RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] EmptySous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] EmptySous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] EmptySous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] Empty
 

 Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jarvan Lightshield IV
Messages : 39
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 27
Localisation : Demacia
MessageSujet: Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen]   Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] EmptyMer 21 Fév - 12:03

Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] Demaci11

Les affaires urgentes se sont répétées, et cela fait plusieurs semaines que je n'ai pas posé le pied en ces lieux … Le Hall des Braves.
Les missions, les réunions stratégiques, les conseils pour recevoir les rapports de nos soldats, tout s'est enchaînés après mon retour à Demacia. D'ailleurs, ce miracle a fait énormément de bruit et la ville vient à peine de se remettre de ses festivités de réjouissance. Mes explications sur ma disparition et sur ce qui m'est arrivé ont apporté leur lot de réponses, ainsi qu'une meilleure intégration de Shyvana. Au départ réticent, mon père accepta la présence de l'étrangère en son royaume, ayant sauvé la vie de son propre fils. Mon choix de la faire intégrer de nos armées n'a pas été bien perçu par tout le monde, mais la plupart de mes hommes l'ont accepté comme une démacienne à part entière. Faut dire que Shyvana respecte les principes aussi bien que n'importe lequel d'entre eux. Pour le moment... Il faut que je prenne le temps d'aller voir comment elle va. Lorsque j'aurais un moment, car aujourd'hui je dois accorder mon temps à une autre personne... Une personne que je n'ai réussi qu'à croiser lors de réunion militaire ou trop rapidement pour pouvoir discuter.

Il n'est guère aisé de sortir du Palais Royal sans que l'on me pose des questions... Officiellement, je suis en affaire avec une personnalité du Royaume, ce qui est vrai. Officieusement ce n'est pas vraiment une « affaire » à proprement parlé. J'ai enfilé des vêtements sobres aux couleurs de Demacia, portant à la main une décoration florale. Seule une épée à usage cérémoniale dans son fourreau pendante à ma ceinture rappelle mon appartenance royale. J'atteins le Hall des Braves. En fin d'après-midis, il ne s'y trouve que peu de monde. Les gardes à l'armure scintillante me reconnaissent et s'inclinent avec respect. Je les salue à mon tour. Je remercie du regard les hommes qui respectent ce lieu et les personnes qui viennent rendre visite aux morts. Le Hall est décoré d'un sol de marbre bleu et argenté portant deux grandes statues blanches au centre. Elles gardent des stèles où de nombreux noms sont inscrits... J'approche, seul mes pas s'entendent dans un léger échos. Au centre des deux statues et des stèles se trouve un vieux trône, que je regarde quelque instant. Le faisceau de lumière traverse la voûte et éclaire en grande parti ce trône décoratif. Je m'en détourne pour reposer mon regard sur les stèles... Je connais beaucoup d'hommes dont les noms sont gravés. Certains ont servi avec moi lors de … cette nuit-là. Je sais combien sont morts à cause de mes erreurs. Ma capture n'est rien comparé à la honte de les avoir abandonné.
J'approche d'une des stèles et pose délicatement la décoration florale. Des fleurs jonchent aux pieds de ces pierres froides. Silencieux, mon regard parcourt les noms. Il ne faut pas regarder en arrière, mais se souvenir de leur bravoure, et aller de l'avant. Apprendre de ses erreurs, et continuer de garder la tête haute, inspirer les autres démaciens, qui eux-même se souviennent des noms de leurs frères qui ont combattu avec honneur. Mais quelque part, malgré tout, je ressens souvent ce pincement au cœur...

