RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Aatrox - The World Ender [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 07/10/2018
MessageSujet: Aatrox - The World Ender [fini]   Dim 7 Oct - 18:39



Aatrox



› Sexe › Mâle (anciennement) Mâle/Femelle (selon le corps de l'hôte)
› Race › Humain (anciennement) - Transfiguré (anciennement) - Darkin (actuel)
› Origine › Shurima  
› Allégeance › L’oubli
› Profession › Fossoyeur des mondes et Déicide
› Devise« I must destroy, even hope ! »

GENERALITES


Physique - Autrefois un être de lumière, j’ai été réduis à une épée déchirant la chaire de ses adversaires pour glorifier sa forme et grandir sa puissance. Ma forme n’est plus qu’un amas de chair, de muscles et de sang. Je ne vis pas dans mon corps mais je vis à travers celui que les adversaires idiots m’ont offert si gracieusement. Cette forme n’est qu’un outil me permettant de satisfaire mes besoins de carnage. C’est cette précieuse et hideuse forme qui m’autorise à entrevoir ma mort.

Mon cœur battant pour ma survie que je ne souhaite pas réside dans mon épée. Cette épée est ma réelle forme, je suis cette épée et le cœur battant à l’intérieur, cette forme indestructible qui ne cessera de vivre seulement quand j’aurai traversé tout Runeterra pour amener la destruction et la mort et finalement faire dominer l’oubli. Je ne ressens aucune douleur à travers la forme que je présente, ma souffrance est constante et éternelle. Le seul plaisir que je ressens est quand j’obtiens finalement un hôte assez garant pour me prêter son corps, que je puisse enfin utiliser les mortels et les Dieux pour assouvir mes besoins primitifs de bête.

Ce corps d’hôte se déforme peu à peu au fur à et mesure que je tranche à travers la chaire. Il se transforme en être horrible où les muscles et la chaire est visible. Je grandis au fur et à mesure que je tranche pour finalement qu’ils constatent un géant doté d’ailes titanesques et une épée immense. Je ne vole que le sang, la peau ne m’intéresse pas. La peau protège de la souffrance et de la mort, mais je ne peux échapper à la première et je suis en quête de la seconde.


Mental - Durant une noble bataille, j’ai hurlé à la face du silence, j’ai combattu pour la lumière contre les ténèbres, je sers à présent un nouveau maître : l’Oubli

Je ris à votre imbécillité et à votre résistance futile ! Vous construisez des empires et des royaumes tous aussi ridicules les uns que les autres, tout ça dans le but de conquérir et prospérer. Battez-vous le temps que vous le pouvez, car bientôt, l’oubli et la destruction régneront sur vos terres.

Je n’ai que deux souhaits simples :
-Faire régner le néant par la mort de toute chose et conséquemment  provoquer ma mort
-Éventrer tous les Aspects existants, et le répéter une infinité de fois

Ces motivations seront bientôt, dans quelques millénaires surement, réalisées. Je pourrai enfin mettre fin à cette « vie » et goûter à la douce mort . Je ne cherche que la mort et la destruction, je ne fait confiance à personne et ne collabore qu’avec mes alliés de la destruction que sont ceux de mon espèce. Seuls les Darkin ont tous le même souhait qu’est le mien : faire payer à ces mortels et ces Dieux leurs crimes et leur trahison à notre égard ! Ils vont tous payer, car tous sont coupables !

« I do not obey, I cannot lay down, I will be the ender of all things ! »

Lieux de vie - Je réside à l’intérieur de mon épée et n’en sort jamais, utilisant simplement l’amas de chaire fétide comme moyen de rependre le chaos et la destruction autour de moi. Je me retrouve, à chaque destruction de ma forme par de vulgaires mortels ou de Dieux ridicules, enfermé ou enfoui sous les décombres du combat. Les endroits où je vais se retrouvent après mon passage, non pas en ruine, mais réduits à néant. Seul le sol emplis de feu reste, tout le reste, végétaux, insectes, humains mortels et Dieux, sont morts. Mon habitat idéal serait la mort.

« I march to death, though I wish it was my own… »

RELATIONS ET LIENS


Darkin (Notemment Rhaast et Varus) - Il a combattu avec ou contre eux, mais cela lui importe maintenant peu, il les considère comme des êtres pouvant lui être utiles à la destruction de la vie. Bien qu’il ne les considère ni comme des amis ni comme de réels alliés, une alliance entre eux n’est pas impossible.

Transfigurés - Il a combattu avec ou contre eux, mais cela lui importe maintenant peu, il veut tous les voir tomber un par un et leur arracher les entrailles.

Aspects - Ce sont ses pires ennemis, il cherche désespérément à tuer tous les puissants de Targon et éprouve une haine profonde envers Zoe et Pantheon, les deux Aspects l’ayant transformé en un vulgaire outil de moisson de chaire.

