RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Taliyah, tisseuse de pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 29/07/2018
Age : 17
MessageSujet: Taliyah, tisseuse de pierre   Ven 3 Aoû - 22:25



Taliyah



› Sexeféminin
› Racehumaine
› OrigineShurima
› AllégeanceSa tribu nomade
› ProfessionApprentie en congé pour sauver sa famille
› DeviseGarde les yeux sur l'horizon et les pieds sur terre

GENERALITES


Physique - La jeune tisseuse est un roc taillé par les bourrasques de vent qui balaient son désert natale. Plutôt grande et élancée, la jeune Shurimienne comptait parmi les plus grandes de sa génération. Dans sa tribu, on la comparait souvent à un fil de laine, long et fin à la fois. Il fallait dire qu'elle était taillée comme une guêpe et qu'elle avait les épaules plutôt étroites, ce qui lui donne une apparence plutôt fragile. Elle a une peau mate, bronzée après toutes ces années passées sous le soleil ardent de Shurima.

Elle a un long visage ovale, avec un menton plutôt pointu, ce visage est constellé de taches de rousseurs que l'on aperçoit quand on la regarde de près. Au centre de celui-ci se trouve des yeux en amande de couleur marron, ils sont plutôt pétillants et très expressif. Au-dessus d'eux trônes deux sourcils épais, loin de ceux gracieux qu'ont les femmes féminines, non Taliyah avait hérité de ceux des pères de sa famille. Autre chose qu'elle n'apprécie guère dans son visage, son nez, trop fin et long à la fois, c'est souvent la première chose qu'on remarque de son visage si les sourcils n'ont pas d'abord attirés l'attention. Elle regrette que l'attention ne soit pas plus portée sur des choses qu'elle apprécie chez elle, comme ses yeux qui sont les répliques de ceux de sa mère ou sa bouche aux lèvres fines qui sourit chaleureusement aux gens qu'elle croise. Ses cheveux couleurs chocolat et mi-long, constamment coiffés vers l'arrière, sont ornés du seul bijou qu'elle porte, une espèce de tiare fait d'une pierre blanche au centre et entouré de plus petites tout autour. 

Passant par Freljord pour son périple, elle a échangé ses habituels vêtements déjà usés par son apprentissage avec son maître à Ionia, elle a fait appel à la clémence d'une jeune femme pour lui passer des vêtements plus chauds. Une robe en laine bleue bordé par de la fourrure douce, Taliyah a coupé les manches en longueur à partir du bord pour rappeler ses vêtements qu'elle porte habituellement. Elle porte également le poncho que lui a offert Phyla qui lui tient bien chaud et qui est assorti avec la robe qu'elle a reçue. Pour marcher elle porte une paire de botte, car comme elle le dit depuis toute petite, rien de mieux qu'une bonne paire de botte.

Mental - Tapez ou collez votre texte en français ici et cliquez le bouton "Vérifier le texte"

Le mental de notre jeune shurimienne est telle une géode, d'extérieur il s'agit d'une roche parmi tant d'autre qui n'a rien de vraiment exceptionnel. Mais à l'intérieur, ce cache une tapisserie de cristal aux motifs complexes et plus travaillé. Serez-vous de ceux qui regarderont sa coque de roches ou aux contraires ceux qui verront sont éclats intérieur ?

Les premières choses qu'on remarque chez elle ? Tout d'abord, son éternel joie de vivre qui vient de son optimisme à toute épreuve, malgré le soucis qu'elle se fait pour sa tribu, elle tâche de rester positive et se dit que la grande tisseuse protège sa famille. Elle est d'ailleurs une grande croyante et ça lui arrive, dans les moments où elle se sent perdue, de prier cette protectrice, se rappelant qu'elle n'est pas seule dans ses efforts. C'est d'ailleurs grâce à cette croyance que la jeune shurimienne a une volonté de fer qui surmonte toutes les épreuves, même les plus difficiles. Mais cette volonté n'est pas toute seule, elle va de pair avec sa tête de mule, elle est du genre à savoir ce qu'elle veut et elle ne changera pas d'avis sur ce point, par contre elle reste ouverte aux différentes propositions qu'on lui fera. Que serait une croyance sans tradition ? Elle porte avec elle une ribambelles de traditions qui lui viennent des temps immémoriaux, crées par les premiers membre de sa tribu et que les membres actuels pratique encore et toujours. Elle sait supporter la solitude, mais préfère tout de même vivre en communauté, n'ayant pas peur de faire de nouvelles rencontre. Avec sa naïveté enfantine, elle pourrait faire confiance à n'importe qui, bien que maintenant méfiante envers les noxiens. Mais cette naïveté ne saura pas durer encore beaucoup de lune, son voyage taille Taliyah comme l'on aiguise un rocher et bientôt elle sera une femme, forte et rusée, du moins c'est ce qu'elle espère.

