RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 AVE STAN MORITURI TE SALUTANT!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Admin
Messages : 286
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 32
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: AVE STAN MORITURI TE SALUTANT!   Mar 13 Nov - 8:57

Bonjour à tous,

Bon vous le savez déjà, notre cher Stan Lee du haut de ses 95ans, est parti rejoindre tout ses héros morts pendant des années, sauf que lui il est peu probable qu'il revienne (cela dit, un Zombi Stan Lee, je dis oui!)

Bref, pour lui rendre un petit hommage, et puis aussi activer un peu nos popotins engourdis sur le fofo, je propose de nous faire un petit trip supers Héros en wtf à la suite de ce poste.

Après tout, nos champions sont des sortes de super héros et doivent beaucoup à la pop culture en partie influencée par ce bon Stan.
Sachant que ça peut aussi être super vilains, si vous vous sentez l'âme maléfique muhahahahahahahahahahaha! *rire maléfique de niveau 6*


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 286
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 32
Localisation : Noxus / Les iles obscures
MessageSujet: Re: AVE STAN MORITURI TE SALUTANT!   Mar 13 Nov - 9:14

Élise releva le col de son manteau en peau de bébé phoque et soupira profondément, elle regardait la neige tomber sur les buildings, une lueur maligne dans le regard.
Une personne la dépassa, un homme de grande taille, comme de coutume son aura et son charisme alertèrent les sens de l’individu qui se retourna pour lui jeter un regard. Élise lui sourit d’un air qui se voulait presque innocent, puis tourna ses talons aiguilles de 15cm et repartie en les plantant dans le début de croute neigeuse en formation.
Son chai tee Starbucks à la main, elle songeait au futur, un futur assez proche, car ses bébés devaient éclore aujourd’hui, en y songeant elle ne put s’empêcher de sourire à nouveau pour elle-même : ses petites créatures promettaient d’être tellement exceptionnelles ! Et elles feraient un parfait test pour voir comment cette bande de bons samaritains en collants moulants allaient se débrouiller avec des veuves noires mutantes.
Toujours le sourire aux lèvres, elle franchie la porte coulissante du Zaavan’s Laboratory, salua d’un bref signe de tête les vigiles et tout en défaisant lentement les boutons de son manteau, pénétra dans son ascenseur personnel après s’être identifiée par pose de son délicat index manucuré sur le détecteur d’empreintes digitales.
Une fois au 45eme étage, elle laissa son manteau tomber mollement sur la moquette épaisse, jeta d’un geste sur le gobelet de sa boisson dans la poubelle, puis après avoir enfilée une blouse blanche immaculée, présenta son œil rouge au scanner pour pénétrer dans la salle des couveuses.

« Maman est là mes chéries, ce soir vous irez vous dégourdir vos petites pattes ! »

Alors qu'elle allait pénétrer dans son antre bien aimée, la voix de sa secrétaire, cette petite quiche blonde de Crownguard, recruté quelques mois auparavant pour remplacer Personne son ancien Majordome/secrétaire/homme de main etc... disparu dans un combat épique contre... Elle serra les dents, il serait vengé! En attendant il fallait savoir ce que voulait la poupée barbie.

"Madama Zaavan ? Un journaliste pour vous à l’accueil, un ou une certaine [Libre à vous d'être ce journaliste si vous le voulez]"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 24
MessageSujet: Re: AVE STAN MORITURI TE SALUTANT!   Mar 13 Nov - 12:36

Si moi, le narrateur, je pouvais soupirer, je le ferais. Cette journée s'annonçait encore une fois des plus mornes possibles. Garen était de terrain aujourd'hui. Il était comme à son habitude impeccable dans son costume beige, sa cravate parfaitement nouée.. La seule tâche au tableau était, éventuellement, une mèche qui était plus haute que le reste de sa chevelure, parfaitement gominée sans excès. Ses lunettes vissées sur son nez, il avait sous le bras un grand calepin, ainsi qu'un matériel d'interview somme toute classique.