Tryndamere - Il a tué toute sa tribu, le laissant en seul rescapé et prévoit de potentiellement l’utiliser comme un hôte pour sa rage et sa résistance presque inhumaine.


I am "The World Ender"


Style de combat : >

« I am not YOUR ennemy, I am THE ennemy ! »

Je me bats avec mon corps et me dirige grâce à l’outil de chaire. Je balance mon corps dans les armés pour en saisir le sang et faire grandir cette forme. J’écrase les mortels, se battants, fuyants ou de marbre face au colosse de sang croulant que je suis. J’utilise la taille grandissante à force de tailler dans le sang de mon corps tranchant pour exterminer et utiliser ces immondes humains. Je leur vole leur sang et leurs entrailles pour reforger le corps de mon hôte et lui ajouter des ailes et de la force. Mon épée grandit en même temps que le corps de mon hôte pendant que je continue d’éviscérer mes opposants. Cependant plus je deviens grand plus j’ai besoin de sang pour grandir. Grandir de deux mètres à trois mètres se fait facilement avec quelques soldats garnis de chaire alors que de grandir de cinq mètres à six mètres me demandera une trentaine de soldats musclés environ. N’ayez crainte, j’arriverai facilement à devenir assez grand pour tous pouvoir vous anéantir !


HISTOIRE OU POST RP


« They think me defeated, enchained, but I am unbowed... Noble is this carnage ! »

Chaque seconde que je passe dans ma cage sans avoir d’hôte pour expier ma rage sur les mortels se fait ressentir. Et pourtant, je ne sais cela fait combien de temps que personne n'a tenté de me manier. Je ne vois ni entend quoi que ce soit. Je ne fais que ressentir les choses, des sortes de vibrations. Comme chaque fois que je suis amputé d’un corps à utiliser comme outil, une éternité d’attente se dresse devant moi.

Le dernier combat que j’ai provoqué, et perdu, était près de Freljord. Pourtant aucun des soldats ne m’ayant attaqué faisait partie des terres glacées. Non… Ils étaient tous très différents, il y avait des chevaliers, des archers et des mages. Ils étaient nombreux, et pourtant je n’étais surement pas leur objectif avant qu’ils ne me rencontrent sur ces terres. Ils possédaient une technologie avancée que je ne saurais expliquer. J’ai bêtement perdu cette bataille. Mais je ne suis pas abattu, je suis simplement emprisonné quelques milliers d’années surement. J’attends patiemment un nouvel hôte assez idiot pour me libérer en tentant de me maîtriser.

Depuis mon renvoi dans ma prison après cet échec je ressentais des présences autour de moi. Je devais surement être transporté dans leurs contrés. Quelle idiotie de leur part que de m’emmener au cœur de leurs habitats. Je ne pourrai qu’encore plus simplement les tuer. A moins qu’ils soient assez intelligents et méfiants pour  me laisser emprisonné dans ma cage pour l’éternité. Non... Les mortels sont beaucoup trop curieux et un jour, quelqu’un me prendra, moi, Aatrox, pensant pouvoir m’utiliser pour se défendre. Et il n’aura qu’une fraction de seconde pour se rendre compte de son erreur en m’utilisant comme un outil. Il réalisera qu’à partir du moment où il m’a empoigné, il était devenu mon outil de destruction.

Je ressens des gens s’approcher de ma forme et de ceux me transportant, pourtant ils ne se sont pas arrêté. Est-ce un contrôle avant de passer leurs frontières ? Non… Ils seraient à l’arrêt si c’était le cas, de plus, les présences arrivent de toutes parts. C’est une embuscade ! C’est mon opportunité, si les forces tendant l’embuscade l’emportent ils seront tentés de m’utiliser. Je me nourrirai des survivants du combat et m’envolerai vers des terres paisibles pour doucement grandir et pouvoir par la suite forcer des offensives plus grandes.