Mais sous cette couche rocheuse, quel genre de cristaux se cache ? Des cristaux fendu, blessé et elle ne le réalise elle-même pas... toutes ces années durant lesquelles elle avait l'impression de ne pas être à sa place, que sa magie était pour elle une malédiction et le pire a été de voir l'égratignure sur le visage de sa mère. Toutes ces petites choses forment sa plus grande peur, inavoué et caché au plus profond de son coeur, cette impression d'être un monstre qui ne fait que blesser les personnes qu'il aime et de n'être à sa place nulle part... Un sentiment normal pour une adolescente mais qu'elle n'a pas encore eu l'occasion d'expérimenter au cours de son voyage, mais qui sait quand ce sentiment ressortira ? Derrière ses aires gentils et naïf, Taliyah peut se montrer impulsive, dans ces cas-là, elle reste fermé aux avis extérieurs, ce n'est pas une grande rebelle, mais elle peut parfois se montrer très capricieuse sur certain point, son dernier a d'ailleurs été de lâcher son maitre et son apprentissage en dépit de bon sens pour aller sauver sa tribu de ce mystérieux empereur-dieu dont les rumeurs parlent. Elle est d'ailleurs friande de ragots, étant naïve, elle gobe à peut près tout et est excité par le moindre petit potin, elle est cependant une très bonne confidente, après tout elle sait ce que ça fait de vouloir garder quelque chose de secret avec ses pouvoirs qu'elle a cachés pendant des années.

Lieux de vie - Taliyah n'a pas de lieux de vie à proprement parler, elle dort ça et là en attendant de retourner au sein de sa tribu. Une tribu de nomade voyageant dans tout Shurima, là-bas, elle avait pour habitude de dormir sous la tente de ses parents, mais depuis sa danse sous la lune, la jeune tisseuse n'a pas encore eu le temps de prendre ses aises et se lancer dans l'indépendance, elle dort encore chez ses parents dans leur grande tente que ses grands-parents ont eu même tanné et confectionné. Les murs sont ornés de fresques racontant l'histoire de la tribu et en hommage à la grande tisseuse que la mère de Taliyah a elle même confectionné. La tente recueil une chambre où dorment côte à côte parents et fille, ainsi qu'une cuisine assez primal et le métier à tisser de la matriarche sur lequel Taliyah adorait s’entraîner à filer la laine des brebis de son père. Cette tente est l'unique lieu que Taliyah se permet d'appeler "sa maison"

RELATIONS ET LIENS



Yasuo-sensei

C'était mon maitre, Taliyah ignore beaucoup de lui mais c'est lui qui lui a enseigné tout ce qu'elle sait sur sa magie. Malgré leur séparation prématurée, Taliyah garde un bon souvenir de lui et retournera le voir après son périple pour recommencer son apprentissage.


L'empereur-dieu

Taliyah ne le connait pas personnellement, mais elle sait juste qu'il veut réduire sa tribu en esclavage comme dans les temps anciens, c'est d'ailleurs pour le vaincre, lui, que Taliyah rentre à Shurima.



I'M A "MAGE"

Taliyah est une mage élémentaire, la roche se plie à ses désirs bien que se pouvoir soit une flamme instable et encore naissante, elle essaie de faire de son mieux pour apprendre à le maîtriser pour éviter les dégâts autour d'elle.