Au moment d'entrer au siège, il passa les portes automatiques, s'excusant en laissant le chemin libre à quelques chercheurs, visiblement. A cause de sa bonne carrure, même si il ne faisait pas deux mètres de large, il empêchait les employés de passer. Il les salua, avant de continuer son propre chemin, à l’accueil. Il ne fut pas surpris d'y voir quelqu'un qu'il connaissait très bien.. Mais s'abstint de tout commentaire, vis à vis de cela. Il se contenta d'un sourire digne des publicités les plus prisées, avant de s'annoncer.

"Excusez moi de vous déranger, je suis journaliste au Daily Valoran. J'aimerais si possible avoir un entretien avec Madame Zaavan, si une partie de son temps est bien sûr disponible. Mon nom est Garen, Garen Crownguard."

Les formules de présentations, même inutile.. Mais quoi qu'il en soit : En effet, une interview avec elle serait plus que bénéfique pour le journal auquel il travaillait. Un des plus importants de la ville. Mais surtout, il voulait en apprendre plus de façon.. Personnelle, sur la dite "Elise Zaavan". Ou plutôt, un certain héros du nom de Super Macien souhaitait en apprendre plus. Il pourrait, après tout, lui rendre ce service en joignant.. L'utile et l'utile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 30/06/2017
MessageSujet: Re: AVE STAN MORITURI TE SALUTANT!   Dim 18 Nov - 2:01

C'est dans un petit appartement que commença le récit de Kay, un humain, étudiant, enchaînant les petits boulots, ses études ainsi que ses passions. Le dessin, les jeux vidéo.... C'était d'ailleurs une musique assez pixelisé qui nous accueillait dans la seule salle de vie de l'étudiant, plus on s'approchait, plus les bruits de touches de clavier s'intensifiaient. Les conditions de vie du jeune homme étaient.. Convenables pour un étudiant sans le sou, du moins, si nous devions exclure le pc qui était probablement de meilleur qualité que quoique se soit d'autre dans cette pièce. Cela pourrait paraitre normal pour certains, d'autres diraient que c'est totalement stupide d'avoir un tel équipement, mais là n'était pas la question.

Le jeune homme continua de jouer jusqu'à finir le niveau final de ce jeu. Il sourit et se leva, appelant quelqu'un.

Oui, c'est moi.. Ouais, sympa ton jeu, encore merci, ça m'aidera sûrement ce soir une fois que j'aurai bien maîtrisé ta création !

Il raccrocha avant de plonger littéralement sa main dans l'écran encore allumé, sans pour autant casser celui-ci, quelques petits courants d'électricité sortirent puis ce fut une sorte de cape qui en sorti, totalement pixélisée, qu'il mit sur lui. À cet instant, il sembla légèrement changer, en plus de la cape, ses cheveux changèrent et devinrent rose fluo, des traits de la même couleur se formèrent sur ses bras jusqu’à ses doigts, ses vêtements furent remplacés par une tenue totalement noire agrémenté de pixels roses qui bougèrent de manière aléatoire sur son corps. Pour finir, son bas du visage fus recouvert de la même matière. Il monta par l'escalier de son immeuble vide jusqu'au toit avant de regarder l'espace entre son toit et le suivant. Il s'élança... Et sauta, a mi-chemin, il sembla être rempli d'une sorte d'énergie ... Et pus de nouveau sauter, terminant son saut sur l'autre bâtiment. Il sourit et sorti d'une poche qui apparut son téléphone.

C'est parfait mec! ... Un super-héros moi ? Pff... Quand même pas.. Ouais, je sais que mon pouvoir est cool, mais au point de devenir un justicier.. Je ne sais pas... Quoi... TU AS RAJOUTER UN MODE POUR TRANSFORMER MES MAINS EN FLINGUES??? Oh... Ce n'est pas létal, heureusement.... Enfin, je ferai un essai si tu veux, mais je ne sais pas encore...