Je baisse le regard et secoue la tête. J'espère que Garen ne va pas trop tarder.
J'avance dans le hall, passant derrière le trône. Je me dirige vers une autre entrée où l'on peut apercevoir une partie de Demacia. C'est avec de telle image que je me rappelle à chaque moment de mon existence pourquoi je vis, pourquoi je me bats pour préserver la beauté et la quiétude de cette cité, ainsi que la vie de ses citoyens. Me laissant porter par ce tableau idyllique, je me targue de réussir à mettre mes songes de côtés, quelque instants – une chose très rare, notons. Je respire doucement ce grand bol d'air frais qui arrive, et je rouvre les yeux pour voir que le soleil commence à toucher l'horizon.
Je souris doucement.
Ne serais-tu pas en retard, mon ami ?
Je hausse les épaules et je commence à le chercher du regard dans le Hall. Il m'arrive parfois d'être impatient, pas de chance pour lui que cela tombe aujourd'hui.
Je rentre et je me retrouve à nouveau proche du trône, guettant son arrivé.

_________________

Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] Tumblr10
We shall rest when we are dead !
Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] Demaci10
Revenir en haut Aller en bas
Vaz
Messages : 14
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 24
MessageSujet: Re: Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen]   Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] EmptySam 15 Sep - 3:50

Voila un moment qu'il attendait.. ce moment. Lui qui avait cru faillir à son devoir, lui qui avait cru perdre son ami, son prince.. Tout ce qu'il ressentait vis à vis de cela, quoi que cela ait put être, s'était transformé en un soulagement inexplicable, indéfinissable. Il fut un des premiers surpris, et probablement.. le plus de tous. Et un des plus heureux. Et il comprenait que leurs retrouvailles en tant qu'ami avait du être repoussé, encore et encore. Il avait ses obligations, surtout après un si grand moment d'absence. Mais, au fond de Garen, une partie en voulait à Jarvan pour avoir prit tant de temps malgré tout. Mais c'était la bien égoïste, et il le savait. Aussi, lorsque l'invitation de son Prince lui parvint, il arrêta sur le champ ses propres activités, bien moindre d'importance en comparaison.

C'est devant le nom de son oncle, qu'il se recueillait. Il avait une fâcheuse tendance à ne pas voir le temps passer dans cet endroit. La quiétude de l'endroit l'emplissait, le traversait comme pour en purger tout ce qui attrayant au doute, au ressentiment.. à quoi que ce soit de négatif en somme. Habillé sobrement de blanc et d'or, une chemise presque humble -par rapport à son rang- laisse place à l'armure et aux épaulières. Le contraste de l'habitude renforçait au final la carrure de l'homme, qui même si il n'avait pas son allure guerrière sans son armure, n'enlevait rien à sa carrure inhabituel. Il restait la force de Demacia, même si en ces lieux, il l'oubliait lui même. Il n'était que Garen Crownguard, ici. Pas de titre. Pas d'identité autre que celle du simple sujet qu'il est. Et pourtant, à chaque fois qu'il mettait un pied hors d'ici, le poids de l'héritage, de ce que tout les morts inscrits ici avaient protégés, lui retombait sur les épaules, tel une chape de plomb et d'espoir.

Une fois tiré de ses pensées, il releva, lui qui avait posé genou au sol depuis un long moment. La journée était déjà bien avancée.. Et il sortit d'un des coins du hall, devant un mur gravé -comme presque tous ici-, pour regarder autour de lui. Difficile de rater Jarvan, cependant. Au centre du hall, à coté du trône, il baignait dans la même lumière que ce dernier. Même si il ne portait pas son armure, qui reflétait chaque rayons de la lumière comme pour manifester la lumière qui émanait de l'homme, il semblait irradier de cette dernière naturellement. Peut-être que le nom de la lignée des rois de Demacia venait de ce fait, se surprit-il à penser. Il finit par se diriger vers son camarade, son ami, son prince, d'un pas lent mais régulier, presque solennel. Quelque part, c'est comme si il s'agissait la de leur première retrouvaille. Les leur. Et il y avait tant qu'il souhaitait demander à son Prince. Il avait eu vent de son histoire bien entendu, mais il savait qu'il ne disait pas tout. Il avait vu aussi sa compagne de route, Shyvana. Il ne savait que penser d'elle, pour être honnête, ne l'ayant vu qu'une maigre paire de fois. Une fois à quelques pas de lui, arrivant dans son angle mort, alors qu'il balayait visiblement devant lui, il sourit, avant de briser le saint silence du hall des braves.