Son terrain de jeu, c'est le sol, elle utilise sa magie pour le façonner à sa guise et, selon ses besoins. Son style aussi bien offensif peut varier et passer de l'utilitaire quand la situation y est propice. Elle n'est pas à l'aise que les pieds sur terre, elle déteste quitter le sol et ne plus le sentir sous ses chaussures, la jeune fille évite donc tout combat aérien.

On pourrait la croire peut mobile en apparence, mais l'atout de Taliyah est de pouvoir surfer sur le sol lui-même, faisant d'elle une combattante aussi redoutable que mobile. Mais elle ne peut pas combiner sa mobilité avec ses dégâts, il faut choisir l'un ou l'autre, car elle ne maitrise pas encore assez la magie qui se trouve en elle que pour utiliser les deux en même temps.

En dehors de sa magie, Taliyah utilise souvent une fronde qu'elle fait tournoyer pour envoyer des pierres sur ses ennemis. Taliyah l'utilise d'ailleurs plus souvent que sa magie et est assez doué que pour réussir à toucher sa cible.

La jeune tisseuse n'est pas du genre à fuir le combat, mais elle n'est pas la première à créer le conflit. Plutôt à rester loin avec sa magie et sa fronde, elle évite à tout pris les combat de mêlé et n'hésite pas à éloigner habilement les adversaires trop collant. Plutôt d'un style réfléchit, Taliyah est néanmoins souvent distraite ce qui représente son plus gros point faible.

Elle n'a ni armure pour la protéger, ni même bouclier ou même une forte résistance naturelle, non Taliyah est plutôt du genre moineau fragile, mais comme le disait son maitre, ce n'est pas sur la branche où il est posé que l'oiseau a placé sa confiance et Taliyah sait que sa magie peut compenser ses faiblesses à condition de combler ses lacunes.


POST RP : Voyage jusqu'à Freljord

Le bateau tanguait donnant quelques nausées à Taliyah qui essayait de rester stable, le bateau qu'elle empruntait pour quitter Ionia était plus rustique que celui qu'elle avait pris pour venir, mais si ce bateau lui permettait de rentrer au plus vite à Shurima, elle ne se plaindrait pas des conditions de transport. Cela faisait quelques heures qu'elles avaient quitté le rivage d'Ionia et les seules traces de roche que sentaient la jeune tisseuse étaient la poignée de galets qu'elle avait mis dans sa poche. La pêcheuse qui conduisait le bateau semblait plutôt sereine, Taliyah avait cependant remarqué qu'elle boitait et utilisait une canne pour se mouvoir correctement.[/size]
-Qu’est-ce qui te pousse donc à aller à Freljord ma petite ? Demanda la pêcheuse en se rapprochant de sa passagère.
-Ma famille est menacée, je dois aller les protéger de la menace qui s’est éveillé des sables.
En disant cela, la jeune fille regardait l'horizon, espérant voir au plus vite la fameuse neige du continent. Mais la vérité se tenait froide devant elle, elle ne la verra que dans une poignée de jour.
-Des sables ? Hum… Shurima je présume ? Pas étonnant vu ton teint de peau et peux-tu m’expliquer comment tu as eu cette graine ? Demanda la boiteuse d’un air soupçonneux envers la jeune fille
-Il s’agit d’un présent de mon maître, il m’enseignait la maitrise de mon pouvoir… C’est pour apprendre à le maîtriser que je suis partie de Shurima, mais mon voyage s’est compliqué et j’ai atterrit à Ionia.
La pêcheuse plaça une main qui se voulait rassurante sur l’épaule de sa passagère, sa main rappelait à Taliyah celle de Babajan quand elle avait pris soin de la jeune fille. Elle revoit toute sa tribu s’avançant après la danse sous la lune qu’elle avait faite il y a de cela quelques temps déjà et elle se les repassa un à un dans sa tête. Il ne fallait pas que cet empereur-dieu les réduise en esclavage, Taliyah n’en supportait pas l’idée. Elle serra les dents.
-Connais-tu la signification de cette graine ? Ton maître te l'a-t-il enseigné au moins ?