Il raccrocha avant de continuer sa balade entre chaque bâtiments, cherchant entre temps un nom de super-héros, même s'il ne risquerait pas de l'utiliser...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 04/12/2017
MessageSujet: Re: AVE STAN MORITURI TE SALUTANT!   Jeu 29 Nov - 19:07

Es-tu sûr de ne pas vouloir allumer la lumière ? Physiologiquement les humains ne sont pas faits pour vivre dans le noir.

La voix artificielle s'était élevée, un peu métallique, comme toujours.

C'est gentil de t'inquiéter, mais je t'ai programmé pour m'assister, pas pour me dorloter.

Malgré la semi-pénombre, ses doigts trouvaient les touches holographiques naturellement. Il regardait l'écran translucide, guettant en arrière-plan la modélisation en 3D des codes qu'il était en train d'assembler. Malgré son instruction, son assistant alluma une lumière tamisée pour faciliter sa lecture.
L'intelligence artificielle guidait en partie sa main gauche, remplacée à l'instar d'une grande partie de ce côté par une prothèse high tech reproduisant son anatomie. C'était cet... accident qui l'avait poussé à mener des recherches de plus en plus pointues sur le monde technologique et les avancées qu'il pouvait apporter. Grâce à cela, il pouvait retrouver une vie normale... Enfin, presque normale.
Il le savait, à défaut de pouvoir faire autre chose il finissait obsédé par son travail. Et n'était pas prêt de décrocher, même s'il réussissait. A cause de cela, Rhaast se montrait très protecteur envers lui. Un peu trop, parfois. C'en était presque... touchant.

Il ignorait de qui venait réellement cette idée. De lui, ou de la machine. Mais il s'agissait d'une idée de génie. Un implant électronique peu gourmand en énergie, directement alimenté par le système nerveux. Pour permettre aux gens de retrouver leur mobilité perdue. Lui le premier. Il existerait bientôt une version grand public, bien sûr. La sienne était légèrement... supérieure. Et il préparait la suite.

Tes inventions servent le bien de l'humanité. Ce serait dommage de la priver d'un esprit comme le tien.

Comme d'habitude, Rhaast suivait ses pensées. Il sourit. Un sourire déformé par une moitié de visage sculptée par la technologie. Son assistant ne pensait qu'à le faire sortir de son antre. Lui faire retrouver le soleil, les gens. Il aurait été tenté de répondre "Chacun son obsession", s'il avait ignoré que les paroles de Rhaast avaient toujours un double sens.
Il avait conçu une intelligence autodidacte, avec une personnalité évolutive. Et il était ravi de voir qu'elle suivait à merveille ses prévisions. Mais il ne fallait pas que Rhaast croie que lui, son créateur, ne savait pas lire entre ses lignes de code et ses interlocutions.

Et tu ne dis pas ça parce que tu es plus impatient encore de découvrir le monde extérieur que de me mettre dehors ?
Tu m'as percé à jour.

Au moins il avait gagné l'honnêteté de le reconnaître. Était-ce parce qu'ils étaient proches du but ?

Tu es prêt ?

La modélisation était terminée, vérifiée. Parfaite. Il s'en était assuré, et Rhaast avait refait les calculs en arrière plan.

Plus que jamais.

Était-ce de l'excitation qu'il prévenait dans la voix d'ordinaire imperturbable ? Elle rajouta plus sérieusement, comme si _lui_ avait besoin d'être rassuré.

Je serai toujours à tes côtés.

Il n'avait aucun doute là dessus.

Il appuya sur le bouton qui allait, une fois de plus, changer sa vie. Puis, se laissa retomber dans son fauteuil. Il ferma les yeux, en attendant que le processus ne commence. Il s'attendait à la douleur. Mais quand elle vint, elle fut intense. Bien plus qu'il ne l'avait prévu. Il hurla. Quelque chose n'allait pas. Il devait arrêter la machine. Il voulut tendre le bras jusqu'à la console, mais il ne lui répondait plus.