Le combat a commencé, et pourtant, il se finit très rapidement. Je ne ressens aucune douleur sur ceux me gardant. Ils ont tous étés assassinés rapidement. En moins d’une minute le combat cesse et les vainqueurs s'approchent de moi avec confiance. Ils ne savent surement pas ce que contient l’escorte, ils veulent probablement seulement piller ce qu’elle contient. Après un temps de réflexion, ils doivent être environ vingt-cinq à entourer l’endroit où je suis au cas où des renforts arriveraient pour l’escadron qu’ils viennent de décimer. Ils semblent former un cercle et une personne pénètre ce cercle. Il tourne autour de moi, lentement, surement en train de m’examiner avec attention. Il s'arrête et m'empoigne avec rage et me brandis vers le ciel. C’est à ce moment que j'échange de place, me transportant dans son corps, et lui, vers le royaume de l’oubli. Il n'avais pas compris que le piège n’était pas son embuscade, c’était moi ! Cet hôte est plutôt satisfaisant pour un que je n'ai pas choisi. C'est sans aucun doute leur chef. Je baisse l’épée que je suis pour observer autour de moi. Ils me regardent tous, ils voyent que leur dirigeant viens de changer radicalement. Ses os perçant sa propre peau, laissant sortir un sang luisant sur sa peau blanche et glaciale. Un rapide coup d’œil aux soldats et un constat bref de mon corps me permet facilement de me rendre compte que c'est une tribu, surement nomade, de Frejlord. Je ne suis cependant pas sur une terre glaciale, mais dans une plaine recouverte de buissons avec seulement un chemin rectiligne.

Je courbe le corps de ce bon hôte vers l'avant. Les personnes autour de moi ne ne comprennent pas ce qui se passe, ils ne comprennent pas que, bientôt, ils vont servir mon sombre dessein. J'éclate de rire, le visage au ciel et les yeux fermés, la bouche grande ouverte, laissant sortir les sons de mon rire mortifère. Ils se rendent enfin compte que ce à quoi ils font face n'est pas leur chef. Ma voix détruite et charnue leur a permis de déterminé cela… De très intelligents mortels que j'ai devant moi ! Il leur a fallu attendre le changement de voix pour réaliser la tromperie alors que le corps de leur chef se transformait depuis une dizaine de seconde en un cadavre sur pattes. Après avoir fini de rire, ce qui m’avait soulagé, je leur annonce le début d’un combat pour pouvoir me divertir de la souffrance de mes chaines un minimum et ne pas trancher des cadavres n’opposant aucune résistance.

« Priez mortels, vous faites face à un Darkin ! »

Je soulève le corps de mon hôte vers le ciel et brandis ma lame pour frapper le sol devant moi, écrasant un  adversaire. Ils tentent naïvement de créer une formation pour pouvoir me combattre. Je reçoit quelques flèches qui ne fait qu’affaiblir la force d’un corps que j’allais améliorer. Quatre ennemis foncent sur moi, au dernier moment, je me décale sur le côté, esquivant leur charge et les tirs d’archers. Certains s'attaquent entre eux par mégarde, pendant que je découpe deux de ceux qui m’avaient chargé. Mon hôte grandis en même temps que ma lame et des ailes commencent à pousser. Je me ru sur le côté tout en tranchant en virgule un demi-cercle d’archers. Je grandis, prend mon envole sur quelques mètres de hauteur, esquivant des coups de combattant et atterri en piquet sur ces mêmes combattant. Après cela il n’en reste déjà plus que  deux. Les deux premiers qui avaient tenté de me charger mais ayant fini par se blesser. Je fais déjà un peu plus de trois mètres, ce qui est satisfaisant pour un premier combat. Sur un mouvement circulaire j’attache mon épée dans le dos de mon corps, taillant au passage les soldats restants, implorant ma pitié. La chaire de mon dos se positionne pour servir de fourreau à ma prison, ma cage, mon horreur, mon cœur… Ma lame…

J’observe rapidement autour de moi, porte mon regard vers le ciel bleu et cris de toutes mes forces. C’était un appel aux mortels et aux Dieux. Aucun ne m’avait entendu, j’avais seulement percé le silence, mais j'arrive, déterminé à réduire ce monde au néant.

BEHIND THE SCENEWORD




› Prénom ou Pseudo › Dryu > Anagramme si vous voulez mon prénom >.>

› Âge › 16 ¾ (comment ça le ¾  compte pas  D :< ?)

› Expérience RP › J'ai commencé y'a 1 an sans vraiment en avoir fait beaucoup et je suis motivé pour progresser! N'hésiter pas à critiquer de façon constructive, ça aide !

› Comment avez-vous connu Path of Valoran ? › Sur le forum officiel de LoL, y'avait un topic datant de 2 ans

› Autres › Faites pas attentions aux citations random d'Aatrox, c'est juste un petit kif (si c'est gênant, dites j'enlèverai)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 19
Localisation : Loin
MessageSujet: Re: Aatrox - The World Ender [fini]   Jeu 11 Oct - 22:52

Bienvenue monsieur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 07/10/2018
MessageSujet: Re: Aatrox - The World Ender [fini]   Ven 12 Oct - 18:28

Merci petite fille :3 Pour avoir été la première à m'avoir souhaité la bienvenue sur le forum, tu sera la dernière que je tuerai Profite bien du présent que je t'offre, c'est rare que je fasse ce genre d'affaire :>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aatrox - The World Ender [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aatrox - The World Ender [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Présentations :: Présentations en cours-