L'apprentie baissa les yeux de honte, elle n'avait pas fini sa formation, était-ce important ? Pour seul réponse à la pêcheuse, Taliyah tourna sa tête de droite à gauche doucement.

-Cette graine est un symbole d'humilité dans l'école d'arme d'un village voisin, c'est sûrement de là que vient ton maitre jeune fille.

-Je ne sais pas, je ne lui ai jamais demandé, nous n'avons jamais eu l'occasion de parler de son passé.
Se justifia Taliyah. Mais si cet objet est juste symbolique, pourquoi m'emmener à Freljord ? Elle ne vaut rien !

La femme s'éloigna un peu, en direction de la barre, à mi-chemin elle se retourna sur la tisseuse et lui sourit et dans un murmure répondit « ça c'est une autre histoire ».

Plusieurs lunes s'étaient levées, autant que de soleils se sont dressés. Au rythme du vent et du courant, Taliyah se rapprochait un peu plus de sa destination, ce matin elle se retrouvait à rêvasser en regardant l'unique voile du petit bateau, ce vent qui les portaient vers Freljord lui rappelait maitre Yasuo, elle repensa à leur adieu et s'imagina que ce vent, celui qui faisait gonfler la voile, était envoyé par lui. L'air s'était refroidi, signe que l'on approchait de la destination. Durant ces quelques jours de cohabitation, la jeune tisseuse avait fait connaissance avec la pêcheuse. De son prénom Phyla, signifiant tranquillitée en ancien dialecte ionnien, elle parle à l'eau elle-même qui lui indiquait les bancs de poissons environnants. Elle raconte que tout élémentaire qui se respecte doit, en plus de manipuler son élément, être à l'écoute et le comprendre. Taliyah appréciait cette leçon et avait hâte de la mettre en pratique sur les terres freljordiennes.

-Encore à rêvasser ? Demanda Phyla

Pour seule réponse, Taliyah lui adressa un sourire tout en frottant ses deux bras pour se réchauffer. La pêcheuse passa autour de ses épaules, un poncho aux couleurs bleuté et aux rebords de laine. Taliyah la remercia. La jeune tisseuse descendit ensuite dans la cale où y était aménagé ce qui ressemble à une cuisine, où à première vue, il n'y avait rien pour réchauffer un peu d'eau, mais Taliyah savait faire preuve d'ingéniosité. Elle plaça les trois galets de sa poche, fraichement lavés et en effleura la surface. Elle mémorisait leurs textures et se souvenait des galets de Shurima, elle réfléchit à leurs chaleurs quand ils se trouvaient sous le soleil ardent de son désert natale. À force de concentration, Taliyah parvint à faire chauffer les galets. Elle y cassa alors deux oeufs pour préparer deux omelettes, la cuisson prit du temps, mais elle parvint à obtenir deux omelettes prêtes à être mangé. Quand l'élémentaire de la roche remonta sur le pont, un frisson lui parcourut la nuque, une drôle de sensation, comme si on lui chuchotait des mots incompréhensibles à l'oreille. Elle regarda Phyla l'air panique, les deux galets en main avec dessus les omelettes. Phyla, elle lui sourit et lui pointa à l'horizon, le continent. Ce que Taliyah avait ressentit, ce frisson, ce n'était que la roche qui se manifestait, pour la première fois depuis des jours, elle se sentait submergé par sa propre magie, d'une telle abondance qu'elle en avait la tête qui tourne et qu'une bouffé de chaleur, comme l'étreinte douce d'une mère, l'avait pris.

-Nous y sommes bientôt donc, s'écria la jeune tisseuse, je vais enfin pouvoir rentrer à Shurima.

Phyla déposa sa main sur l'épaule de sa passagère et lui sourit tendrement.

-Et bien, la route fut agréable, si un jour ton voyage te ramène à Ionia, vient me passer le bonjour.

La jeune tisseuse acquiesça et enleva un fil de sa tunique, qui depuis son arrivée à Ionia en avait déjà pris un coup et la tendit à la femme, tout en expliquant que c'était une tradition dans sa tribut, qu'ainsi qu'elle gardera toujours un peu de la jeune Shurimienne. Elle l'attacha autour de son poignet droit.