"Vous m'avez demandé, mon Prince ?"

Bien entendu, ils se retrouvaient en qualité d'ami, mais commencer sur ce ton empreint du respect d'un sujet à son prince, alors qu'ils étaient sur le plan émotionnel et non hiérarchique, l'amusait toujours. Et puis, c'est son rang qui demandait cela, après tout. Le regard de Garen pétillait, heureux de revoir son ami et la source de tout ses efforts au sein de Demacia. Il voyait la, son ultime chance de ne pas faillir à son devoir, et il savait ou tout cela mènerait. Des excuses plus que plates, contre des mots rassurants et chaleureux. Mais ce qu'il avait sur le cœur devrait sortir.

_________________
Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] Garen_13
Revenir en haut Aller en bas
Jarvan Lightshield IV
Messages : 39
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 27
Localisation : Demacia
MessageSujet: Re: Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen]   Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] EmptyJeu 13 Déc - 12:32

Le soleil chatouille ma peau et sa chaleur est la bienvenue. Ce lieu, de loin l’un des plus beaux à Demacia, reste assez froid. Mais il n’est pas rare d’avoir des températures fraîches ou au mieux tempérées, nous y sommes habitué. Il en faut bien plus pour abattre un guerrier, enfin c’est ce que je pensais… Il m’est arrivé de douter, de moi et de ma capacité à être un de ces guerriers, et cela se réitère plus régulièrement ces derniers temps… Lorsque je me trouve en ces lieux, je ressens la responsabilité, que j’ai ou que j’avais envers certains qui sont tombés, et il m’est très difficile de me pardonner les erreurs passées.

Alors, lorsque j’entendis la voix de l’unique personne qui parlait ainsi, un timbre que je reconnais entre mille autres, celui de la Force incarnée d’un vrai guerrier, celui que je considère comme un exemple et un ami, je ne m’empêche pas de sourire doucement. Sa présence apporte son lot de chaleur mais aussi son lot de doutes… Combien de temps ont passé déjà sans que je puisse venir te voir ou te parler ? Même l’accolade n’a pas pu arriver, alors que mon retour avait remué la cité pendant des semaines. Derrière cela… Et bien les affaires ont repris, et le Royaume a toujours besoin de son Prince.
Garen me rappelle bien mon rang lorsqu’il pose sa question… Question qui me laisse avec un goût de reproche. “Mon Prince” hein.
Je finis par me retourner, un air sérieux sur le visage, marqué d’un sourcil levé. Toutefois, il m’est difficile de ne pas sourire devant ce visage, devant ce regard et je partage exactement les même émotions. Cela fait bien trop longtemps, l’ami…
J’abandonne le masque et je secoue doucement la tête, un sourire sincère ne me quittant plus :
- Oui et je constate que tu as bien reçu mon message, Répondis-je. Mais laissons de côté nos titres je…

J’hésites quelques secondes alors que mon regard parcours les noms sur la stèle qui se trouve près du trône blanc.
Je ne suis qu’un homme, ici...

