RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une rune au coeur de la pierre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 18/06/2017
MessageSujet: Une rune au coeur de la pierre.   Jeu 15 Mar - 19:33

C'est en général dans les bars les plus crapuleux de Piltover que les plus intéressantes rumeurs se font entendre. Il arrive parfois qu'entre deux bagarres, entre deux épiques récits -souvent inventés de toutes pièces-, ou entre des discussions pour obtenir quelque tête mise à prix, certains mages ou inventeurs des bas-fonds, motivé par un pouvoir qu'ils ne pourraient jamais atteindre par eux-mêmes dialoguent autour de précieux artéfacts de lointaines contrées. Ce n'est pas que j'apprécie particulièrement cette ambiance si... "joviale" qui règne ici, mais c'est bien le seul moyen qu'il me reste, après avoir épuisé les seuls ouvrages sur Runeterra dont Piltover dispose, pour en apprendre plus sur cette région aussi reculée que gorgée de secrets. Beaucoup de rumeurs sur ces fameuses runes circulent, sur certaines localisations ou celles-ci seraient enfouies, mais je n'ai jamais eu l'occasion de les découvrir par moi même... Pour l'instant.

Alors que je soupire d'ennui, j'entends un mage, peut-être a moitié sénile, murmure doucement à son confrère, sur le ton du secret : "Tu sais, j'ai entendu dire qu'une falaise à l'Est de Runeterra abriterait en son sein une légère ouverture, dans laquelle se trouverait un artefact qui permettrait d'atteindre une puissance phénoménale..."

Compte tenu des reliefs Ioniens, il me faudrait plus de détails pour pouvoir prétendre a l'existence d'un tel endroit... Je réfléchis plusieurs minutes aux options qui s'offrent à moi : Rester moisir ici à Piltover ou prendre le risque de descendre en falaise quelques falaises Ioniennes pour rien. En réalité, le choix était déja fait d'avance, et même si j'échouais à trouver cet endroit – ce qui n'arrivera surement pas s'il existe -, cela me permettrait toujours de cartographier avec plus de précision cette région du monde.

Je sors alors enfin de cette taverne où l'odeur de bière renversée embaumait mes narines depuis bien trop longtemps. Je prends le chemin de mon lieu de vie, avant de commencer à préparer mon essentiel d'exploration : De quoi me restaurer, deux cordes, une torche, mon carnet de bord, et, évidemment, de quoi dépoussiérer.

Je monte mon cheval en selle, avant de commencer le très, et trop long trajet qui me sépare de la cité Ionienne. La transition entre Piltover et le monde qui l'entoure m'est toujours... frappante, d'un monde a l'omniprésente technologie, à un autre ou tout ce qui m'entoure n'est que nature et magie. Et bandits, aussi.

J'ellipse les nuits que je passe a la belle étoile avant d'enfin arriver à Piltover, où j'espère trouver le navire que j'eu une fois sauvé de la dérive. Heureusement pour moi, celui-ci était a bon port, avec son équipage a bord. Ayant une dette envers moi, ceux-ci acceptèrent, après de formelles mais non moins chaleureuses retrouvailles, de me mener vers l'île Ionienne.

C'est après plusieurs semaines à essuyer une mer parfois calme, et parfois déchainée, que le bateau s'approche enfin de la côté. Je prends donc place dans une barque pour rejoindre un minuscule banc de sable non loin de l'embarcation.


Je me prépare donc à rejoindre les hauts plateaux de l'est d'Ionia, où les reliefs sont les plus marqués. Après avoir traversé, à l'affut, les nombreuses fôrets dont sont composée le continent, j'atteins enfin ce qui me semble être des falaises.
J'attache une corde en haut d'une d'entre elles, surplombant au passage un paysage des plus magnifiques. Un immense ciel bleu jonché de quelques nuages, ainsi qu'une forêt semblant plongée dans une obscure torpeur. Je n'entends d'autre bruit que le vent, et me décide enfin de monter cette falaise en rappel. Un pied après l'autre, je descends jusqu'à pouvoir poser mon pied sur un léger rebord, avant de trouver une légère faille sur le mur en face de moi, dans laquelle je me faufile aussitôt...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Bleu
Messages : 48
Date d'inscription : 07/10/2016
MessageSujet: Re: Une rune au coeur de la pierre.   Sam 12 Mai - 23:31