Elles avaient eu à peine le temps de finir de manger les omelettes, que le bateau arriva au port, le moment des véritables adieux était arrivé, Taliyah s'apprêtait à rendre son poncho à son amie, mais au moment où elle commençait à le retirer, Phyla lui pris ses deux mains entre ses paumes.

- Garde-le, ainsi tu garderas un peu de moi pour ton voyage.

Plus doux que des mots, Taliyah la serra dans ses bras, si la différence de culture aux premiers abords peut sembler être un mur, la tendresse en revanche est là pour le détruire. Taliyah ne put s'empêcher de verser une petite larme qui parla sur sa joue droite quand elle descendit du bateau. Elle resta ensuite de longue minute à regarder son amie qui prend le large pour retourner chez elle. Maintenant, Taliyah devait reprendre son chemin et trouvez ces Freljordiens qui pourraient l'aider à vaincre l'empereur-dieu dont parlent les ragots qu'elle a entendus.



BEHIND THE SCENE




› Prénom ou Pseudo › Gripus

› Âge › 17 ans à mon actif

› Expérience RP › depuis 3 ans

› Comment avez-vous connu Path of Valoran ? › taper "league of legends forum rp" et vous trouverez

› Autres ›  En fait il y a ces deux machins, yin et yong qui tourne dans un schéma projectif avec une intersection en quatre dimension, mais c'est vraiment pas une fonction mesurable, c'est plutôt du genre *woush woum BIM ! BAM ! Boum! (je suis un grand adepte d'apprendre les phrase d'un perso par coeur ou les réplique des résumé foireux que je trouve sur internet)


Dernière édition par Taliyah le Dim 26 Aoû - 21:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 29/07/2018
Age : 17
MessageSujet: Re: Taliyah, tisseuse de pierre   Lun 20 Aoû - 20:28

Hello everybody, juste un petit up pour dire que ma présentation est finie, bon c'est surement truffé de faute mais je corrige tout vite demain sur bonpatron. Alors salut salut ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 149
Date d'inscription : 20/02/2015
MessageSujet: Re: Taliyah, tisseuse de pierre   Mar 21 Aoû - 8:57

Hello Taliyah,

Je passerai voir ça ce soir, quand tu auras corrigé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 29/07/2018
Age : 17
MessageSujet: Re: Taliyah, tisseuse de pierre   Mar 21 Aoû - 20:58

Correction opérée ! J'irais pas jusqu'à dire qu'il n'y a plus aucune faute mais c'est déjà mieux qu'avant ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'avais son honneur
Messages : 55
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Gouvernement
MessageSujet: Re: Taliyah, tisseuse de pierre   Mer 22 Aoû - 21:56

Bienvenue Taliyah ! Au plaisir de te croiser peut-être au détour d'un RP !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 29/07/2018
Age : 17
MessageSujet: Re: Taliyah, tisseuse de pierre   Mer 22 Aoû - 22:40

Si t’es dans les environs de Freljord je dis pas non ou je viendrais à toi haha. J’ai vu que t’as déjà gratté du texte avec une ancienne Taliyah alors pourquoi pas ^^
Au pire je fais des sauts temporel dans mon voyage et fera genre que c’est normal xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 272
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 32
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: Taliyah, tisseuse de pierre   Sam 8 Sep - 11:21

hey hey moi aussi j'ai gratté avec une ancienne Taliyah
bon bref, tout ça pour dire que ta fiche est dans ma ligne de mire pour une correction, et (peut-être ?) une validation juste heu... bon faut trouver le temps de lire et de commenter toussa avec un petit vampire lactovore, mais tu n'es pas passé à la trappe promis!

Me revoilààà
et plus tôt que prévu ce qui est plutôt une bonne nouvelle.
Bon alors...
Globalement la fiche est plutôt sympa, je pense que tu as assez bien compris le perso.
Quelques petites choses me font tiquer cependant.