Un murmure, étonnant venant de ma part. Je ne me pensais pas capable de parler si bas, ayant l’habitude d’avoir de la force et de l’assurance, dans mon comportement, dans ma façon de parler. C’est ainsi que le monde me connaît, inspirant la plupart d’entre eux comme l’Exemple de Demacia… Est-ce que je mérites encore ce titre ? J’ai été absent si longtemps.
La personne qui est rentrée, qui a dû souffrir le plus dans cette histoire, celui qui mérite beaucoup plus de posséder ce titre, c’est bien celui qui se tient devant moi… Garen, à quoi penses-tu maintenant, lorsque tu regardes ton Prince ? Est-ce que je t’inspire toujours, en tant qu’exemple ou en tant qu’ami ? Quel forme de respect peut encore paraître … Les conseils de mes paires ne m’ont pas fait entendre raison, et je nous ais mis en danger, moi et les miens. Pour une question de justice ou de vengeance ? Les deux se sont entremêlés et on se rend compte sur le tas combien ils sont si proches l’un de l’autre… La voilà mon erreur, celle de ne pas avoir entendu la voix de la sagesse.

Ne sachant pas par où commencer, je penche la tête sur le côté, continuant de l’observer. Je nous sais seuls dans le hall, à part des gardes aux entrées, personne ne viendra nous déranger. Mais malgré cela, j’ai l’impression que mes mots vont être entendu par un bien plus grand nombre d’âmes que celle de Garen… Car j’ai tant à dire qui les concerne tous. Mon ami, mes hommes… Et ceux qui sont tombés. J’inspire, et ma voix semble à nouveau parmi nous.
- Je t’ais fait venir… Pour te présenter des excuses, Garen.

C’est assez direct, et je pense bien que si je ne développe pas ma pensée, il refusera toutes formes d’excuses de ma part. Je le sais, parce que je suis persuadé de savoir ce qu’il a pu ressentir. Même si j’espère vraiment le comprendre sur ce point.
- Beaucoup de choses se sont produites depuis mon retour, mais plus pendant mon absence. Je t’ais imposé, à toi, bien plus de maux qu’à n’importe qui d’autres. Tout ça à cause de … mes mauvaises décisions.

A ces mots, je pose mon regard sur la stèle, amer :
- Je vous ais mis en danger et certains ont perdu la vie… Aucune excuse ne pourra réparer le tort que j’ai fait à Demacia et à son peuple, ainsi qu’à mes hommes. Et… à toi, Garen.
Je me tourne à nouveau vers lui, m’inclinant humblement :
- Je pense que nous avons beaucoup d’autres choses à nous dire, mais … - Je me redresse avec un sourire en coin, quelque peu gêné - Je démarre toujours promptement, tu as l’habitude… !

Est-ce que je tente d’apporter un peu de légèreté dans ce début de conversation plus que dramatique ? Oui… J’agis parfois selon mes envies, c’est ce qui fait mon charme et mon plus grand défaut. Mais j’ai appris beaucoup de choses durant cette absence… J’espère pouvoir mettre en pratique ce que le monde a pu m’enseigner, et j’ai commencé en donnant à Shyvana l’occasion d’intégrer nos rangs. Sa présence apportera, j’en suis sûr, un renouveau et une nouvelle inspiration auprès des démaciens. Mais je sais que tous ne reçoit pas sa venue d’un bon oeil. Et je me demande où se positionne Garen sur ce sujet… Avant tout, je préfère que l’on prenne le temps de discuter (et il était réellement temps d’ailleurs) Sur tous les points, et surtout sur celui que je viens d’aborder… Je ne sais pas comment il va réagir… Garen a pris sur lui beaucoup de choses. Et puisque j’en suis à me confesser, fera-t-il pour autant de même ?

_________________

Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] Tumblr10
We shall rest when we are dead !
Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] Demaci10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen]   Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous le regard de marbre des Braves [Avec Garen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Agent Destructeur - Damian Lee (avec Dolph Lundgren)
» Acier contre chair, un duel sous le regard de la lune! [Pv Steph et Almace, Présent] [Saskatchewan, Canada]
» Les Orks de Barbarie. (Rien à voir avec Santa Barbarie)
» Sous le pont Mirabeau coule la Seine...
» A quels autres jeux sympa jouez-vous sous Android ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Valoran :: Royaume de Demacia :: Demacia :: Habitations-