Après avoir aidé un Ionien à résoudre un problème dans un temple oublié, je suis resté quelques temps dans l'antique endroit pour étudier les reliques et artefacts que présentaient ce lieu à la forte empreinte religieuse. J'en étudiais les écrits sur les murs, révélant de plus importants indices sur le caractère de la religion que pratiquait cette église, ainsi que l'objet de leur culte et leurs motivation. Enfin, tout ce que je pouvais savoir était écrit dans un livre, chaque détail de l'antique bâtiment était inscrit dedans. Bref, ce temple était riche d'histoire et je n'en avais laissé aucune miette. La rune tellurique du temple avait été placée dans un lieu sûr, c'est-à-dire dans mon parchemin avec toutes les autres. Je suis ensuite reparti plus au Sud pour prendre un peu de repos, essayant de trouver une ville Ionienne.

Au bout de six jours de marche j'ai pu atteindre une ville portuaire assez grande, se reconstruisant doucement mais sûrement des dégâts infligés par la guerre précédente. Les bâtiments, très caractéristiques d'Ionia, reflétaient bien la nature magique de ce continent, la nature ainsi que la magie étaient très respectés et c'est un caractère que peu de peuples avaient dans ce monde. Il était déjà assez tard dans la journée quand je suis arrivé aux portes de cette ville, j'ai dû mettre une dizaine de minutes avant d'atteindre une auberge, la ville ne dormait pas encore mais ça allait sûrement bientôt être le cas. Je pu tout de même encore commander de quoi me sustenter, je pris au passage une chambre pour la nuit.

Le lendemain, je me reveilla tôt avant que d'autres ne viennent s'installer dans l'auberge, afin que je ne me fasse pas tirer de mon sommeil par trop de bavardages. Je comptais rester içi, profiter un peu des environs pour me reposer quelques temps, admirer les paysages dans le calme pendant deux ou trois jours, mais comme vous vous en doutez, ce n'est pas ce qui arriva et là cause est une nouvelle qui m'a été apprise par le tenancier de l'auberge en lui demandant des informations. Selon ses dires, un navire avait apperçu il y a de cela une semaine une lueure bleutée dans l'ouverture d'une falaise non loin d'içi et ça ne ressemblait à aucun phénomène magique connu. Il avait d'ailleurs ajouté que la nouvelle se propageait vite, bien trop vite pour ce que cela pouvait être et beaucoup de théories farfelues vont avec, dont une disant qu'à l'intérieur se trouvait un antique artefact permettant d'atteindre une puissance phénoménale, je me souviens que le tenancier avait beaucoup rit en me racontant cela.

Je ne pris tout de même pas de risque, l'endroit n'était pas très loin de là où je me trouvais et cela pouvaît être quelque chose de très intéressant, j'avais donc demandé au tenancier où précisément se trouvait ladite falaise et, après avoir pris quelques rations pour le petit voyage, je m'étais mis en route pour cette mystérieuse falaise.

Je mis un peu plus de trois heures à me rendre au lieu indiqué et remarquais rapidement l'ouverture qui était le point de départ de nombreuses rumeurs, j'étais sûr que c'était de celle-ci dont m'avait parlé le tenancier car il me l'avais précisément décrite, l'origine des théories était justement l'auberge où j'avais passé une nuit, alors il en connaissait forcément les détails. Cependant, je ne ressentais aucune puissance magique, aucun flux magique émanant de la faille, peut-être que cela n'avait rien de magique, mais je ne remarquais pas non plus la fameuse lueure bleutée dont m'avait parlé le tenancier, alors soit l'équipage avait menti, soit il a dû se passer autre chose. Pour en être sûr, je descendis avec précaution la falaise et me glissais à l'intérieur de l'ouverture, dans cette ouverture il n'y avait rien, sauf des pierres et un trou en plein milieu de la cavité, peut-être avait-t-elle un lien avec la lueure bleutée, mais je me posais en tailleur pour y réfléchir calmement, je ne ressentais d'ailleurs toujours aucune puissance magique. Quelques minutes après, j'entendis quelqu'un descendre rapidement la falaise, pour finir par se glisser là où j'étais.

-Hmm…bonjour, qui êtes vous ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Une rune au coeur de la pierre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Ionia :: Terres sauvages-