D'une part, Taliyah la plus grande de sa tribue ? Ben je sais pas mais pour une adolescente, elle ne me semble pas vraiment grande que ce soit sur ses splashs et comparée aux autres champions etc... je ne me souviens pas que sa taille soit mentionnée quelque part dans son lore de surcroit, je revérifierai à l'occasion mais bon, attention à ne pas inventer des détails qui n'existent pas juste pour le plaisir (surtout que ça ne sert pas particulièrement l'histoire).

Mais surtout ce qui me perturbe, outre le fait que tu as laissé s'échapper quelques lignes de code par-ci par là (va falloir relire encore un peu ;p).
La concordance des temps (oui je fais chier tous le monde avec ça). Tu passes du présent à l'imparfait aussi vite qu'un Garen en plein tourbilol dans la même phrase, le souci c'est que ça hache la narration, on ne sait pas trop si l'action est en train de se dérouler, si c'est du passé, si... enfin bref, il faudrait travailler un peu ça et les répétitions.

Je laisse kat jeter un oeil derrière, mais déjà, une bonne relecture et je pense que tu pourras améliorer un peu les choses et obtenir le précieux sésame.

pour Rappel pour la concordance des temps:

soit - présent de narration => tout est au présent dans ta phrase et tu utilises le passé composé pour parler d'évènement passés. (Elle dors paisiblement sous sa couette, quand soudain on sonne à la porte.)
Soit - Imparfait (souvent pour un narrateur omniscient.) => alternance d'imparfait pour la narration avec du passé simple pour les actions ponctuelles. (elle dormait paisiblement sous sa couette quand soudain, on sonna à la porte.)

voili bon courage pour corriger, si je ne suis pas claire, n'hésite pas à répondre ou à me mp o/



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 149
Date d'inscription : 20/02/2015
MessageSujet: Re: Taliyah, tisseuse de pierre   Sam 15 Sep - 8:32

Ca y est, je sors enfin des limbes de l'inactivité pour venir t'apporter mon avis !

Concrètement, rien à redire sur le fond. Ton interprétation de Taliyah est intéressante, et le perso m'a l'air bien cerné. Comme Elise, je vais plutôt relever la forme, qui pose quelques soucis.

Une petite relecture après l'utilisation de bonpatron serait pas mal (› Mental - Tapez ou collez votre texte en français ici et cliquez le bouton "Vérifier le texte"... Hum hum)
Les phrases sont parfois un peu longues et partent dans plusieurs idées différentes. Essaye plutôt de faire une phrase - une idée. Le style est parfois assez répétitif également, surtout dans l'histoire, et un peu lourd à lire (je pense notamment à ce passage là :

"Pour seule réponse, Taliyah lui adressa un sourire tout en frottant ses deux bras pour se réchauffer. La pêcheuse passa autour de ses épaules, un poncho aux couleurs bleuté et aux rebords de laine. Taliyah la remercia. La jeune tisseuse descendit ensuite dans la cale où y était aménagé ce qui ressemble à une cuisine, où à première vue, il n'y avait rien pour réchauffer un peu d'eau, mais Taliyah savait faire preuve d'ingéniosité")

Là tu fais l'inverse, des phrases qui sont un peu inutiles, et des répétitions du sujet principal. Un exemple de reformulation plus légère serait :

"Pour seule réponse, Taliyah lui adressa un sourire, tout en frottant ses deux bras pour se réchauffer. La pêcheuse passa autour de ses épaules un poncho aux couleurs bleutées, et aux rebords de laine. La jeune fille la remercia, et descendit ensuite dans la cale ou y était aménagé ce qui ressemblait à une cuisine, ou à première vue, il n'y avait rien pour réchauffer un peu d'eau. Mais Taliyah savait faire preuve d'ingéniosité."

C'est un exemple évidemment.
Un conseil : lis ton texte à voix haute. Vois ou est ce que les pauses viennent naturellement se faire, et retranscris les à l'écrit de cette manière. Le résultat sera sans doute plus fluide.

Quelques efforts à faire sur la forme donc (en plus de ceux qu'Elise a souligné évidemment), avant validation, mais pour le reste, tout va bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Taliyah, tisseuse de pierre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Taliyah, tisseuse de pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Présentations :: Présentations en cours-