RP Francophone League of Legends
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Grimoire de la Fille qui est revenue Empty
 

 Grimoire de la Fille qui est revenue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kai'Sa
Messages : 7
Date d'inscription : 13/12/2018
MessageSujet: Grimoire de la Fille qui est revenue   Grimoire de la Fille qui est revenue EmptyMer 19 Déc - 23:56



Kai'Sa



SURNOM : "La Fille qui est revenue" / "Monstre"
SEXE : Femme
GROUPE : Marksman
ALLÉGEANCE : Aucune. Elle va où les créatures du Néant apparaissent, passant d’un monde à l’autre afin de protéger au mieux des peuples qui ne comprennent pas ce qu’ils voient.

CITATION : "La peur n’est qu’une illusion. Seul le danger est réel."


COMPÉTENCE ET ARME



Kai'Sa essaie d’éviter au mieux d’affronter des Runeterriens. Bien qu’elle déteste ça, elle préfère prendre la fuite, plutôt que de s’en prendre à des humains. Jusqu’à présent, elle n’a encore jamais eu à en affronter.
Cependant, lorsqu’elle se retrouve plongée dans la fièvre du combat… Elle donne tout, en alliant les capacités du symbiote à son agilité et sa vitesse. Son objectif est que son adversaire ne se relève pas, et elle y parvient généralement.
Kai’Sa sait cependant reconnaître ses limites, et si elle le peut, elle évitera donc le combat si elle se sait trop épuisée ou blessée pour pouvoir s’en tirer. Mais si elle n’a pas le choix, elle fera ce qu’il faut pour s’en sortir… Quitte à blesser des humains s’il le faut.
Après tout, c'est un instinct de survie et de conservation puissant qui lui a permis d’être encore en vie aujourd'hui… Sa part plus sombre, bestiale, aura donc tendance à prendre le dessus dans ces cas là.

Compétences :

Le symbiote s’adapte aux choix et besoins de Kai'Sa, bien que les décisions de celle-ci ne plaisent pas toujours à l’être du Néant. S’il agit parfois de façon purement instinctive, il est donc capable de faire varier ses capacités, en fonction de la situation.

-> En canalisant son énergie dans les excroissances symbiotiques surplombant ses épaules, la jeune femme est capable de tirer 6 à 12 projectiles de plasma, qu’elle peut ensuite diriger mentalement pour les dévier par exemple. Si elle ne le fait pas, le symbiote répartit de lui-même les tirs de la façon la plus équitable possible entre les différentes cibles se présentant à lui. Kai'Sa adapte donc le nombre de projectiles en fonction de ses besoins du moment, en sachant que, bien entendu, plus elle produit de tirs, plus cela puise dans son énergie.

-> Le symbiote est capable de puiser dans les forces de Kai'Sa - parfois de façon instinctive, et donc sans le consentement entier de la jeune femme - afin de booster ses capacités l’espace de quelques secondes. Elle se déplace alors plus rapidement, et est capable d’enchaîner les tirs plus vite. Si davantage d’énergie est donnée/prise, Kai'Sa peut se rendre invisible l’espace de quelques secondes, tout en se déplaçant plus rapidement. Elle ne peut cependant pas tirer le temps de son invisibilité. Cet aspect de ses capacités a tendance à la fatiguer rapidement, donc elle essaie d’en limiter l’utilisation.
Par ailleurs, l'invisibilité ne peut se faire que si la jeune femme porte le casque symbiotique : en effet, le symbiote puise dans l'énergie de sa porteuse pour modifier les écailles constituant la seconde peau de Kai'Sa l'espace de quelques secondes. Celles-ci reflètent alors la lumière pendant un court laps de temps, permettant à la jeune femme de devenir invisible. D'où le fait que cela ne puisse se faire que si elle porte le casque : sans cela, son visage resterait visible.
Pour ce qui est du fait que ses cheveux deviennent eux aussi invisibles... Leur couleur n'est pas un hasard : ils ont en effet été altérés au fil des années, tant par l'énergie du Néant, que par le symbiote, tout comme le reste du corps de Kai'Sa s'est trouvé affecté par cela. L'être du Néant lié à elle est donc en mesure de reproduire la modification qu'il apporte de façon ponctuelle à ses écailles, à la chevelure de sa porteuse.

-> Kai'Sa peut canaliser son énergie afin de créer deux projectiles de plasma destinés à être envoyés en ligne droite, sur une longue distance. Ceux-ci éclairent une petite zone autour d’eux, permettant à la jeune femme de vérifier si une voie est libre par exemple. Si un projectile - ou les deux - touche une proie potentielle, Kai'Sa voit alors une "marque" (c'est le terme utilisé par Kai'Sa pour désigner le fait que ses tirs laissent une sorte "d'empreinte" caractéristique momentanée - causée par l'énergie néantine constituant en partie ses projectiles - sur les cibles atteintes, lui permettant alors de les traquer) apparaître sur celle-ci, et peut donc utiliser sa dernière compétence. Elle doit cependant être équipée de son "casque" afin de voir ladite marque.