Rh... aast...
Tout va bien, Kayn.

Il perdit connaissance.

-

Rhaast ?
Oui, Kayn ?

Sa première réaction fut une bonne dose de soulagement. Il était en vie. Et en pleine possession de ses capacités cognitives. La seconde fut une euphorie grandissante. La voix de Rhaast lui avait directement répondu depuis son cortex cérébral. Ça... avait fonctionné. Il voulut se lever, mais la voix de son assistant l'arrêta aussitôt.

Ne bouge pas.

Ce n'était pas un ordre, mais c'était ferme. Il en comprit vite la raison. Il était allongé, non loin du fauteuil sur lequel il s'était évanoui. Sur la table d'opération, où des bras robotiques s'attelaient encore. Son œil droit vit l'un d'entre eux procéder à une soudure sur son bras, tandis qu'une aiguille de précision s'approchait de son visage.

Ce sera bientôt terminé.

Il ferma les yeux, patient. Rhaast l'avait transporté durant sa narcose, et n'avait visiblement pas chômé.

Combien de temps suis-je resté inconscient ?
Assez longtemps.

Trop longtemps.

M'entends-tu ?
Oui.


Cela le fit sourire. Un sourire qu'il eut la surprise de sentir s'étendre des deux côtés.

Rhaast...
Oui. J'ai complété les calculs. L'innervation est presque terminée.

A ce stade, ce n'était plus de l'euphorie. La joie lui faisait venir les larmes aux yeux. Un bras articulé vint tamponner son œil droit, provoquant un éclat de rire mental.

Désolé. Je n'ai pas reproduit de glande lacrymale du côté gauche.
Ce n'est... pas grave.

Il était déjà trop heureux de l'espoir que cela lui rendait. Le prototype était imparfait, incomplet. Il lui permettait à peine de bouger. Il sentait que le temps alloué à Rhaast et les ressources mises à sa disposition avaient dépassé toutes ses espérances.

C'est fini. Ouvre les yeux.

Confiant, il s'exécuta. Auparavant, il avait une bonne vue. La qualité de sa vision était devenue telle que son œil droit était celui lui donnant l'impression d'être anormal.

As-tu mal ?
Non.
Peux-tu bouger ?

Il était impatient de le savoir, lui aussi. Il fit le mouvement pour se redresser sur la table, et, assis, regarda sa main gauche, bougeant les doigts avec une fluidité de pianiste. Son assistant avait même soigné le côté esthétique. Parfaite.

Tout semble fonctionner à merveille.
Tu m'en vois ravi.
L'es-tu, Rhaast ?

Il était conscient que Rhaast ne perdait pas le nord. Il voulait profiter encore un peu de leur coopération.

Est-ce que je vois trop grand ?
J'apprécie l'idée d'une combinaison intégrale.

Ses yeux se plissèrent, lui faisait apprécier à nouveau la finesse des expressions que lui offrait ce masque de métal.

Nous formons une bonne équipe.
Je ne suis plus seulement ton assistant alors ?
Tu ne l'as jamais été.
Au travail alors !

Avec un regain d'enthousiasme malgré son épuisement physique, il se remit devant ses écrans. Sauf que cette fois, il commença par ouvrir tous les stores de la maison. Le soleil était au zénith, et il avait une vue panoramique sur l'océan. Un paysage idéal pour stimuler sa créativité.

Il nous faudra un nom.
C'est prématuré, Rhaast.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: AVE STAN MORITURI TE SALUTANT!   

Revenir en haut Aller en bas
 

AVE STAN MORITURI TE SALUTANT!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ave Imperator, morituri te salutant | Sether.
» Débat divin #8 : Morituri te salutant
» Morituri te Salutant
» Une histoire de clés! [Stan & Gwen ♥]
» Stan et Victoria : Veux-tu m'épouser ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: La Faille :: La faille :: Fête du slip-