ses relations. D'un autre coté, elle a probablement essayé de le tuer. Je vais y penser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 253
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Dim 17 Déc - 20:13

Hello,

Alors bienvenue toussa, enfin ça c'est déjà fait.
Je viens un peu au secours de mon cher collègue pour les relations: même si Jhin ignore la fonction secrète d'Akali (même si je suis un peu perplexe sur ce que tu veux dire par là), il sait probablement, au moins vaguement qui elle est, sinon elle ne serait pas dans ses relations sur univers.
Nous ne demandons pas nécessairement de raconter à quel point vous êtes prooooches, simplement de dire ce que jhin pense de cette relation même si elle est teinté de secret => ce que le joueur sait =/= ce que le personnage sait.

Pour le reste, cette fiche ne semble pas trop mal partie pour un stater rapide, hâte de voir ce que donnera la version finale avec les développements dans le caractère, les détails pour le physique, le style de combat si particulier et bien sur l'histoire!

Bon courage,
N'hésite pas si tu as des questions petit scarabée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Ionia
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Ven 26 Jan - 21:11

Ceci est un up. Je pense que c'est comme ça qu'il faut faire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 134
Date d'inscription : 20/02/2015
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Lun 29 Jan - 11:11

*Soupir*

Bon ben comme on peut s'y attendre d'un personnage aussi complexe que Jhin... Tu ne l'as pas compris.

Déjà, ta façon d'appréhender l'univers n'est pas réaliste. Comment est ce que tu espères qu'il trouve, parfaitement au hasard dans Valoran, des gens random aux quatre coins du monde ?

Genre, c'est GRAND Valoran. Et faire Ionia - Noxus, trouver ta cible parmi les millons de Noxiens (et ça c'est en espérant qu'elle soit bien à la capitale...), puis Noxus - Le mont Targon, de nouveau faire l'ascension pour aller parmi les populations qui vivent là (ascension d'une montagne, aller parmi les nomades, qui vivent de façon très difficile, très différentes, qui ne PARLENT PAS LA MEME LANGUE QUE TOI... Tu commences à saisir ?)... Pareil pour ensuite Freljord (et de nouveau un voyage ultra long au passage), tu ne peux pas te pointer comme ça à Freljord et imaginer trouver un type random dont tu as quoi... Un nom ? Parmi les milliers de kilomètres de steppes, toutes les tribues parlant des langues différentes de la tienne, dans un environnement encore bien différent ou survivre... ?

Et tout ça, c'est en imaginant qu'il y ait la moindre cohérence à ce que Jhin quitte Ionia, et que des contrats aient été mis sur la tête de pauvres types qui n'ont rien à voir avec les intrigues politiques du coin. Des pécores, si on veut les tuer, c'est rarement à plus de 20km de leur lieu d'existence.

On en revient d'ailleurs à la compréhension non pas de l'univers mais du personnage avec ça. Jhin est un assassin POLITIQUE, pas un tueur de pécores. Les intérêts de ceux qui l'emploient se trouvent à Ionia, et pas en dehors (et Ionia, c'est tout un continent, pas une petite ile de merde).

En plus de ça, tu crois vraiment qu'un type qui débarque et tire quatre balles sur quelqu'un dans une taverne, la première réaction des gens autour va être d'applaudir et de le laisser partir comme de rien ?
Depuis quand Jhin est il un artiste compris par son public ?

Bref, tu n'as saisi ni le personnage, ni l'univers qui l'entoure. Donc il y a encore beaucoup de travail.

Et relis toi, il y a des fautes énormes qui piquent les yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 253
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 31
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   Lun 29 Jan - 13:02

Hello,
Alors kat ayant fait l'essentiel, (fallait pas lui demander d'être méchante ;p) je rajoutes juste mon petit grain de sel et un résumé avec exemples.

=> Pour reprendre ce que disait la rousse adoré plus haut, tu dois tenir compte du fait que ce forum joue sur le nouveau lore et que ce forum est exigeant en matière d’exactitude vis à vis de ce dernier.
Qui dit nouveau lore dit :
- monde plus grand
- plus "réaliste" (la ligue c'était cool dans un sens ça mettait un peu magie piouuupiouuu partout, là on est un chouilla plus sur du Médiéval fantastique rude et poilu, pense game of Throne si ça peu t'aider)
- complexité politique en conséquence (cf GOT encore...)
- différences culturelles marquées
Exemple:
à ton avis, sur notre monde, à l'époque médiévale, on pouvait rapidement faire, japon => allemagne => caucase => suède=> japon rapidement ? Je veux dire même en un an.... (sans compter la galère pour se faire comprendre... le coût pour se déplacer, les difficulté climatique, la faune, la flore hostile etc.)

ça n'empêche pas de glisser un Jhin là dedans bien au contraire, dans un tel monde son esprit malade de tueur en série esthète n'en est que plus décalé et intriguant. Je peux comprendre que la vision lyrique du monde par jhin puisse gommer ces difficultés en partie lorsque tu écris, et que nous faisons tous certains raccourcis sinon les rp feraient 20 pages à chaque post, mais tu ne dois pas forcément t'en affranchir totalement et garder une certaine cohérence.

Par exemple : pourquoi ?
Jhin à été envoyer tuer un homme à Freljord et un au Mont Targon... outre la difficulté de trouver des cibles qui semblent en plus être assez insignifiantes, pourquoi ? Pourquoi un groupement d’intérêt ionien, en pleine guerre avec Noxus, t'enverrai à pétaouchnock poutrer du pécore alors que tu pourrais t'attaquer à... des dignitaires noxiens ? des Zauniens ? Des piltoviens soupçonnés d'avoir soutenu l'effort de guerre noxien? (simple supposition hein, j'ai pas dit que ça existait, mais ça pourrait vu qu'ils vendent tout et nawac) bref, pour ses œuvres "perso" Jhin pourrait bien choisir la première paysanne venue parcequ'elle a un grain de beauté bien placé, pour son travail, on va lui désigner des cibles autrement plus ardues.

Enfin, et c'est plus des points de détails, mais c'est quand même important.
- tu prends un personnage qui est un malade mental... et... TU LUI METS 4 LIGNES DANS LE MENTAL ?????????????? puis-je suggérer de réfléchir un peu à la pertinence de la chose ?
- l'arme de Jhin est en partie Hextech, je cherche toujours la mention...
- je suis certaine que Caitlyn seraient ravie que rencontrer "le meilleur tireur" pour lui montrer un peu ce qu'on fait à Pilto (;p bon ok ça c'est plus du troll, il a le droit de s'imaginer le meilleur après tout)

Bref, tout ça manque de détails et d'une solide réflexion sur la cohérence et les tenants et aboutissant des missions du protagoniste.
A titre personnel je m'attendais également à un peu plus (encore plus oui oui) de poésie et d'envolée lyriques sur le thème de l'hémoglobine et de la poudre.

Fin de l'acte de correction II

en attendant l'ouverture du prochain acte : Modification IVeme édition, sous-titre: on dirait qu'il y a encore beaucoup de boulot




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Derrière le rideau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Derrière le rideau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Derrière le rideau d'eau...{Pv Fleur de Brume, Coeur Sauvage, et libre ^^}
» Il se passe bien des choses derrière le rideau ( avec l'Auguste )
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» [FB] Quand le rideau se lève
» Reste derrière moi et admire. ft. Maeko [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Présentations :: Présentations en cours-