-> La dernière capacité de Kai'Sa lui permet de booster ses capacités à un niveau encore supérieur. Elle se déplace alors si rapidement vers une cible marquée, qu’elle semble tout bonnement se téléporter à ses côtés. Un bouclier violacé, constitué d’énergie du Néant, se crée alors autour d’elle au moment de sa "réapparition" et peut amortir le prochain coup de son adversaire. Le bouclier est une sorte de "résidu" de l'énergie conséquente déployée auparavant par la jeune femme, qui est ensuite canalisé par le symbiote pour créer cette protection momentanée.
Kai'Sa pourrait utiliser ce pouvoir sans cible marquée à poursuivre, mais cela comporte des risques : le boost de vitesse est tel, qu'elle risquerait de se blesser sans pouvoir l'éviter. Le fait de n'utiliser cette capacité qu'en direction de cibles marquées lui permet de savoir où elle va, ce qui réduit considérablement les erreurs de trajectoire.
Il va sans dire que cette compétence puise encore davantage dans les forces de Kai'Sa, et elle ne s’en sert donc qu’en dernier recours.

-> Par ailleurs, Kai'Sa fait apparaître des sorte de petits arcs violacés au niveau de ses mains, lorsqu’elle combat. Ceux-ci lui permettent de tirer des projectiles de plasma un peu à la manière d’un tireur utilisant une arme hextech. Ses tirs marquent chacun l’adversaire. Encore une fois, la jeune femme ne verra la marque que si elle porte son casque.

Le casque de la jeune femme lui permet aussi d’avoir une meilleure vue dans l’obscurité. Une chose fort utile pour affronter les créatures du Néant, qui ont tendance à sortir la nuit.

Pour finir, ses années de survie dans le Néant lui ont permis d’acquérir une certaine endurance, afin de rester davantage de temps dans le combat, puisqu’elle a appris à gérer ses dépenses d’énergie. Se retrouver à bout de force n’est, en effet, pas une option pour survivre au milieu de créatures ne pensant qu’à détruire et dévorer…


DESCRIPTION PHYSIQUE


La première chose que vous remarquerez chez elle, c’est certainement la seconde peau violette la couvrant de la tête aux pieds. Même si elle ne couvre pas de façon permanente son visage, rares sont les personnes à l’avoir vu sans la sorte de casque symbiotique protégeant son visage.
Elle mesure un mètre soixante dix, et possède une corpulence plutôt fine, plus utile pour l’agilité et la vitesse, que pour la force.
Ses yeux sont rosés, et semblent briller d’une légère lueur étrange, surnaturelle, dans le noir. Lueur similaire à celle éclairant le cœur des excroissances symbiotiques surplombant les épaules de la jeune femme. Ses excroissances sont d’ailleurs capable de se "replier" dans son dos - laissant alors deux bosses peu épaisses dans le dos de la jeune femme, comme s'il s'agissait de malformations dorsales - mais celle-ci ne le fait que rarement, lorsqu’elle a besoin de se déplacer dans des lieux peuplés. Si elle n’en abuse pas, c’est tout simplement parce que ce n’est guère agréable. Imaginez que vous soyez obligé de garder vos bras serrés contre votre corps, en crispant vos muscles pour les garder ainsi, et ce pendant des heures. Dérangeant voir douloureux à la longue, n’est-ce pas ?
Son visage est plutôt fin, mais porte des marques violettes témoignant de l’être du Néant lié à elle.
Kai’Sa possède une longue chevelure d’un violet sombre, presque noir, lui arrivant jusqu’au milieu du dos. Malgré le fait que ses cheveux soient visibles lorsque sa seconde peau vient couvrir son visage - montrant que, si elle ressemble à un monstre, elle reste une humaine partageant son corps avec un monstre - la jeune femme d’une vingtaine d’années est, aux yeux d’autrui, une énième créature du Néant.
Après tout, il est vrai que le fait que le casque symbiotique déforme sa voix, la rendant méconnaissable et inhumaine, n’aide pas vraiment pour faire comprendre aux gens qu’elle ne souhaite pas s’en prendre à eux.
Elle est “la fille qui est revenue”. Un monstre parmi tant d’autres, aux yeux de ceux qu’elle s’évertue à protéger. Et ce, malgré sa silhouette féminine et sa voix douce, ou encore le fait qu’elle n’ait jamais tenté de s’en prendre à des humains même s’ils la menaçaient.


DESCRIPTIONS MENTALE


Kai’Sa est quelqu’un de calme et de terre à terre. Elle connaît la dure réalité de la vie et, s’il lui arrive parfois de rêver d’une autre vie, elle sait garder les pieds sur terre.
Il s’agit d’une battante, une survivante ayant croisé la route de créatures qui feraient certainement pâlir des soldats se disant “endurcis”.
Une fillette a un jour demandé à Kai'Sa si sa seconde peau était douloureuse, parfois. La vérité est que oui, elle l’est. Notamment lorsque la jeune femme ne chasse pas pendant plusieurs jours, laissant l’être du Néant lié à elle affamé.
Car le symbiote possède en effet sa propre conscience, envahissant parfois l’esprit de Kai'Sa de pensées sombres, et d’envie de causer mort et chaos sur son passage. La jeune femme doit alors se raccrocher à son humanité dans ces moments là, afin de ne pas céder à ces pulsions malsaines.
Le symbiote se nourrit de la douleur ambiante, ainsi que des autres sentiments négatifs ambiants. L’adrénaline de la chasse aussi, est capable de le sustenter… D’où le fait qu’elle soit souvent obligée de chasser, afin de l’apaiser.
La jeune femme est devenue un prédateur, au cours de ses années de vie dans le Néant. Un changement nécessaire, afin de survivre. De ce fait… Elle a une sorte de talent pour traquer ses proies, ou encore repérer le point faible d’un ennemi. Chose qui l’effraie parfois, surtout lorsque ses instincts de chasseuse se manifestent envers un humain, parce qu’elle n’a pas chassé depuis un peu trop longtemps.
Kai’Sa a acquit des mimiques un peu plus bestiales, suite à sa vie dans le Néant, entourée de créatures pas vraiment douées de parole et ne pensant qu’à tuer. En effet, elle a tendance à grogner pour intimider, par exemple. Par ailleurs, ses sens sont plus aiguisés que ceux d’un humain, à cause de son corps altéré par le symbiote.
La jeune femme aime regarder les étoiles. Un passe-temps comme un autre oui. Mais puisqu’elle a tendance à vivre la nuit, comme les créatures du Néant, elle a donc souvent l’occasion de pouvoir observer le ciel nocturne. C’est un spectacle qu’elle a apprit à aimer, et qui l'apaise. Par ailleurs, la jeune femme apprécie les fruits, et parvenir à s’en procurer un - notamment en ce qui concerne les pêches - la met toujours de bonne humeur.
Cependant, bien qu’elle n’ai jamais pu confier cela à personne… Kai’Sa porte sur ses épaules le poids d’une certaine culpabilité. Elle a en effet survécu, alors que les autres personnes de son village ont perdu la vie. Elle s’en veut de ne pas avoir pu les aider, même si la fillette de dix ans qu’elle était alors aurait difficilement pu faire quelque chose. La jeune femme vit donc en gardant en mémoire les visages et noms de ceux avec qui elle a vécu au cours des dix premières années de sa vie. Elle pense que c’est le moins qu’elle puisse faire, puisqu’elle est la dernière personne à se souvenir d’eux… Et qu’elle n’a rien pu faire pour les aider.
Si - aujourd'hui - Kai'Sa n'est plus vraiment atteinte par le fait d'être traitée de "monstre", il lui arrive parfois d'être un peu peinée à ce sujet : après tout, elle se bat pour protéger des gens qui ne la voit pas différemment des créatures qu'elle s'évertue à tuer. Cela a de quoi mettre un coup au moral, lorsque l'on se penche sur le sujet...
Enfin… Sa plus grande peur est de perdre le contrôle sur la part de ténèbres enfouit en elle, contre laquelle elle se bat de façon continue en repoussant les envies du symbiote. Perdre le contrôle, et perdre ce qui la différencie des bêtes qu’elle chasse depuis près d’une dizaine d’années maintenant : son humanité.



VOS RPS



Nom du RP (Précisez si ce dernier est en cours ou terminé !)


HAUTS-FAITS



Listing des succès dévérouillés


FICHE PAR NOCTALIS




MES RELATIONS


Kassadin Il s’agit de son père, bien qu'elle l'ignore. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'un homme passe lui aussi d'un monde à l'autre, et affronte le Néant tout comme elle le fait. Kai'Sa aimerait bien le rencontrer un jour, afin de pouvoir combattre à ses côtés.

Malzahar Si vous voulez jeter un froid au cours d'une conversation avec Kai'Sa, évoquez celui qui se nomme "Le Prophète du Néant". La jeune femme abhorre les agissement de cet homme, qui aide le Néant - cette force destructrice - à gagner du terrain. Si elle n'a pas la preuve qu'il ait quelque chose à voir dans la disparition de son village, elle a entendu dire qu'il aurait causé la chute d'autres villages, bien qu'elle n'en ait - encore une fois - aucune preuve réelle. Malzahar est certainement le seul humain que Kai'Sa serait capable d'attaquer sans la moindre hésitation.

Lien blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla.

Lien blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla.

FICHE PAR NOCTALIS
Revenir en haut Aller en bas
 

Grimoire de la Fille qui est revenue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» 40k Mini-Tournoi 2 VS 2 :: Samedi 5 février au Grimoire
» Relooker sa fille en 10 leçons [PV Corann]
» À fleur de peau [pv la fille aux cheveux roses]
» Les Chroniques d'une Rôdeuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Path of Valoran :: Personnage :: Gestion du personnage :: Grimoires-